Internationales

Pas moins de 12 épreuves pour les séries de la WSK en 2022

Pas moins de 12 épreuves pour les séries de la WSK en 2022

A son tour, la WSK Promotion a publié son calendrier, qui sera encore bien fourni l’an prochain, avec un nombre de courses conséquent. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les pilotes qui souhaitent rouler à l’international en OK et OK-Junior ne manqueront pas de date. Avec les rendez-vous de la FIA Karting, de RGMMC (Champions of the Future) et de la WSK, on arrive à un total de 21 épreuves, sans compter la Winter Cup, le Trophée Andrea Margutti ou le DKM, lequel va sans doute avoir bien du mal à placer ses propres dates.

Pas moins de 12 epreuves pour les series de la WSK en 2022Comme ces dernières années, la WSK restera focalisée sur l’Italie et sur ses 4 circuits habituels: Adria (4 courses), Lonato (3), Sarno (3) et La Conca (2). La WSK Euro Series repasse de 3 à 4 meetings. La saison s’ouvrira à Adria le 23 janvier avec la WSK Champions Cup. Puis on suivra deux séries qui s’annoncent comme des copies conformes. La Super Master Series comme l’Euro Series comptent toutes les deux 4 rendez-vous, les deux sur les 4 mêmes circuits.

On a du mal à saisir l’intérêt de cette multiplication des courses, si ce n’est de permettre aux teams de proposer des courses à répétition à leurs clients. Car la WSK ne sert plus vraiment de préparation aux épreuves de Championnat du Monde ou Europe FIA Karting, avec une seule course idéalement positionnée: Sarno le 4 septembre, soit deux semaines avant le Mondial pour le OK et le OK-Junior.

Sauf que la WSK sera en concurrence avec le final du Trophée Académie et le Mondial KZ-KZ2, ce qui n’arrange pas vraiment pas les équipes d’usine. RFM, Forza Racing ou VDK Racing pourront aller à Sarno, pendant que Tony Kart ou Birel se concentreront sur le Mondial au Mans !

La WSK Open Cup aura ensuite lieu en octobre et la WSK Final Cup en novembre sur deux meetings.

Voici le programme…

> WSK Champions Cup
23 janvier: Adria

> WSK Super Master Series
30 janvier: Manche 1 à Adria
13 février: Manche 2 à Lonato
6 mars: Manche 3 à La Conca *
13 mars: Manche 4 à Sarno

> WSK Euro Series
20 mars: Manche 1 à Lonato
8 mai: Manche 2 à Adria
24 juillet: Manche 3 à La Conca *
4 septembre: Manche 4 à Sarno *

> WSK Open Cup
2 octobre: Adria

> WSK Final Cup
6 novembre: Manche 1 à Sarno
20 novembre: Manche 2 à Lonato

Catégories: 60 Mini, OK-Junior, OK et KZ2 (le KZ2 ne sera pas présent sur les trois meetings marqués par une étoile)

Photo WSK Press

________________________________________________________________________________

Pave-CEDRIC SPORT MOTORS-Dec-2019revaltec

IAME Euro Series: Nael vice-Champion, Leveque relégué 5e !

IAME Euro Series: Nael vice-Champion, Leveque relégué 5e !

Leader de la série européenne organisée par RGMCC en X30 Junior depuis sa victoire en mars à Mariembourg en ouverture de la saison, Théophile Nael (Tony Kart) espérait conquérir le titre. Quatrième après les manches juste devant son rival, le Britannique Kanato Le (Tony Kart), Nael perdait certes 3 places en préfinale, pendant que Kanato Le se classait 5e, mais il conservait toujours son avantage au général.

Théophile Nael (ici au premier plan), 2e de la IAME Euro Series 2021 en X30 Junior

Théophile Nael (ici au premier plan), 2e de la IAME Euro Series 2021 en X30 Junior (Photo archives)

Hélas, tout s’écroulait subitement en finale. Alors que la pluie se mettait à tomber durant les tours de chauffe sur des pilotes chaussés en slicks, le jeune Français renonçait avant même le départ.
Nael n’avait plus qu’à espérer que Kanato Le ne se classe pas mieux que 3e pour conquérir le titre. Mais le Britannique doublait son équipier Vinnie Phillips (Tony Kart) pour le gain de la 2e place, juste avant que le directeur de course ne déclenche une procédure slow, qui allait s’éterniser jusqu’à l’arrivée de la finale, sans que Phillips n’ait eu le temps de répliquer.

