Communiqués

La montée en puissance du team Win’Kart se poursuit

Le team de compétition de Yohan Soguel prend chaque année un peu plus d’ampleur, tant dans la région Occitanie où il a été créé, qu’au niveau national voire international. En 2023, des podiums au Championnat de Ligue, ainsi qu’aux Championnats de France KZ2 et Mini 60 sont venus récompenser l’investissement en hausse du team Win’Kart. En 2024, le professionnel du sud de la France ajoutera une corde à son arc avec la distribution de la marque Sodikart, en plus de celle des châssis Oberon.

Soguel-6 - copieUn team manager d’expérience

Du Mini 60 au KZ2 en passant par les catégories IAME, Yohan Soguel a su faire les bons choix techniques et sportifs pour hisser sa structure parmi les références françaises et accompagner au mieux ses pilotes pour leur permettre d’atteindre leurs objectifs. Il est vrai que le responsable de l’équipe ne manque pas d’expérience.

Aujourd’hui âgé de 27 ans, Yohan Soguel a débuté en karting en 2005 en Minime, se forgeant un palmarès très fourni. En 2020, il a touché au but en devenant Championnat de France KZ2. Il possède également un sacré pedigree au niveau international après plusieurs années passées en KZ. Il partait d’ailleurs 8e en finale du dernier Championnat du Monde en Allemagne avant d’être victime d’un accrochage.

Design sans titre - 1Design sans titre - 1Bravo à tous les pilotes

Troisième du Championnat de France KZ2 en 2023, Yohan Soguel sait aussi former les plus jeunes, puisque Matéo Rivals est monté sur la 2e marche du podium à Salbris lors du Championnat de France Mini 60. Plusieurs pilotes étaient également engagés dans les catégories IAME l’an passé. Axel Boyer a intégré le top-10 final du Championnat du Sud en X30 Senior, une catégorie qui a vu Achille Rouzau progresser au fil de la saison. Vainqueur à Layrac, Sébastien Andres s’est classé 3e du Championnat de Ligue d’Occitanie-Méditerranée en X30 Master, pendant que Jérôme Roca brillait en X30 Gentleman, avec le titre dans cette même région.

Outre Yohan Soguel, vainqueur de l’épreuve du Championnat du Sud à Muret, Laura Bourguet, Noann Andres et Guillaume Gautheron ont brillamment représenté les couleurs d’Oberon, du team Win’Kart et de l’ASK Audois en KZ2. Laura décroche la médaille de bronze au Championnat de Ligue d’Occitanie-Méditerranée juste devant Noann.

En fin de saison, Jérôme Roca a gagné en Gentleman à Aigues-Vives dans le cadre du Challenge Jean-Claude Sanchez, lors d’une épreuve qui a vu Sébastien Andres s’adjuger la 2e place en Master. C’est Samy Gharbi qui a remporté le Challenge dans cette catégorie dans laquelle on retrouvait également Fabien Rivals. Au classement général du Challenge en Senior, Axel Boyer et Achille Rouzau ont pris les 2e et 3e places respectives, pendant qu’Eliott Rouzau a poursuivi sa progression en KA100.

Design sans titre - 1Design sans titre - 1De nouvelles ambitions en 2024

Le team Win’Kart s’engagera encore sur différents fronts cette saison, comme l’explique Yohan Soguel. “Nous serons encore très investis dans notre région. L’équipe est au complet pour 2024, avec des recrues de taille, à l’image d’Oscar Py. Le Champion du sud 2023 fait désormais partie du team Win’Kart. Il utilisera un châssis Sodi, que nous distribuons à partir de cette année. Avec la marque Oberon, fabriquée en Italie au sein de l’usine Parolin, nous aurons donc deux offres distinctes suivant le choix de nos clients. Nous avons aussi renouvelé notre partenariat avec le motoriste Sani Compétition.”

“Côté pilotes, Win’Kart pourra aussi compter sur Laura Bourguet, Noann Andres, Marine Apoux, Guillaume Gautheron, Achille Rouzau, Eliott Rouzau, en plus d’Oscar Py en KZ2. Axel Boyer et Maxime Robinet seront engagés en X30 Senior, tandis que Sébastien Andres, Jérôme Roca, Samy Gharbi, Fabien Rivals et Anthony Delcourou courront en X30 Master.”

