Endurance

Endurance: Encore 100 points par équipe à distribuer à Angerville

Endurance: Encore 100 points par équipe à distribuer à Angerville

Lors du final du Championnat de France d’Endurance 2019 à Angerville (26 et 27 octobre), l’équipe K50-Kartmag pourra se permettre de gérer afin de tenter de remporter le titre 2019. Bien sûr, WinTec sera une nouvelle fois un adversaire redoutable, d’autant qu’il reste encore 100 points à distribuer: 50 le samedi à l’issue des 3 premières heures et à nouveau 50 le lendemain à l’issue des 6 heures.

Endurance-Encore 100 points a distribuer a Angerville-1Habituée à participer aux courses d’Endurance, l’équipe du “neuf-trois” (Team 93-Ile de France) n’a jamais été aussi bien classée dans la Coupe de France réservée au GP2 (moteurs Rotax et X30), puisqu’elle pointe actuellement en 3e position. Dans cette catégorie, le suspense domine et il faudra évidemment compter sur les équipes du Circuit de l’Europe, actuel leader, ou de Bordeaux-Malevaut Sport, 2e avant ce final. Ces deux formations vont nourrir des ambitions élevées à Angerville.

Découvrez les classements provisoires à ce lien…

Endurance-Encore 100 points a distribuer a Angerville-2_________________________________________________________________________________

PAVE-KART-RUNNER-Janvier-2019PAVE-2_4TEMPS-10-15

Endurance à Angerville: Engagement offert aux 2 x 3H de l’Armistice !

Endurance à Angerville: Engagement offert aux 2 x 3H de l’Armistice !

Afin de faciliter l’accès aux équipes intéressées par l’épreuve d’Endurance à Angerville, le promoteur KMO offrira exceptionnellement l’engagement à tous les équipages. Soit une économie allant de 315 à 445 € suivant la catégorie ! Une belle initiative pour ce Championnat de France 2019 qui va terminer les 26 et 27 octobre à l’occasion de sa traditionnelle course de 2 x 3 heures.

Endurance 2019-Le pere et fils au volant chez les Ciret-1Sachant que l’épreuve aura lieu en même temps que le Kart Festival (Stars of Karting), c’est une belle opportunité pour les équipes d’engager des pilotes sur un ou deux tableaux à la fois.

La première partie de la course se disputera le samedi. Les 3 dernières heures se courront le dimanche.
On retrouvera les catégories GP1 (OK), GP2 (Rotax Max et X30) et GP3 (Nationale, KFS, OK-Junior, X30 Junior).

Découvrez le bulletin d’engagement à remplir, sans payer, à ce lien

_________________________________________________________________________________

PAVE PKS MAI 2014PAVE-IAME-FRANCE-Janvier-2019

24H: Evann Mallet remporte le 1er Prix Anthoine Hubert

24H: Evann Mallet remporte le 1er Prix Anthoine Hubert

Pour honorer et perpétuer la mémoire d’Anthoine Hubert, les organisateurs des 24 Heures du Mans Karting ont créé un Prix Anthoine Hubert, attribué au pilote ayant réalisé le meilleur tour durant la course. Membre du team WinTec, particulièrement malchanceux lors de cette édition, Evann Mallet a réussi cette performance. Formé en 60 Mini et OK-Junior, ce jeune et rapide s’était déjà illustré en réalisant la pole position le vendredi.

24H-Evann Mallet remporte le 1er Prix Anthoine HubertEvann s’est vu remettre un trophée en présence des parents d’Anthoine, Nathalie et François, et de leur second fils, Victhor.

Nous profitons de l’occasion pour lancer un avis de recherche: la famille d’Anthoine recherche son premier kart, il s’agit d’un Baby-Kart. Vous pouvez laisser un message dans les commentaires ou envoyer un mail à jpeditions@wanadoo.fr. La rédaction de Kart Mag se chargera de faire suivre votre message.