Devant, c’est le Néerlandais Jayden Thien (Tony Kart) qui créait la surprise. Contraint à l’abandon en préfinale, il a dû partir 36e et dernier, ce qui l’a poussé à tenter un coup de poker en finale en chaussant à la hâte ses pneus pluie. Bilan, il s’imposait avec… 54 secondes d’avance face à des pilotes roulant presque au ralenti sous l’averse ! Nael s’est consolé avec le titre honorifique de Vice-Champion.

Bravo également à Kimi Durosne (Redspeed), brillant dans les manches et 9e du classement général de la série, Arthur Poulain (Kosmic) terminant 13e de cette compétition après un meeting difficile à Genk. Clément Outran (KR), Thomas Quincé (KR) et Adrien Closmenil (KR) faisaient également partie des finalistes à Genk.

En X30 Senior, le dénouement du meeting n’a pas été favorable à Enzo Leveque (Redspeed). Certes, il aurait été difficile d’empêcher Callum Bradshaw (Tony Kart) de décrocher le titre, d’autant que le Britannique a signé une nouvelle victoire à Genk, mais le Français aurait pu conquérir un nouveau titre de vice-Champion, comme en 2020. Il ne lui a manqué qu’une poignée de points, qui se sont vraisemblablement envolés suite à son abandon en préfinale. Pour le panache, Leveque s’offrait une magnifique remontée en finale en passant de la 36e à la 15e position. Il doit donc se contenter de la 5e place au général derrière 4 Britanniques !

Top-5 final pour Enzo Leveque en X30 Senior

Top-5 final pour Enzo Leveque en X30 Senior (Photo archives)

Vainqueur de deux manches, Evan Giltaire (KR) était performant mais a manqué de réussite le dimanche, tandis que Enzo Peugeot (Kosmic) a également chuté après son chrono prometteur.

En X30 Mini, ce fut une nouvelle démonstration pour le team Fusion Motorsport et de ses châssis KR. Parmi les nombreux pilotes de l’équipe britannique, c’est l’Espagnole Luna Luxa-Cross qui s’est révélée la meilleure du groupe en gagnant la préfinale et la finale, synonyme de victoire finale à la IAME Euro Series ! Les Français Elouan Bienaimé (DR) et Thomas Pradier (Kosmic) se sont mis en valeur dès les qualifications, en se classant respectivement 8e et 10e à l’issue des manches.

Elouan poursuivait son effort à une brillante 3e place en préfinale et 5e en finale, synonyme de 6e position au classement final de la série. En finale, Victor Galmiche (Tony Kart) remontait fort en 14e position, Pradier se contentant de la 26e place (13e au général) et Elyo Giltaire (Tony Kart), sorti du repêchage, de la 32e.

Découvrez les résultats…

X30 Senior: ChronosManchesRepêchagePréfinaleFinaleSérie (définitif)

X30 Junior: ChronosManchesRepêchagePréfinaleFinaleSérie (définitif)

X30 Mini: ChronosManchesRepêchagePréfinaleFinaleSérie (définitif)

Photos RGMMC / TheRaceBox

Luna  au top en X30 Mini

Luna Luxa-Cross au top en X30 Mini

________________________________________________________________________________

pave-action-karting-kartmag-dec-2018PAVE-MALEVAUT-SPORT-FEV-2020

IAME Euro Series à Genk à suivre en live timing et streaming

IAME Euro Series à Genk à suivre en live timing et streaming

Une semaine après la série Benelux, les adeptes de la IAME et du moteur X30 se retrouveront sur le circuit de Genk en Belgique pour le final de la série européenne organisée par RGMMC ces 27, 28 et 29 août. Côté Français, on suivra particulièrement Théophile Nael, actuel leader de la série en X30 Junior, et Enzo Leveque, qui pointe à la 3e place en X30 Senior. Voici toutes les informations pour suivre l’épreuve…

IAME Euro Series a Genk a suivre en live timing et streaming

C’est parti pour la 4e et dernière épreuve de la IAME Euro Series

Live streaming

Live timing

Résultats au fil du meeting

Engagés (167)… X30 Senior (69 pilotes)X30 Junior (55)X30 Mini (43)