Design sans titre - 1Contact : Circuit de Karting
Route de Bram – 11000 Carcassonne
Tél. : +33 6 83 37 90 21
E-mail : soguelyohan@gmail.com

Communiqué réalisé par Connected Communication (rd@connectedcom.fr)

Photos Stéphane Agnus (www.karting-Sud.com)

Logo-WinKart

Design sans titre - 1

Gassin: Un grand nom du karting de retour en Superkart

Gassin: Un grand nom du karting de retour en Superkart

C’est un petit événement pour le milieu du Superkart: Thibault Gassin sera au départ du prochain Championnat de France. S’il est aujourd’hui dans la trentaine, Thibault fut un redoutable pilote dans les années 2000. Vainqueur de la Coupe de France en Nationale 100 en 2005, avant de décrocher d’excellents résultats en KZ125, Thibault Gassin a décidé de renouer avec la compétition en s’engageant dans une catégorie chère à son père Eric et à son grand-père Alex Gassin, ancien Champion de France de Karting avant de devenir professionnel et même constructeur des châssis Nissag.

Thibault Gassin, il y a plus de 15 ans !

Thibault Gassin, il y a plus de 15 ans !

C’est au volant des fameux Nissag qu’Eric Gassin s’est forgé le palmarès le plus fourni des pilotes français depuis que le karting existe. Il d’abord été le premier Champion du Monde CIK-FIA Tricolore de l’histoire, un an avant Emmanuel Collard. C’était en 1987 ! L’année suivante, Eric remporte le Championnat d’Europe de Superkart. Il compte aussi 20 titres de Champion de France. Sacré rapidement en Minime, puis en Cadet, il a gagné en KZ, avant de décrocher la majorité de ses couronnes nationales en Superkart.

Alex et Eric Gasin

Alex et Eric Gassin. “Garçon, c’est ton tour”, aurait-pu dire Alex à son petit-fils alors qu’il s’apprête à assurer la relève en Superkart.

Aujourd’hui âgé de 64 ans, Eric n’est évidemment pas étranger au retour de Thibault, puisqu’il accompagnera son talentueux fils au Championnat de France 2024. Nul doute que l’émotion sera forte du côté du clan familial dès la première performance de la 3e génération des Gassin…

Photos Mediasuperkart et archives famille Gassin

_______________________________________________________________________________

OKS-2013Mondial Karting MK

Le trophée de la FIA reçu par Eric Gassin en 1987 !

Le trophée de la FIA reçu par Eric Gassin en 1987 !

La prochaine combinaison de Thibault

La prochaine combinaison de Thibault

Le palmarès de la CIK-FIA en 1987. On note le premier des quatre titres de Champion du Monde KZ d'Alessandro Piccini, ou la photo de Vincenzo Sospiri, futur Champion Intercontinental de Formule 3000, puis pilote essayeur en F1

Le palmarès de la CIK-FIA en 1987. On note le premier des quatre titres de Champion du Monde KZ d’Alessandro Piccini, ou la photo de Vincenzo Sospiri, futur Champion Intercontinental de Formule 3000, puis pilote essayeur en F1

En 1987, Michael Schumacher devenait Champion d'Europe ICA et Jan Magnussen remportait la Coupe du Monde Junior à Laval

En 1987, Michael Schumacher devenait Champion d’Europe ICA, Jan Magnussen remportait la Coupe du Monde Junior à Laval et Alessandro Zanardi évoluait au firmament du karting avec un certain Dino Chiesa pas loin de lui côté mécanique…

Superkart: Quatre magnifiques circuits au calendrier 2024 et une surprise…

Superkart: Quatre magnifiques circuits au calendrier 2024 et une surprise…

Le programme du Superkart aura fière allure cette saison. Le Championnat de France 2024 ira sur les circuits de Magny-Cours en mai, à Nogaro en juin, à Dijon-Prenois en juillet et au Val de Vienne-Le Vigeant en octobre. Les Français comme les étrangers devraient apprécier !

Photo Mediasuperkart

Photo Mediasuperkart

L’épreuve de Magny-Cours sera toujours particulière avec son appellation “Grand Prix de France”, mais elle rentrera cette année dans l’attribution des points au Championnat. A l’international, les pilotes pourront compléter leur programme avec le Dutch GP Superkart à Assen du 11 au 13 août, organisé dans le cadre du grand meeting des Jack’s Racing Day aux Pays-Bas.