_________________________________________________________________________________

pave-alfano-fun-and-race-jan-2018PAVE-2_4TEMPS-10-15

Endurance Minime-Cadet: Des vainqueurs et des champions

Endurance Minime-Cadet: Des vainqueurs et des champions

Le tout nouveau Championnat de France d’Endurance pour les plus jeunes s’est terminé sur le circuit du Mans en lever de rideau des 24H Karting le samedi 28 septembre. Ils étaient 6 équipages en Cadet, 5 en Minime, soit 22 pilotes au total. L’ASK Brétigny (Birel ART) emmenée par Alessandro Giusti, auteur de la pole position, et Arthur Raphanel a remporté sa première victoire en Cadet en devançant de moins d’une seconde à l’issue des 4 x 24 mn le team CRG France composé d’Adrien Closmenil et Enzo Menendez (CRG). Le suspense est resté entier jusqu’au bout.

Podium Cadet

Podium Cadet

Ces derniers en profitent pour décrocher le titre de Champion de France d’Endurance Cadet 2019, justement devant les lauréats du jour. Val de Loire-ECLD (Top Kart) a complété le podium de la course avec Lucas Delaunay et Eliott Couche-Guillou (Sodi). On rappelle que l’épreuve se déroule suivant un format à l’américaine, chaque pilote étant au volant de son propre kart, le transpondeur servant de témoin.

En Minime, Thomas Dreux (Kosmic) et Nino Delaunay (Parolin) s’étaient déjà assurés suffisamment de points pour conquérir la couronne de Champion de France Minime. Mais le duo de Val de Loire-Max 2D a enfoncé le clou en remportant à nouveau sa catégorie, avec toutefois un mini écart de 3 secondes sur Team Maxigrip (Julien Freze sur Zanardi et Robin Doucet sur Birel ART) et 7 secondes sur l’ASK Châtellerault (Clément Piaud et Pierre Lamirault sur Birel ART).

Bravo à tous les jeunes pour avoir lancé ce championnat et avoir résisté au long effort réclamé par l’endurance.

Découvrez les résultats… ChronosCourse

Classement final du Championnat de France à venir ces prochains jours

Photos Romane Didier © (Future Racing Commm)

Podium Minime

Podium Minime

_________________________________________________________________________________

Of-course-02-14pave-action-karting-kartmag-dec-2018

24H du Mans Karting: Sodi double la mise, SO24-KMD 1er GP2

24H du Mans Karting: Sodi double la mise, SO24-KMD 1er GP2

Coup de chapeau aux 27 équipes engagées à la 34e édition des 24 Heures du Mans Karting qui reste l’une des courses les plus difficiles de la saison, de par le temps de préparation, la logistique à apporter sur place et les efforts fournis tant par les pilotes que par tout le staff de chaque team. Surtout que cette année, la pluie s’est invitée le dimanche, épuisant encore un peu plus les organismes.

24H du Mans Karting-Sodi double la mise-SO24-KMD 1er GP2-1Mais c’est cela et tout le reste qui fait de cette épreuve un événement unique et magique, qu’aucun concurrent ne peut oublier. Comme l’an passé, l’équipe Sodikart a parfaitement maîtrisé la situation pour s’imposer après avoir parcouru 1446 tours du circuit international du Mans.

Seule équipe d’usine engagée (avec des moteurs TM), cette formation composée des talentueux français Anthony Abbasse, Adrien Renaudin et Jean Nomblot, associés au Néerlandais Bas Lammers, a amplement justifié son statut de favori en creusant l’écart au fil des tours malgré les excellentes prestations de Rouen Espace Karting (Gauthier Becq, Maxime Bidard, Charles Fiault et Kevin Petit) sur Sodi-IAME, ainsi que de K50-Kartmag (Kilian Belhaire, Tom Uzan, Hugo Arnaud et Thomas Imbourg) sur Tony Kart-Vortex. Ils terminent 2e et 3e, respectivement à 13 et 16 tours.

Autre équipe engagée en OK dans le Championnat d’Endurance FIA Karting, MSA Racing (Nicolas Markiewicz, Camille Prouteau, Côme Piel Paris et Gwenaël Loison) sur Kosmic-Vortex n’a pas démérité et finit à la 4e place devant une flopée de Rotax du GP2.