Horaires

Suivez également l’épreuve sur uKart.io avec le résultat intermédiaire des manches à ce lien

________________________________________________________________________________

Pave-Fev-2020-2G-Racing-EOSpave-gtr-jan-2017

IAME Benelux: Les stars du OK débarquent en X30 Senior

IAME Benelux: Les stars du OK débarquent en X30 Senior

La IAME Series Benelux continue d’accueillir des plateaux particulièrement conséquents ! A Genk les 21 et 22 août pour la 4e des cinq épreuves 2021, les engagés étaient au nombre de 226. Il faut dire que le circuit flamand de la région belge du Limburg accueille ce week-end (28-29 août) le final de la IAME Euro Series.

Ariel Elkin, 1er en X30 Senior

Ariel Elkin, 1er en X30 Senior

Plusieurs pilotes inscrits dans cette compétition, notamment en X30 Senior et X30 Junior, sont ainsi venus préparer cette échéance. Ils n’ont d’ailleurs pas manqué de s’illustrer, tout comme certains pilotes habituellement engagés en OK, venus se faire plaisir comme les Français Evan Giltaire et Hugo Besson ou l’Israélien Ariel Elkin, déjà vus dans cette série cette saison. Les habitués de la série Benelux n’ont pas eu la partie facile !

La victoire en X30 Senior est d’ailleurs revenue à Elkin, qui a pris le meilleur sur le redoutable britannique Callum Bradshaw (poleman et vainqueur de ses 5 manches) un peu avant la mi-course. Elkin a également dû se méfier de Tereza Babickova, très rapide à Genk. Arrivée 2e, la Tchèque s’est contentée de la 6e place suite à une pénalité pour spoiler.

Dans ce contexte, le leader du Championnat Elie Goldstein s’en est sorti avec les honneurs, effectuant une excellente affaire en terme de points en revenant de la 10e à la 3e place. A Mariembourg fin septembre, le titre devrait se jouer entre Goldstein et Sam Balota, 9e de la finale après être parti 3e.

Christof Huibers s'impose en X30 Super Shifter

Christof Huibers s’impose en X30 Super Shifter

Deuxième après les manches, le Français Evan Giltaire a perdu de précieuses places au plus fort de la bagarre et n’a pu que revenir 4e. Alexandre Monnot a terminé 22e, Manon Giraudeau 24e, Hugo Besson 26e, Andrea Pelini 28e, Quentin Dapoigny 34e et François-Xavier Venet 36e après une encourageante 14e place après les manches.

En X30 Junior, on a également retrouvé les animateurs de la IAME Euro Series avec le brio des Britanniques: victoire de Kanato Le devant Vinnie Phillips, la 4e place revenant à Bart Harrison. En terminant 3e, Thibaut Ramaekers a repris quelques points au leader du championnat Nathanaël Den Hondt, 6e au général.

Top-10 pour Clément Outran en X30 Junior

Top-10 pour Clément Outran en X30 Junior

Le Français Clément Outran s’est encore mis en valeur. En dépit d’une manche manquée, il revenait de la 15e à la 5e place en finale, avant une pénalité le ramenant en 10e position. Clément peut encore viser un podium au général. Ilyes Pruvost s’est classé 21e, Kimi Durosne 28e et Iliano Couture 30e.
Kevin Lemmens s’est imposé en X30 Master, Fabio Kieltyka en X30 Gentleman, Christof Huibers en X30 Super Shifter, Temmo Koopmans en Mini et Gilles Herman en Mini Rookie.