Pour les pilotes souhaitant préparer leur saison, deux jours de tests privés seront accessibles sur le tout nouveau circuit auto-moto de Mirecourt, situé dans les Vosges juste à côté de la piste Idéal Kart, bien connu des kartman. Son tracé développe 3750 mètres !

Il se murmure qu’il devrait recevoir le final du Championnat de France KZ Long Circuit, ainsi que le TTI Carbone, du 18 au 20 octobre, ce qui pourrait permettre d’ajouter une 5e date au Championnat de France de Superkart 2024.

Lors de ces tests des lundi 22 et mardi 23 avril, le droit de piste a été fixé à 150 € par jour (KZ ou Superkart), tandis que la location d’un box pouvant contenir jusqu’à 5 karts est de 160 € par jour.

Superkart-Quatre magnifiques circuits au calendrier 2024 et une surprise-1Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, le réputé professionnel Karting Paradise (Bart Kramer) va proposer des tests de Superkart clé en main pour ceux qui souhaitent découvrir cette catégorie incroyable. Les 20 mn sont proposés à 195 € et la journée complète à 1950 €.

Notons aussi que la licence Superkart est désormais au tarif qu’une licence KZ. Les pilotes Superkart devront toutefois posséder un certificat médical.

Enfin, quelques surprises pourraient être annoncées prochainement parmi les engagés, avec le retour de grands noms du Superkart. A suivre…

Pour Mirecourt, découvrez:

• Bon de réservation pour les droits de piste et la location de box, ici
• Bon de réservation pour la location d’un Superkart version course, ici
• Horaires des 2 jours (lundi 22 et mardi 23 avril 2024)

Calendrier Superkart 2024
> 18-20 mai: Magny-Cours (58)
> 7-9 juin Nogaro (32)
> 5-7 juillet: Dijon-Prenois (21)
> 4-6 octobre: Val de Vienne-Le Vigeant (86)
(Sous réserves de modification)

_______________________________________________________________________________

Pave-Ideal-Kart-Juin-2020Mondial Karting MK

Superkart: Julien Goullancourt perd son titre pour 1 point !

Superkart: Julien Goullancourt perd son titre pour 1 point !

En gagnant deux courses contre une à son rival Richard Van de Nes les 9 et 10 septembre à Nogaro, Julien Goullancourt avait une fois de plus montré toute sa compétitivité au Championnat de France Superkart, mais restait à quelques points du Néerlandais au classement général. Le Champion en titre espérait conserver son avantage lors du final organisé les 30 septembre et 1er octobre sur le circuit du Val de Vienne au Vigeant.

Superkart-Julien Goullancourt perd son titre pour 1 pointTout avait mal commencé, avec une panne survenue aux essais chronométrés, qui le repoussait bien loin sur la grille de départ de la Course 1. Malgré tout, il parvenait à remonter sur les leaders comme un avion après un super départ. Auteur du meilleur tour, le Français finissait par déboîter Van de Nes et s’imposait. Kevin Ranoarimanana réussissait une belle performance en complétant le podium devant Alexandre Sébastia, lui-aussi malheureux aux chronos.

Grâce à cette victoire, Goullancourt récupérait la pole pour la Course 2. Il menait de bout en bout avec brio, tandis que son adversaire chutait 8e après s’être battu avec une boîte de vitesses récalcitrante. Sébastia montait en puissance en prenant la 2e place devant le Colombien Jaime Zuleta, parvenu à prendre le meilleur sur Johan Lamalle et Ranoarimanana.

Le suspense a duré jusqu’au bout et tout s’est joué en Course 3. Une fois de plus, Goullancourt s’est montré impérial et s’est imposé pour la 3e fois en trois courses sur ce circuit du Val de Vienne. Mais Van de Nes assurait la 2e place, synonyme de titre de Champion de France pour le pilote Néerlandais. Alexandre Sébastia aurait pu jouer le rôle d’arbitre et s’intercaler entre les deux rivaux, ce qui aurait permis à Goullancourt d’être sacré. Mais il devait renoncer alors qu’il évoluait en 3e position.

Zuleta signait un nouveau podium, cette fois devant Ranoarimanana, le revenant Cyril Vayssié et le Belge Jonathan Dhaese. Au Championnat, derrière Van de Nes et Goullancourt, Zuleta se classe 3e devant Sébastia et Arnaud Legoubin.