Bas Lammers a eu l'honneur de franchir l'arrivée pour Sodikart

Bas Lammers a eu l’honneur de franchir l’arrivée pour Sodikart

Dans cette catégorie, le suspense a été intense jusqu’au bout pour le podium. La victoire est finalement revenue au Sodi de SO24-KMD (Léo Payen, Marc Cammarata, Mathys Poulet, Emilien Carde et Mickael Dauphin). 2e, le Circuit de l’Europe 76 (Eric Le Moine, Charles Collignon, Fabien Mihoub et Franck Chateauneuf, châssis Sodi) a tout donné, tout en contrôlant deux équipes en pleine bagarre pour compléter le top-3.

Pour cette position, Cormeilles-KMD sur Sodi (Julien Le Sidanner, Morgan Riche, Fred Usureau, Bastien Borget et Franck Lavergne) a pris l’avantage in extremis sur Malevaut Sport (Anthony Billout, Axel Dapp, Charles Seguin et Alexandre Nicogossian), engagé en Tony Kart. En Master, la victoire est revenue au Circuit de l’Europe devant Cormeilles-KMD.

GK Kart 53 (Lucas Brizzi, Maxime Marion, Maximilien Menu et Maxence Godinho) et son kart Sodi-Rotax Junior du GP3 s’est classé à une assez lointaine 24e position. Déception pour l’Alpha-IAME X30 du Allrace Team-ASK Rouen 76, 26e à l’arrivée, et pour WinTec, qui a connu d’entrée une série de casses mécaniques. Seule consolation pour le n°24, outre la pole position réalisée le vendredi par Evann Mallet, le meilleur tour en course décroché par ce même Evann, qui a ainsi gagné le Trophée Anthoine Hubert décerné à cette occasion. Quant au 6e team engagé en OK, le quatuor des Tchèques Ptackova-Badjar-Kronovsky-Javureek sur CRG-IAME, il a dû se contenter de la 22e place.

Découvrez le classement final ici. Classement heure par heure à ce lien…

Photos FIA Karting / KSP Reportages

Victoire pour SO24-KMD en GP2

Après la pole, la victoire pour SO24-KMD en GP2 (Photo Kartmag)

_________________________________________________________________________________

PAVE-2_4TEMPS-10-15PAVE PKS MAI 2014

Des vainqueurs bien organisés...

Des vainqueurs bien organisés…

Suivez le meeting du Mans (24H, 20.000 tr/mn, Min-Cad)

Suivez le meeting du Mans (24H, 20.000 tr/mn, Min-Cad)

Les 27 engagés de la 34e édition des 24 Heures du Mans Karting, comptant pour le Championnat d’Endurance FIA Karting, ont pris place dans les stands du circuit international du Mans cher à l’ACO. L’épreuve des 20.000 tours-minute et le final du Championnat de France d’Endurance Minime-Cadet compléteront le programme de ces 26, 27, 28 et 29 septembre.

Suivez le meeting du Mans-24H-20000 tr-mn-Min-CadVous pouvez d’ores et déjà suivre le live…

Live timing

Résultats au fil du meeting

Horaires et engagés

Live TV à ce lien. Horaires: Samedi de 14h30 à 16h, de 18h à 20h et de 22h à minuit. Dimanche de 10h à 12h et de 14h à 15h30 .

 

 

_________________________________________________________________________________

PAVE-DRACING-Mars-2019PAVE-KART-PRO-RACING-09-14

24H: WinTec arrache la pole à Sodi et Kartmag en fin de séance

24H: WinTec arrache la pole à Sodi et Kartmag en fin de séance

C’est sur le sec, dans les toutes dernières secondes, que s’est jouée la Q1 de la séance de qualification des 24 Heures du Mans Karting 2019. Le Sodi-Vortex de chez WinTec (Bertrand-Letellier-Walkre-Mallet) a fait tomber le chrono en 53”549 contre 53”725 pour le Sodi-TM officiel de Lammers-Abbasse-Renaudin-Nomblot), 53”626 pour Kartmag-K50 (Belhaire-Uzan-Arnaud-Imbourg) sur Tony Kart-Vortex et 53”668 pour Rouen Espace Karting (Becq-Bidard-Fiault-K.Petit) sur Sodi-IAME. Soit des écarts infimes !