Découvrez les résultats…

X30 Senior: ChronosManchesFinale BFinale A – Série (provisoire)

X30 Junior: ChronosManchesFinale BFinale ASérie (provisoire)

X30 Master: ChronosManchesFinaleSérie (provisoire)

X30 Super Shifter: ChronosManchesFinaleSérie (provisoire)

Mini: ChronosManchesFinaleSérie (provisoire)

Mini Rookie: ChronosManchesFinaleSérie (provisoire)

Photos Archives et IAME Belgium / Pascal Verheuge

Evan Giltaire, 4e en X30 Senior

Evan Giltaire, 4e en X30 Senior

________________________________________________________________________________

WK_KartMag_197.inddpave-jpm-editions-tome-4-juillet-2018

Suivez en live la IAME Series Benelux (4/5) à Genk

Suivez en live la IAME Series Benelux (4/5) à Genk

Près de deux mois après le déplacement à Spa Francorchamps, la IAME Series Benelux retrouve le chemin des circuits avec la 4e des cinq épreuves 2021 qui se déroule à Genk dans le nord de la Belgique. A l’image des courses précédentes, le meeting a été divisé en deux, avec le samedi consacré aux très fournies catégories X30 Senior et X30 Junior, suivi d’un dimanche avec le X30 Master-Gentleman, le X30 Super Shifter, le Mini et le Mini Rookie. Découvrez les liens pour suivre l’épreuve en live…

Suivez en live la IAME Series Benelux 4-5 a GenkLive timing

Résultats au fil du meeting…

Engagés… X30 Senior (80 pilotes)X30 Junior (54)

Autres listes: à venir

Horaires samedi

________________________________________________________________________________

PAVE-MALEVAUT-SPORT-FEV-2020PAVE-IAME-FRANCE-Janvier-2019

Le retour d’Anthony Abbasse en Championnat du Monde KZ !

Le retour d’Anthony Abbasse en Championnat du Monde KZ !

C’est une des grandes informations de la semaine. La semaine du 5 septembre, le Français Anthony Abbasse participera au Championnat du Monde KZ à Kristianstad. Double vice-Champion du Monde, dont une fois en 2016 sur ce circuit Suédois, Anthony retrouvera bien entendu son ensemble Sodi-TM avec le soutien de l’usine Sodikart, auquel il a été fidèle durant quinze ans, et sera intégré au team CPB Sport qui gère désormais les pilotes officiels de la marque Tricolore.

Anthony Abbasse a porté cette sympathique photo pour annoncer son retour

Anthony Abbasse a porté cette sympathique photo pour annoncer son retour

C’est fin 2019, après une saison marquée par une magnifique victoire à Wackersdorf en Allemagne lors d’un Championnat d’Europe terminé en 3e position, qu’Abbasse avait annoncé vouloir stopper sa carrière pour se consacrer à sa nouvelle orientation professionnelle, à savoir la reprise du circuit de loisir Mecamax près des Sables d’Olonne.

Mais à cette époque, Anthony Abbasse l’avait annoncé: “Je ne raccroche pas mon casque définitivement, car j’aurai encore l’occasion de venir me faire plaisir sur quelques courses par pure passion.” Ce sera le cas en Suède, où il fera équipe avec son compatriote Adrien Renaudin et le Suédois Douglas Lundberg.

A noter que la publication de la liste des engagés du Mondial KZ fait état de deux autres surprises, celle du retour du Néerlandais Bas Lammers qui a trouvé refuge chez KR Motorsport aux côtés des Italiens Andrea Kimi Antonelli et Mirko Torsellini, mais aussi d’Emilien Denner, en provenance d’Intrepid. On note que les trois premiers utiliseront des moteurs IAME, alors qu’Emilien restera fidèle aux moteurs TM.

Outre Jérémy Iglesias (CRG-TM), le clan Français ne sera cette fois complété par Yohan Soguel, mais par le Martiniquais Craig Tanic (Birel Art-TM) qui tente l’aventure dans la catégorie reine.

Découvrez la liste des engagés du Mondial KZ à ce lien…

Une nouvelle orientation professionnelle pour Anthony Abbasse________________________________________________________________________________

revaltecPave-Solokart-Decembre-2019

Emilien Denner échoue tout près du titre européen en KZ

Emilien Denner échoue tout près du titre européen en KZ

C’est évidemment très déçu qu’Emilien Denner est reparti du circuit d’Adria dimanche 15 août, après être passé tout près du titre de Champion d’Europe KZ. Le pilote français a vécu un week-end stressant et souvent difficile. Globalement moins rapide que son adversaire direct, Riccardo Longhi (Birel Art-TM), lors des trois séances libres du vendredi, il retrouvait espoir en voyant l’Italien relégué 21e aux essais chronométrés, pendant que lui décrochait une encourageante 5e place.

Il a sans doute manqué un soupçon de performance à Denner pour se mettre hors d'atteinte de Longhi à Adria...