Même s’il n’a pas roulé dans la Vienne, Christophe Marlière remporte la Coupe de France avec son MS Kart-Rübig monocylindre (le Championnat utilisant les fameux bicylindre 250cc) devant son père Jean-Pierre et Joseph Hervé, qui n’a pourtant roulé qu’une demi-saison.

Découvrez les résultats… ChronosCourse 1Course 2Course 3Championnat (final)

_______________________________________________________________________________

Pave-Ideal-Kart-Juin-2020Mondial Karting MK

Superkart: Le point du Championnat de France 2023 après Le Vigeant, à mi-parcours

Superkart: Le point du Championnat de France 2023 après Le Vigeant, à mi-parcours

Le Superkart est à l’honneur ce week-end des 12 et 13 août avec la plus grande épreuve internationale de la saison organisée aux Pays-Bas à Assen lors du très populaire meeting du Jack’s Racing Day, qui accueille aussi bien des autos, motos que superkarts. La grille de départ s’annonce bien fournie ! Quatre Français feront partie des 57 engagés.

Le duel entre Julien Goullancourt et Richard Van de Nes a tourné trois fois à l'(avantage du second cité.

Le duel entre le Champion de France en titre Julien Goullancourt (1) et Richard Van de Nes (62) a tourné trois fois à l’avantage du Néerlandais.

De son côté, le Championnat de France de Superkart est à mi-parcours. Après Lédenon (6-7 mai), la deuxième des quatre rounds a eu lieu deux mois plus tard les 8 et 9 juillet sur le circuit du Val de Vienne au Vigeant.

Les Français Alexandre Sébastia et Julien Goullancourt s’étaient partagés les trois courses dans le Gard. Mais cette fois, Richard Van de Nes, vainqueur à trois reprises, a tout raflé ! Déjà trois fois 2e à Lédenon, le Néerlandais a ainsi pris ses aises au classement provisoire. En l’absence de Sébastia, Goullancourt n’a pu que terminer 2e dans chacune des trois courses, alors qu’il s’était offert la pole position. Le podium n’a pas évolué lors des trois courses, puisque le Colombien Jaime Zuleta (Gentleman) l’a complété à chaque fois.

C'est avec intérêt et performance qu'Anthony Abbasse a fait connaissance avec le Superkart au Vigeant

C’est avec intérêt et performance qu’Anthony Abbasse a fait connaissance avec le Superkart au Vigeant

Un autre candidat au podium, le Néerlandais Sven Van de Wardt, a dû se contenter d’une 4e place en Course 2. Il menait la Course 1 avant d’abandonner et a également renoncé en Course 3. Après sa déception de la Course 1 (tête à queue), Kevin Ranoarimanana s’est bien repris en terminant ensuite 5e puis 4e. Déjà surprenant à Lédenon, Mickael Ducher a confirmé avec une 5e place en Course 1, mais n’a pas vu le drapeau à damier dans les deux autres.

L’un des intérêts de ce meeting résidait dans la présence d’Anthony Abbasse, l’un des tous meilleurs pilotes français du 21e siècle. Pilote officiel Sodikart durant une quinzaine d’années, il a été sacré plusieurs fois Champion de France, a terminé vice-Champion du Monde et vice-Champion d’Europe, en plus de compter quelques victoires aux 24 Heures du Mans Karting.

Deux top-5 pour Kevin Ranoarimanana

Deux top-5 pour Kevin Ranoarimanana

Pour sa première tentative en Superkart, Abbasse a d’entrée signé le 4e temps, avant de terminer à cette même place en Course 1. Il visait évidemment au moins un podium dans les deux suivantes, mais connaissait un problème de batterie en Course 2 et renonçait en Course 3 à cause d’un défaut sur son pignon arrière de transmission. Frustrant !

Au classement provisoire du Championnat, Van de Nes possède 135 points, Goullancourt 114, Zuleta 70, le Néerlandais Leo Kurstjens 57, Sébastia 54 et Van de Wardt 52.

Les deux dernières épreuves auront lieu à Nogaro (8-10 septembre) et à nouveau au Vigeant (29 septembre-1er octobre).

Podium similaire dans les 3 courses, sauf pour la division 2, remportée deux fois par Jean-Pierre Marlière (à g.) et une fois par son fils Christophe.