La pole pour WinTec

La pole pour WinTec

Ne reste plus qu’à espérer que ces quatre équipes engagées en OK au Championnat d’Endurance FIA Karting ne commencent que peu de problèmes durant la course pour que la course reste intense durant 24 Heures.

11e lors de la Q2, l’équipe tchèque sur CRG-IAME est la seule des 5 OK à ne pas avoir pu accéder à la Q1. Des six Rotax-GP2 présents dans celle-ci, c’est SO24-KMD (Poulet-Dauphin-Cammarata-Payen) qui a réalisé le meilleur temps en 54”699 devant Red Racing-SWS (les 3 Italiens Zipoli, Santolini, Kanah et le Français Treillard de Quinemont) et Malevaut Sport (Billout-Dapp-Nicogossian-Seguin). Soit 2 Sodi devant 1 Tony Kart.

Belle performance du Rotax Junior du GP3 (Brizzi-Marion-Menu-Godinho), le team GK Kart 53 se plaçant 15e sur 27 engagés au milieu des Rotax Max. Le seul IAME-X30 engagé en GP2, celui de All Race Team-ASK Rouen 76 (Renault-Deschamps-Martinet-Morin), se classe 22e.

La course s’annonce longue et si les OK devraient animer les débats en début de course aux avant-postes, beaucoup de choses peuvent se passer. Surtout si la pluie se met à tomber durant la course, les possibilités de précipitation n’étant pas exclues.

Découvrez les résultats… Essais libres – Q4Q3Q2Q1Classement final chronos

SO24-KMD en pole en GP2

SO24-KMD en pole en GP2

_________________________________________________________________________________

revaltecOKS-2013

24H du Mans: La bonne année pour WinTec Racing?

24H du Mans: La bonne année pour WinTec Racing?

6e, 9e puis 6e des trois dernières éditions des 24 Heures du Mans Karting, le team WinTec repart cette année avec détermination et une grosse envie de remporter enfin cette grande classique. Ce serait en outre la dernière possibilité de remporter l’épreuve dans sa configuration actuelle avec des moteurs OK et le titre de Champion d’Endurance FIA Karting, puisque l’accord entre l’ACO et la CIK-FIA ne devrait pas être prolongé.

A noter la jolie décoration avec un mélange très épuré de bleu et de gris argent.

A noter la jolie décoration avec un mélange très épuré de bleu et de gris argent.

Le team manager et motoriste Rodolphe Besnard alignera une formation de jeunes pilotes qui devront démontrer leur talent, tout en suivant les consignes d’équipe pour aller de l’avant tous ensemble. Il s’agit de William Bertrand, Erwann Letellier, Evann Mallet et Lucas Valkre.

Ils piloteront un Sodi-Vortex, avec des moteurs OK du groupe 1 préparés en interne.

_________________________________________________________________________________

PAVE PKI-Aout-2018Pave Solokart 12-14

Endurance: Promoteur de 2003 à 2019, KMO tourne la page

Endurance: Promoteur de 2003 à 2019, KMO tourne la page

Fin 2002, le Championnat de France d’Endurance FFSA était presque au fond du gouffre, avec moins de 10 engagés, et l’épreuve des 24 Heures du Mans un peu moribonde ! C’est à ce moment que Jacky Foulatier (Kart Mag Organisation), spécialiste de l’Endurance, a présenté un projet à Jacques Régis, l’ancien Président de la FFSA.

Une escapade en Belgique réussie lors des premières années de l'Euro Endurance Série, avec 48 karts sur la grille de départ....

Une escapade en Belgique réussie lors des premières années de l’Euro Endurance Série, avec 48 karts sur la grille de départ….

C’est ainsi qu’est née en 2003 l’Euro Endurance Série, qui comprenait les 5 manches du Championnat de France, les 24H du Mans et une course supplémentaire, parfois en dehors de France (Mariembourg ou Spa Francorchamps). Le succès a incontestablement été au rendez-vous durant des années.