Il a sans doute manqué un soupçon de performance à Denner pour se mettre hors d’atteinte de Longhi à Adria…

Les deux manches du samedi ne permettaient pas à Emilien de trouver un niveau de performance suffisante pour conserver sa position de départ, tandis que le dimanche commençait avec un warm-up dominé par Longhi. La dernière manche permettait au pilote du team Intrepid de retrouver une certaine compétitivité, lui offrant la 7e position sur la grille de départ de la finale. Le mano à mano avec Longhi pouvait commencer…

L’Italien ne mettait que 4 tours pour revenir dans le sillage malgré l’écart de 6 places le séparant initialement de son rival. Durant plusieurs tours, les deux pilotes allaient rouler dans des temps quasiment similaires. Mais mètre par mètre, Longhi se mettait subitement à se rapprocher de Denner, avant de tenter sa chance dans le 18e des 24 tours de course. “Je pense l’avoir un peu surpris, il ne s’attendait peut-être pas à ce que je tente une attaque à ce moment-là,” avouera Longhi.

Malchanceux à deux reprises alors qu'il visait le titre de Champion d'Europe en KZ2, puis vice-Champion du Monde KZ en 2019, Longhi coiffe enfin la couronne tant désirée.

Malchanceux à deux reprises alors qu’il visait le titre de Champion d’Europe en KZ2, puis vice-Champion du Monde KZ en 2019, Longhi coiffe enfin la couronne tant désirée.

Nul doute que l’Italien devait bénéficier d’une motivation en évoluant dans le pare-chocs du Français. Il est souvent plus facile d’être chasseur que chassé et Longhi n’a eu qu’à guetter le meilleur moment pour doubler. A noter également que si les deux pilotes s’étaient accrochés et n’auraient pas fini la course, c’est Pedro Hiltbrand qui sera devenu Champion d’Europe ! Dans tous les cas, dommage que les écarts parfois relevés d’un train de pneumatiques à un autre aient parfois perturbé ce magnifique final de la catégorie reine du karting.

Dès ce moment, les positions au Championnat s’inversaient, avec 43 points au général pour les deux pilotes, mais la victoire de Longhi à Wackersdorf en juin en Allemagne lui permettait de retrouver son leadership au Championnat.

Le piège se refermait alors sur Emilien, qui se retrouvait sous la pression d’un peloton de poursuivants emmené par le Néerlandais Marijn Kremers… équipier de Longhi !

Denner a souvent été pris en tenaille  par les pilotes du clan Birel Art-Charles Leclerc. Les choses auraient-elles été différentes s'il avait été aidé par un équipier?

Denner a souvent été pris en tenaille par les pilotes du clan Birel Art-Charles Leclerc. Les choses auraient-elles été différentes s’il avait été aidé par un équipier?

Kremers prenait l’avantage à son tour et Francesco Celenta tentait d’en profiter, mais un accrochage s’en suivait, projetant le pauvre Emilien hors de la piste. S’il avait déjà perdu la possibilité d’être couronné après le dépassement de Longhi, il manquait également le titre de vice-Champion d’Europe, puisqu’il glissait à la plus mauvaise des positions au général, la 4e ! Nul doute qu’Emilien Denner aura une revanche à prendre début septembre au Championnat du Monde KZ à Kristianstad en Suède.

Photos Joël Gaboriaud

L'usine Birel Art conserve le titre européen remporté en 2020 avec Kremers

L’usine Birel Art conserve le titre européen déjà remporté en 2020 avec Kremers (Photo Birel Art / KSP Reportages)

________________________________________________________________________________

pave-action-karting-kartmag-dec-2018Pave-Ideal-Kart-Juin-2020

Adria: Retour en grâce pour CRG, Longhi Champion d’Europe KZ

Adria: Retour en grâce pour CRG, Longhi Champion d’Europe KZ

Le Championnat d’Europe FIA Karting à Adria en Italie s’est terminé par deux victoires pour les ensembles CRG-TM Racing. En KZ, Paolo Ippolito, célèbre depuis “l’affaire” Corberi au Mondial 2020 à Lonato, a dominé la finale, remontant 3e du classement final du Championnat. C’est bien sûr un retour remarqué pour CRG aux avant-postes dans cette catégorie, mais aussi une confirmation pour le motoriste français Cédric Goudant (Cédric Sport Motors) qui fournissait les TM de l’Italien.