Podium similaire dans les 3 courses, sauf pour la division 2, remportée deux fois par Jean-Pierre Marlière (à g.) et une fois par son fils Christophe.

Découvrez les résultats du Vigeant: ChronosCourse 1Course 2Course 3

Photos Eric Severe / Mediasuperkart.com

_______________________________________________________________________________

pave-gtr-jan-2017Kartmag-KM-217-ACTUELLEMENT-en-kiosque-Pave

2 bonnes nouvelles pour le Superkart, avec Anthony Abbasse engagé au Vigeant, dans le cadre du GT FFSA-SRO !

2 bonnes nouvelles pour le Superkart, avec Anthony Abbasse engagé au Vigeant, dans le cadre du GT FFSA-SRO !

Après l’ouverture du Championnat de France à Lédenon, puis un Grand Prix de France très populaire à Magny-Cours hors-championnat, le Superkart 2023 se poursuit sur le magnifique et valloné circuit du Val de Vienne au Vigeant. La catégorie aura le plaisir de faire partie du GT Festival organisé du 7 au 9 juillet lors du Championnat de France des Circuits FFSA.

2 bonnes nouvelles pour le Superkart avec Anthony Abbasse engagé au Vigeant, dans le cadre du GT FFSA-SROSi les ténors de la catégorie sont attendus pour un nouveau duel pour le titre, ils devront se méfier d’un engagé de prestige, en la personne du Français Anthony Abbasse.

Aujourd’hui à la tête du circuit Mecamax à l’Ile d’Olonne en Vendée, l’ancien kartman de haut niveau présente un des plus beaux palmarès du karting français: membre de l’équipe de France, double vice-Champion du Monde, vice-Champion d’Europe, plusieurs fois Champion de France et plusieurs fois vainqueur des 24 Heures du Mans.

Fidèle à la marque Sodikart durant sa carrière, Anthony va vivre une nouvelle expérience au volant d’un MS Kart-VM de 250cc au sein du team néerlandais Karting Paradise dirigé par Jan Cramer.

Ce dernier propose d’ailleurs une formule clé en main très intéressante en termes de performances comme de budget. En effet, le tarif pour la course est de 3750 € pour le matériel complet, la mise au point du moteur par un motoriste dédié, l’engagement (valeur 550 €), les essais privés, l’huile, l’essence et 2 trains de pneus Dunlop. Seul le mécanicien est un supplément, sauf si le pilote vient avec le sien (peu de mécanique à prévoir durant le meeting). La licence nationale FFSA circuit court est accepté. Age requis: 18 ans.

Adrien Girard, qui a couru en Rotax Max, Rotax DD2 et KZ2, a testé la formule et en parle dans la vidéo à découvrir à ce lien…

Cette offre sera également valable lors des deux dernières épreuves à Nogaro (08-10 septembre) et Val de Vienne-Le Vigeant (29-1er octobre).

Contact: info@mskart.nl / www.mskart.nl

Découvrez le communiqué de présentation de l’épreuve de ce week-end à ce lien et les horaires

_______________________________________________________________________________

PAVE-MX-WORLD-FEV-20pave-jpm-editions-tome-4-juillet-2018

Magny-Cours: Goullancourt remporte le Grand Prix Superkart

Magny-Cours: Goullancourt remporte le Grand Prix Superkart

En montant en puissance au fil du meeting lors de l’ouverture du Championnat de France de Superkart à Lédenon début mai puis en gagnant la Course 3, Julien Goullancourt avait montré qu’il restait l’un des pilotes les plus performants de la catégorie actuellement. Le Français n’a pas tardé à le confirmer.

Julien Goullancourt

Julien Goullancourt

Lors du Grand Prix Superkart, organisé les 27 et 28 mai hors championnat mais sur le prestigieux circuit de Magny-Cours en présence d’un bel effectif international de 27 concurrents, Goullancourt a d’abord signé la pole position avec plus d’une seconde d’avance sur son plus proche rival, avant de gagner les trois courses.

Au cumul, il remporte donc ce 1er Grand Prix devant le Néerlandais Richard Van de Nes et le Britannique Andrew Gulliford. Plusieurs Tricolores se sont mis en valeur, mais ont manqué de régularité pour viser un meilleur résultat.