En 2005 par exemple, pas moins de 48 karts trônaient sur la grille de départ. Des plateaux similaires ont été atteints aux 2 x 3 Heures de l’Armistice à Angerville, à une époque où la réglementation des circuits le permettait. Les 24 Heures du Mans ont également frôlé les 40 équipages !

Une première baisse des engagés a eu lieu lorsque le KF a progressivement disparu des courses françaises. En 2016, l’arrivée du OK a redonné une petite motivation aux concurrents, pendant que l’ACO se rapprochait de la CIK-FIA avec la création d’un Championnat international d’Endurance. Mais l’embellie a été de courte durée. Aujourd’hui, le moteur Rotax du GP2 reste majoritaire en Endurance, mais la catégorie n’est plus assez vigoureuse pour soutenir à elle seule la discipline et les grilles de départ ont rétréci ces dernières années.

Souvent pris en tenaille entre la FFSA et l’ACO, avec la CIK-FIA au milieu, le promoteur KMO n’a pas toujours eu la partie facile pour gérer l’endurance dans son ensemble. Exemple avec les appels d’offres des pneumatiques qui ont compliqué la vie des teams et des pilotes. Heureux d’avoir contribué à toutes ces belles années que l’Endurance a vécues, mais aussi lassé des conflits et des compromis, Jacky Foulatier a souhaité stopper son implication sous cette forme.

“L’endurance est une passion mais pas à n’importe quel prix,” a t-il déclaré. “Les critiques sont toujours faciles, mais l’action bien plus compliqué. Je souhaite toutefois que le prochain promoteur maintienne en bonne santé la discipline sur l’échiquier du karting. Je profite également de l’occasion pour remercier toutes les personnes qui m’ont soutenu durant toutes ces nombreuses années, avec un petit clin d’oeil aux officiels qui m’ont accompagné, notamment ceux présents depuis le premier jour.”

KMO donne toutefois rendez-vous à tous les passionnés les 26 et 27 octobre 2019 à Angerville pour la dernière épreuve du Championnat de France d’Endurance, avec les 2 x 3 heures. Bulletin d’engagement à ce lien…

Près de 40 karts à Angerville

Près de 40 karts à Angerville

_________________________________________________________________________________

PAVE-KART-RUNNER-Janvier-2019Layout 2

Les (4x) 24 Minutes Minime-Cadet au Mans, c’est ce week-end

Les (4x) 24 Minutes Minime-Cadet au Mans, c’est ce week-end

Comment donner goût aux 24 Heures du Mans Karting et par la suite aux 24 Heures du Mans Auto, si ce n’est en se penchant sur les jeunes pousses qui représentent la relève des courses d’endurance de karting et peut-être pour certains le Championnat du Monde WEC, la référence actuelle du sport auto en Endurance. En effet, nombreux sont les pilotes ayant disputé les 24 Minutes du Mans depuis 2005 et qui ont par la suite participé aux 24 Heures du Mans Karting. Qui sait si un jour un de ces pilotes ne courra pas les 24 Heures du Mans Auto?

Une superbe ambiance aux Endurances Minime-Cadet

Une superbe ambiance aux Endurances Minime-Cadet

Cette course réservée aux jeunes pilotes Minime et Cadet âgés de 7 ans à 13 ans se déroule ces vendredi 27 et samedi 28 septembre en lever de rideau des 24 heures. Chaque équipe est composée de deux pilotes, chacun disposant de son propre kart, comme une course à l’américaine. Le relais s’effectue lors du passage au stand en échangeant le transpondeur.

Après les chronos qui définissent la grille de départ, la course se dispute sur 96 minutes (4 x 24 minutes). Chaque pilote accomplit deux relais. Pour la première fois, cette épreuve compte pour le nouveau championnat de France d’Endurance, où un titre est attribué à la fois en Minime et en Cadet. Le Mans marquera la fin de cette compétition.

Découvrez le bulletin d’engagement à ce lien…

Découvrez le classement provisoire du championnat à ce lien…

Endurance Minime-Cadet-2e victoire consecutive pour Closmenil-Menedez-3_________________________________________________________________________________

Pave Broderie Tanguy jan-2017WK_KartMag_197.indd