Victoire en finale KZ pour Paolo Ippolito (22) , ici avec les Français Jérémy Iglesias (28) et Adrien Renaudin, respectivement 5e et 4E;

Victoire en finale KZ pour Paolo Ippolito (22) , ici avec les Français Jérémy Iglesias (28) et Adrien Renaudin, respectivement 5e et 4e.

L’Espagnol Pedro Hiltbrand (Birel Art / CL Kart-TM) a pris la 2e place de la finale devant son équipier suédois Viktor Gustavsson, ce qui lui vaut de terminer à cette même position au général. Pour le titre, le duel entre l’Italien Riccardo Longhi (Birel Art-TM) et le Français Emilien Denner (Intrepid-TM) a bien eu lieu. C’est dans le 18e des 24 tours de la finale que Longhi doublait Denner pour lui subtiliser sa 6e et filait vers la couronne de Champion.

Pour Emilien, c’était une double désillusion, puisqu’il se retrouvait projeté hors de la piste par un autre concurrent et perdait également le titre de vice-Champion, se contentant de la 4e place devant ses deux compatriotes Adrien Renaudin (Sodi-TM) et Jérémy Iglesias (CRG-TM). Ces deux derniers n’ont pas démérité à Adria en se classant respectivement 4e et 5e de la finale. Bon 12e des chronos, Yohan Soguel (Oberon-IAME) a fini 16e en finale. On retiendra également la magnifique pole position d’Andrea Kimi Antonelli (KR-IAME) le vendredi.

Riccardo Longhi, Champion d'Europe KZ 2021

Riccardo Longhi, Champion d’Europe KZ 2021

Outre la victoire d’Ippolito en KZ, le châssis CRG a gagné la finale KZ2 avec Giacomo Pollini, qui devient ainsi Champion d’Europe avec le team MGM Motorsport. A l’issue d’un dernier tour particulièrement animé, Hubert Petit (Sodi-TM) achevait sa progression en 2e position devant Lorenzo Travisanutto (Parolin-TM). Au final, le team CPB Sport (Sodi-TM) plaçait 3 pilotes dans le top-5, avec la 4e place d’un brillant Arthur Carbonnel devant le Néerlandais Senna Van Walstijn. Ce dernier espérait évidemment un meilleur classement pour conserver sa première place au général, mais il sauve toutefois le titre de vice Champion devant le Néerlandais Laurens Van Hoepen (Birel Art / CL Kart-TM). Petit termine 5e du Championnat, Carbonnel 9e, soit leur meilleur résultat à ce niveau.

Au Trophée Académie, l’espoir Polonais Maciej Glaysz a fait la différence en finale en devançant l’Italien Riccardo Ianniello et l’Ukrainien Oleksandr Bondarev. Initialement 3e, le Sri-Lankais Yevan David a rétrogradé 5e derrière le Danois David Walther (auteur du meilleur tour) pour avoir quitté partiellement son couloir avant l’extinction des feux. Pour Augustin Bernier, c’est une nouvelle désillusion suite à un accrochage en finale alors qu’il évoluait en 15e position. Au général, Glaysz a relayé le Néerlandais Reno Francot (13e à Adria) en tête du trophée.

Hubert Petit (à g.), brillant 2e en KZ2, intercalé entre Giacomo Polini, vainqueur et Champion d'Europe, et Lorenzo Travisanutto

Hubert Petit (à g.), brillant 2e en KZ2, intercalé entre Giacomo Polini, vainqueur et Champion d’Europe, et Lorenzo Travisanutto

