Internationales

OK: Succès et titre pour Antonelli, podium pour Amand !

OK: Succès et titre pour Antonelli, podium pour Amand !

Vainqueur chacun d’une course, à Zuera en Espagne pour Kimi Antonelli et à Sarno en Italie pour Taylor Barnard, les deux pilotes inscrits sur des ensembles KR-IAME devaient se départager sur le circuit de Wackersdorf en Allemagne (11-13 septembre). Dès les essais chronos, la pression était sur les épaules du Britannique, qualifié seulement en 13e position, pendant que l’Italien s’offrait la pole position.

Andrea Kimi Antonelli, ici aux avant-postes, s'impose et remporte le titre européen !

Andrea Kimi Antonelli, ici aux avant-postes, s’impose et remporte le titre européen !

La suite du meeting sera incontestablement favorable à Antonelli, qui sortait leader des manches de qualification, avant de mener la finale de bout en bout. Le Brésilien Rafael Chaves Camara (Exprit-TM) fut certes menaçant durant plusieurs tours, mais ne pourra qu’assurer la 2e place. Quant à Barnard, il s’est démené pour revenir et aurait pu partir 5e de la finale s’il n’avait reçu une pénalité pour spoiler dans une manche.

Il a continué de cravacher en finale, est revenu de la 9e à la 3e place, mais chutait 6e à cause d’une nouvelle pénalité pour spoiler. Mais dans tous les cas, la victoire d’Antonelli offrait un titre de champion d’Europe mérité au pilote italien.

Autre bel exploit, celui de Marcus Amand (KR-IAME), particulièrement brillant en Allemagne: 11e aux chronos, 4e après les manches et sur la 3e marche finale du podium avec le meilleur tour en course.

VDK + pilote français: ça continue. Cette fois, c'est le Champion d'Europe OK-Junior 2019 Marcus Amand qui monte sur le podium en OK

VDK + pilote français: ça continue. Cette fois, c’est le Champion d’Europe OK-Junior 2019 Marcus Amand qui monte sur le podium en OK

Pas vraiment épargné depuis le début du Championnat, le Français du team VDK Racing a encore démontré l’étendue de son incontestable talent. Quelque peu bloqué derrière Luigi Coluccio (Kosmic-Vortex) sur une ligne extérieure plutôt mal partie, Marcus n’était que 8e au premier tour. Sa finale n’en fut que plus belle.
Performant tout le week-end, Coluccio (Kosmic-Vortex) se classait 5e devant Juho Valtanen (KR-IAME) en progression de 10 places en finale.

Déception pour Lola Lovinfosse (Tony Kart-Vortex), non qualifiée malgré un 35e temps prometteur, et pour Marlon Hernandez (KR-IAME), qui a souffert après un lointain chrono.

Découvrez les résultats… ChronosManchesFinaleChampionnat (final)

Photos Joël Gaboriaud

Pas de public hélas avec la Covid-19 pour célébrer le podium de Marcus Amand

Pas de public hélas avec la Covid-19 pour célébrer le podium de Marcus Amand

________________________________________________________________________________

pave-action-karting-kartmag-dec-2018Pave-Fev-2020-2G-Racing-EOS

Trophée Académie: L’Américain Connor Zilisch officieusement titré

Trophée Académie: L’Américain Connor Zilisch officieusement titré

Connaît-on déjà le successeur du Lituanien Kajus Siksnelis au Trophée Académie FIA Karting? Il semble que oui, après les deux victoires consécutives de Connor Zilisch à Adria puis à Genk. A moins d’une exclusion du meeting à Lonato en Italie début octobre, l’Américain ne peut plus être rejoint ! A Genk les 4-5-6 septembre, Zilisch a pourtant peiné aux chronos, où il n’était que 17e. Mais s’est parfaitement repris dans les manches en remontant 2e au cumul derrière le Philippin Zachary David.

Vainqueur, l'Américain Zilisch est ici au premier plan

Vainqueur, l’Américain Zilisch est ici au premier plan

En finale, l’Italien Matteo De Palo parvenait à prendre la tête de la course devant David durant le premier tour, mais Zilisch le relayait déjà dès la boucle suivant. Il réalisait alors un magnifique cavalier seul pour s’assurer officieusement le titre. Sauf incident, le Trophée est déjà plié !