Pour son retour aux affaires, Cyril Vayssié a prouvé qu’il était capable de revenir se battre aux avant-postes, exemple avec sa 3e place en Course 3. Issu du KZ2 Master, Adrien Girard décroche la 5e place finale derrière le Belge Jonathan Dhaese. Juste derrière lui, Paul Louveau s’est montré redoutable dans la phase des départs en se retrouvant sur le devant de la scène, mais a dû composer tout le week-end avec un matériel perfectible.

Découvrez les résultats… ChronosCourse 1Course 2Course 3

Classement final du GP: 1 Julien Goullancourt (FRA), 2 Andrew Gulliford (GBR), 3 Richard Van de Nes (NLD), 4 Jonathan Dhaese (BEL), 5 Adrien Girard (FRA), 6 Paul Louveau (FRA), 7 Cyril Vayssié (FRA), 8 Sven Van de Wardt (NLD), 9 Leo Kurstjens (FRA), 10 Mickaël Ducher (FRA), 11 Judith Van der Linde (NLD), 12 Jaime Zuleta (COL), 13 Kevin Ranoarimanana (FRA), 14 Johan Lamalle (FRA), 15 Wout Kurstjens (NLD), 16 Eric Confalioneri (FRA), 17 Ingvar Bjerge (SWE), 18 Arnaud Legoubin (FRA), 19 Jean-Pierre Marlière (FRA), 20 Olivier Meurens (BEL), 21 Christian Reit (NLD), 22 Laurent Chapeau (FRA), 23 Miguel Redondo (ESP), 24 Stéphane Bruey (FRA), 25 John West (USA), 26 Jürgen Reinke (DEU), 27 Christophe Marlière (FRA).

_______________________________________________________________________________

pave-jpm-editions-tome-4-juillet-2018WK_KartMag_197.indd

Superkart: 2 victoires pour Sébastia, mais Van de Nes leader

Superkart: 2 victoires pour Sébastia, mais Van de Nes leader

Le Superkart sera à l’honneur ce week-end des 26-27-28 mai avec l’organisation d’un Grand Prix de France sur le circuit de Magny-Cours. Le plateau, à forte connotation internationale, sera très fourni. L’épreuve se déroulera en dehors du Championnat de France, qui a commencé quant à lui les 5-6-7 mai derniers à Lédenon avec 16 engagés.

Superkart-2 victoires pour Sebastia mais Van de Nes leader-2On attendait une revanche entre les deux protagonistes de la saison 2022, à savoir le Français Julien Goullancourt et son rival néerlandais Sven Van de Wardt. Finalement, ce sont deux autres pilotes qui se sont mis en valeur en prenant le meilleur sur ces derniers. A nouveau, un Français et un Néerlandais !

De retour aux affaires, l’ancien Champion de France Alexandre Sébastia a démontré qu’il n’avait rien perdu de son talent, mais il a eu fort à faire avec Richard Van de Nes. C’est d’ailleurs ce dernier qui signait la pole position en 1’20”322 à plus de 140 km/h de moyenne. Mais Sébastia faisait jouer toute son expérience en prenant rapidement la tête de la course pour s’imposer avec brio devant Van de Nes et Van de Wardt. Avec un petit déficit de performance face à ses rivaux, Goullancourt se classait 4e.

Tandis que Sébastia enfonçait le clou en Course 2, Goullancourt haussait le rythme face aux deux Néerlandais. Mais juste avant la ligne d’arrivée, Van de Nes déboîtait le Français avec succès pour prendre la 2e place. A l’aspiration derrière Van de Wardt, on notait la progression intéressante de Mickaël Ducher, 5e des Courses 1 et 2.

Superkart-2 victoires pour Sebastia mais Van de Nes leader-1La Course 3 démarrait avec un intéressant mano à mano entre Van de Nes, cette fois leader, et Sébastia. Ce dernier n’a finalement pas eu l’opportunité d’inverser la tendance, puisqu’il renonçait sur bris de boîte de vitesses. Van de Wardt abandonnait également. Van de Nes n’était pas tranquille pour autant, puisque Goullancourt se mettait à revenir dangereusement. Dans la dernière partie de la course, le Français prenait sa revanche sur la Course 2 en battant le Néerlandais. Ducher confirmait confirmait en décrochant son premier podium à ce niveau.