Découvrez les résultats…

KZ: ChronosManchesFinaleChampionnat (final)Résultats complets

KZ2: ChronosManchesFinaleChampionnat (final)Résultats complets

Academy: ChronosManchesFinaleTrophée (provisoire)Résultats complets

Photos Joël Gaboriaud

Départ de la finale KZ

Départ de la finale KZ

________________________________________________________________________________

Pave-CEDRIC SPORT MOTORS-Dec-2019pave-kart-mag-km209-kiosque

Arthur Carbonnel, 4e de la finale en KZ2

Arthur Carbonnel, 4e de la finale en KZ2

Victoire polonaise au Trophée Académie

Victoire polonaise au Trophée Académie

Suivez en live le Championnat d’Europe + Academy à Adria

Suivez en live le Championnat d’Europe + Academy à Adria

Initialement programmé début mai, le meeting FIA Karting d’Adria devait servir d’ouverture aux Championnats d’Europe KZ et KZ2, ainsi qu’au Trophée Académie. Finalement, c’est sur ce circuit international situé au nord-est de l’Italie que les Champions KZ et KZ2 seront connus. Pour le Trophée Académie, il s’agira de la 2e des trois épreuves de la saison 2021. Découvrez toutes les informations pour suivre cette compétition ces 13, 14 et 15 août…

Suivez en live le Championnat d Europe-Academy a Adria-1Live streaming… SamediDimanche

Live timing (ou cliquez sur l’image ci-dessus)

Résultats au fil du meeting… KZKZ2Academy

Engagés (179)… KZKZ2Academy

Participants (149)… KZKZ2Academy

Horaires

Suivez également l’épreuve en live sur uKart.io avec le résultats intermédiaire des manches à ce lien

Adria en 2020 (Photo FIA Karting / KSP Reportages)

Adria en 2020 (Photo FIA Karting / KSP Reportages)

________________________________________________________________________________

OKS-2013PAVE-MX-WORLD-FEV-20

Emilien Denner: Un Français en ballotage pour le titre de Champion d’Europe

Emilien Denner: Un Français en ballotage pour le titre de Champion d’Europe

Ce week-end en Italie sur le circuit international d’Adria, les Championnats d’Europe KZ et KZ2 prendront fin. En KZ2, on peut compter sur une bonne performance d’un pilote français, mais aucun d’entre eux ne semble en mesure de viser le titre, mais un podium final reste envisageable pour des pilotes de la trempe de Jean Nomblot, Arthur Carbonnel ou Hubert Petit, en cas de grosse performance d’un des trois pilotes du team CPB Sport (Sodi-TM) près de la côte Adriatique.

Emilien Denner (KZ)

Emilien Denner (KZ)

En KZ en revanche, Emilien Denner (Intrepid-TM) se présentera avec de grosses ambitions. Il n’a certes pas gagné lors de la première épreuve en juin à Wackersdorf (Allemagne), mais il a fait forte impression en sortant leader des manches de qualification et en terminant 2e non loin de Riccardo Longhi (Birel Art-TM). Le pilote Tricolore compte donc 30 points, contre 34 à l’Italien.

Côté statistiques, depuis que le Championnat d’Europe KZ ne se dispute plus que sur deux meetings, soit 2018, aucun des vainqueurs de la première journée n’a été sacré par la suite: ce fut le cas pour Jérémy Iglesias en 2018, Anthony Abbasse en 2019 et Alessandro Irlando en 2020.

Denner et Longhi sont en grande forme actuellement, comme l’ont également démontré leurs performances dans les épreuves WSK, si bien qu’on peut s’attendre à un duel intense entre les deux pilotes. Toutefois, les postulants à la victoire seront nombreux à Adria et ne manqueront pas de jouer le rôle d’arbitre. Parmi eux, deux pilotes Français peuvent renverser la situation et coiffer la couronne, à savoir Jérémy Iglesias (CRG-TM) qui compte 13 points et Adrien Renaudin (Sodi-TM).

Sachant que 35 points peuvent être inscrits par un pilote en Italie, tout reste possible. Dans ces conditions, Alex Irlando (CRG-TM, 22 pts), Stan Pex (KR-TM, 15 pts), Pedro Hiltbrand (Birel Art / CL Kart-TM, 14 pts) et Simo Puhakka (Tony Kart-Vortex, 13 pts) n’ont peut-être pas dit leur dernier mot.

A noter que la 2e des trois épreuves du Trophée Academy FIA Karting complétera le programme. Après sa déception en Allemagne, le Français Augustin Bernier a certes joué son joker, mais aura une belle revanche à prendre.

Découvrez le classement provisoire des championnats… KZKZ2Academy

Photo FIA Karting / KSP Reportages

________________________________________________________________________________

pave-cpb-sport-fev-2018PAVE_PUB_FEED_RACING_FEV-2020