En Belgique, la bagarre est venue de derrière. Déjà vainqueur de deux manches le samedi, le Français Macéo Capietto réalisait un magnifique début de course en passant directement de la 5e à la 2e place en deux tours. Très rapide, le Britannique Theo Micouris se mettait à la poursuite de Macéo, laissant le peloton de chasse se battre avec acharnement.

Auteur de la pole position, le Belge Tom Braeken (qui habite à 10 mn de la piste) en faisait les frais, le Philippin Zachary David (leader après les manches) rétrogradait dans la hiérarchie, tandis que le Luxembourgeois Maxime Furon-Castelain perdait plusieurs places.

Podium à Genk avec Macéo Capietto sur la 3e marche du podium

Podium à Genk avec Macéo Capietto sur la 3e marche du podium

Finalement, Micouris revenait fort sur Capietto, moins à l’aise avec un problème d’arrivée d’essence, et lui subtilisait la 2e place. Le Français n’en décrochait pas moins un superbe podium. Le Suédois Albin Stureson finissait fort pour régler le sprint du peloton, devançant le Péruvien Rafael Modonese, Zachary David et le Jamaïcain Alex Powell.

Découvrez les résultats… ChronosManchesFinaleChampionnat (provisoire)

Photos FIA Karting / KSP Reportages

________________________________________________________________________________

PAVE-MX-WORLD-FEV-20PAVE-MALEVAUT-SPORT-FEV-2020

Suivez en live le final des Championnat d’Europe OK et OK-Junior

Suivez en live le final des Championnat d’Europe OK et OK-Junior

Les Championnats d’Europe FIA Karting 2020 en OK et OK-Junior prennent fin ces 11, 12 et 13 septembre en Allemagne sur le circuit de Wackersdorf, après deux épreuves disputées à Zuera (Espagne) et Sarno (Italie). La baisse des engagés à l’année n’a pas été aussi forte que certains auraient pu le penser, tandis que plusieurs “wild cards” sont présentes, si bien que la compétition allemande présentera l’effectif le plus conséquent de cette campagne européenne avec 140 partants (75 en OK-Junior et 65 en OK).

suivez-en-live-le-final-des-championnat-deurope-ok-et-ok-junior-Voici les liens pour suivre l’épreuve en live…

Live timing

Live streaming: SamediDimanche

Résultats au fil du meeting: OKOK Junior

Engagés… OKOK Junior

Partants… OKOK Junior

Horaires

Suivez le classement intermédiaire avec uKart à ce lien

________________________________________________________________________________

pave-alpha-karting-ak-parts-juin-2018

KZ2 Genk: Trefilov s’impose devant Gustavsson, champion 2020

KZ2 Genk: Trefilov s’impose devant Gustavsson, champion 2020

Alors que l’Allemand David Trefilov (Maranello-TM) terminait en tête des manches et s’installait en pole position en finale de la dernière épreuve du Championnat d’Europe KZ2 à Genk (Belgique), on attendait de suivre avec impatience le duel pour le titre entre le Suédois Victor Gustavsson (Birel ART-TM), vainqueur à Adria et poleman en Belgique, et l’Italien Simone Cunati (Birel ART-TM), 2e à Adria.

Victoire pour Trefilov (326) et titre pour Gustavsson (345).

Victoire pour Trefilov (326) et titre pour Gustavsson (345).

Mais finalement, l’affrontement tournait court, Cunati étant contraint à l’abandon dès le 6e tour. A peine inquiété durant les premiers tours, Trefilov ne se posait pas de question et creusait l’écart pour s’imposer. L’Allemand est assurément la révélation du jour. Derrière, Kristijan Habulin (TB Kart-TM) a longtemps occupé la 2e place devant Gustavsson, qui ne prenait pas de risque inconsidéré en vue du championnat. Habulin ayant toutefois faibli en fin de parcours, le Suédois prenait le meilleur et assurait le titre, au grand bonheur du team Lennox Racing qui défend les couleurs Charles Leclerc.