8e des deux courses précédentes, Eric Confalonieri terminait sur une note positive en 4e position devant Jaime Zuleta, un autre fidèle de la catégorie, et Johan Lamalle, qui venait de terminer 7e en Course 2 après son abandon en Course 1.

Au classement général, Van de Nes a pris la tête devant Sébastia.

Le groupe 2 a été dominé par l’Espagnol Pedro Martos, vainqueur des trois courses au détriment de Christophe Marlière.

Découvrez les résultats… ChronosCourse 1Course 2Course 3Championnat (final)

Photos Eric Severe

_______________________________________________________________________________

Pave Broderie Tanguy jan-2017Pave-Kartland-dec-2015

Superkart 2023 avec Paul Louveau, Emmanuel Vinuales et un beau calendrier

Superkart 2023 avec Paul Louveau, Emmanuel Vinuales et un beau calendrier

En France, la saison de Superkart s’annonce sous les meilleurs auspices. Ex ténor de la catégorie avec des titres de Champion d’Europe et de France à son palmarès, Emmanuel Vinuales sera son retour et visera bien entendu la victoire. Vainqueur de la NSK et 2e de la Finale Mondiale Rotax en Rotax DD2 Master, Paul Louveau a également annoncé qu’il s’installera dans le baquet d’un Superkart, comme il l’avait déjà fait au Mans il y a quelques années.

Paul Louveau

Paul Louveau

On se souvient que Paul faisait partie des grands animateurs de la catégorie KZ2 il y a un peu plus de 15 ans. Le Francilien connaît donc bien le kart à boîte de vitesses et espère tirer son épingle du jeu à l’occasion du Grand Prix de France à Magny-Cours, qui se disputera hors Championnat du 27 au 29 mai.

En 2023, Mirecourt ne sera finalement pas au calendrier. Le Superkart aura l’honneur de rejoindre le meeting GT Festival au Vigeant dans le cadre du Championnat de France FFSA au mois de juillet. Lédenon ouvrira la saison en mai, tandis que la deuxième partie de la saison verra les pilotes se rendre à Nogaro en septembre et à nouveau au Vigeant la semaine du 1er octobre. Découvrez le calendrier complet ci-dessous…

Magny-Cours se jouera en dehors du Championnat de France, lequel comptera 4 épreuves en 2023

Magny-Cours se jouera en dehors du Championnat de France, lequel comptera 4 épreuves en 2023

On devrait également retrouver un beau plateau lors du Grand Prix des Pays à Assen du 11 au 13 août lors du meeting “Jack’s Racing Day”.

_______________________________________________________________________________

PAVE-MX-WORLD-FEV-20Pave-MF-Concept-Mars-2020

Un Grand Prix de France Superkart en 2023 à Magny-Cours

Un Grand Prix de France Superkart en 2023 à Magny-Cours

L’an prochain, le Championnat de France de Superkart conservera son schéma sur quatre épreuves, avec en parallèle la Coupe de France pour les pilotes utilisant du matériel plus ou pas encore homologué. Le tout nouveau circuit auto-moto de Mirecourt accueillera le Superkart pour la première fois, à une date restant à déterminer, logiquement comprise entre l’ouverture à Lédenon et la 3e épreuve à Nogaro en septembre. Le circuit du Val de Vienne au Vigeant début octobre viendra compléter ce calendrier.

Triple Champion d'Europe et double Champion de France, Emmanuel Vinuales a annoncé son retour en Superkart en 2023

Triple Champion d’Europe et double Champion de France, Emmanuel Vinuales a annoncé son retour en Superkart en 2023

Une nouveauté est proposé aux passionnés de la discipline en 2023, avec la création d’un Grand Prix de France du 27 au 29 mai sur le circuit de Magny-Cours. Déjà 25 pilotes sont engagés, avec des concurrents en provenance de Belgique, Colombie, Pays-Bas, Etats-Unis, Grande-Bretagne et Mexique, en plus de la France.

Le très populaire Dutch Grand Prix sur le circuit d’Assen (Pays-Bas) aura lieu quant à lui du 11 au 13 août.

Jean-Pierre Marlière, vainqueur de la Coupe de France 2022

Jean-Pierre Marlière, vainqueur de la Coupe de France 2022

_______________________________________________________________________________

pave-jpm-editions-tome-4-juillet-2018WK_KartMag_197.indd