Côté Français, l’exploit du meeting est à mettre à l’actif d’Arthur Carbonnel (Sodi-TM). Victime d’une panne mécanique aux chronos, le pilote du team CPB Sport a dû s’élancer en dernière ligne dans toutes les manches. D’abord revenu 15e à l’aube de la finale, en se montrant notamment très rapide sous la pluie, Arthur a brillamment poursuivi sur sa lancée et a coupé l’arrivée à une magnifique 4e place.

Jean Nomblot, encore dans le coup !

Jean Nomblot, encore dans le coup !

Respectivement classés 6e et 7e, ses équipiers Jean Nomblot et Hubert Petit n’ont pas démérité, ce dernier gagnant même 19 places en finale ! Même s’il ne roule pas beaucoup, Thomas Landais (Birel ART-TM) a encore montré qu’il fallait compter avec lui. Il termine 14e. Manquant encore d’expérience dans la catégorie, Thomas Imbourg (Sodi-TM) s’en sort avec les honneurs en passant de la 27e à la 21e place. Damien Vallar (Sodi-TM) a hélas dû renoncer dès les premières bousculades ayant suivi le départ.

Grosse déception pour Tom Leuillet (Praga-TM), très rapide à Genk. Mais un accrochage en première manche puis un autre en finale (il était alors 5e) ont eu raison de ses ambitions.

Découvrez les résultats… ChronosManchesFinaleChampionnat

Photos FIA Karting et CPB Sport Press / KSP Reportages

Arthur Carbonnel, 4e de la finale et 8e du Championnat d'Europe: meilleur français dans les deux cas

Arthur Carbonnel, 4e de la finale et 8e du Championnat d’Europe: meilleur français dans les deux cas

________________________________________________________________________________

pave-cpb-sport-fev-2018pave-kart-shop-france-mars-2020

Hubert Petit

Hubert Petit

KZ Genk: Exploit des Pex, Marijn Kremers titré Champion d’Europe

KZ Genk: Exploit des Pex, Marijn Kremers titré Champion d’Europe

Décidément, tout sourit à Marijn Kremers actuellement. Il y a un an, il remportait le titre de Champion du Monde KZ à Lonato et gagnait dans la foulée la sélection Feed Racing qui offrait une saison en monoplace F4. En parallèle, le pilote de F1 Daniel Ricciardo lui a demandé s’il pouvait défendre les couleurs de son châssis au Championnat d’Europe KZ 2020. Finalement, après une épreuve pleine de rebondissements, le Néerlandais a coiffé Alessandro Irlando pour quelques points.

De g. à dr., Richard Pex, Marijn Kremers, Stan Pex et Jorrit Pex: triplé néerlandais !

De g. à dr., Richard Pex, Marijn Kremers, Stan Pex et Jorrit Pex: triplé néerlandais !

Pourtant, Kremers (Ricciardo Kart-TM) n’était pas forcément le favori n°1 en arrivant en Belgique, puisqu’il avait dû se satisfaire de la 3e place à Adria en Italie derrière Irlando (Birel ART-TM), Simon Puhakka (Tony Kart-Vortex) et Riccardo Longhi (Birel ART-TM). Mais ces trois derniers n’ont pas trouvé aussi bien le mode d’emploi que le Néerlandais en début de meeting et ont dû composer avec de modestes chronos.

Pendant ce temps, Kremers et Stan Pex (KR-TM) avaient pris les devants. En prenant la tête des manches de qualification, Kremers se retrouvait subitement en bonne position au Championnat, sachant qu’Irlando ne s’élançait que 7e juste devant Puhakka, avec Longhi en 5e position. Kremers partait en tête de la finale, avant de se faire dépasser par le plus jeune des Pex. Qu’importe, Kremers était informé par son équipe de la position de ses rivaux au général.

En outre, Irlando et Longhi ne prenaient pas le meilleur départ de leur carrière et chutaient respectivement 8e et 10e. Quant à Puhakka, il ne se montrait pas aussi performant qu’à Adria et ne sera en mesure de rejoindre les premiers. Etonnant, puisque son équipier suédois Noah Milell a été un des pilotes les plus en vue à Genk: pole position, 2 succès dans les manches et la 4e place malgré un départ très moyen.

A l'image des pilotes comme Lammers, Thonon, Ardigo, Jorrit Pex ou De Conto, Marijn Kremers décroche l'Europe après le Monde !

A l’image des pilotes comme Piccini, Laudato, Lammers, Thonon, Verstappen, Ardigo, Jorrit Pex ou De Conto, Marijn Kremers décroche l’Europe après le Monde en KZ !

Déjà très déçu d’avoir perdu le titre européen qui lui tendait les bras en 2019 avant un ennui mécanique, Irlando se jetait à corps perdu dans la bataille. Mais il ne coupait l’arrivée que 5e, avant de rétrograder 10e en raison d’une pénalité pour spoiler décroché. Rangé sagement dans le sillage de Stan Pex, Kremers pouvait ainsi savourer un nouveau titre international devant Irlando et Puhakka.

De son côté, Pex remportait avec brio sa première victoire en FIA Karting. En plus de compléter le triplé Néerlandais, son frère Jorrit Pex montait sur la 3e marche du podium, tandis que Richard Pex, le père, recevait le trophée du meilleur team manager. Une belle réussite familiale, sachant que les moteurs TM sont développés dans son propre atelier équipé d’un banc d’essais.

Côté Français, il manquait (Sodi-TM) à Adrien Renaudin un tout petit peu plus de performance pour viser le podium. Il s’est bien battu, puisqu’il occupait la 3e place au premier tour, mais reculait ensuite en 5e position.

Evidemment, on ne saurait regretter le manque de pilotes (12). Mais les contraintes pour rentrer en Belgique et les tests Covid à réaliser ont refroidi beaucoup de concurrents, surtout ce qui n’avait pas forcément une chance de monter sur le podium du Championnat. Dur, dur pour la catégorie reine mondiale !

Découvrez les résultats… ChronosManchesFinaleChampionnatComplets

Photos FIA Karting / KSP Reportages

Noah Milell était très performant à Genk, alors qu'on attendait plus son équipier Simo Puhakka qui jouait le titre

Noah Milell était très performant à Genk, alors qu’on attendait plus son équipier Simo Puhakka qui jouait le titre

________________________________________________________________________________

revaltecPAVE PKI-Aout-2018

Kartmag félicite Pierre Gasly pour sa victoire en F1 à Monza

Kartmag félicite Pierre Gasly pour sa victoire en F1 à Monza

Cela faisait 24 ans qu’un pilote français n’avait plus gagné un Grand Prix de Formule 1, depuis la victoire d’Olivier Panis à Monaco en 1996. La longue période de disette a pris fin ! Au Grand Prix d’Italie à Monza, Pierre Gasly a réussi l’exploit d’imposer sa modeste AlphaTauri-Honda. Kart Mag adresse toutes ses félicitations au talentueux pilote français.

Vice Champion d'Europe Junior en 2010 derrière Alexander Albon

Vice Champion d’Europe Junior en 2010 derrière Alexander Albon. A Monza en F1, c’est Pierre Gasly qui était cette fois sur la première marche du podium pour sa toute première victoire en F1 !

Né en 1996, justement, Pierre a aujourd’hui 24 ans et la rédaction n’a pas oublié ses premiers tours de roue en Normandie en 2005 et, rapidement, ses premiers succès. On se souvient de son titre de vice-Champion d’Europe Junior en 2010 derrière un certain Alexander Albon, qui n’aura pas eu l’occasion de gagner en F1 avant Pierre, malgré sa présence dans l’écurie Red Bull. C’était en Belgique à Genk, le circuit qui accueillait d’ailleurs le Championnat d’Europe FIA Karting pendant que Gasly s’imposait chez les Tifosi.

Bravo Pierre !

Rappel de son palmarès (extrait) :

2005 (Mini-Kart). 11e du chpt régional Ile de France. Finaliste de la Coupe de France
2006 (Minime). Champion de Normandie. 4e de la Bridgestone Cup. 15e du Chpt de France (4 top-12)
2007 (Minime). 6e du chpt de France (5 top-10 en 6 courses). 4e du chpt régional Ile de France. Vainqueur Trophée de Normandie
2008 (Cadet). Vainqueur Bridgestone Cup (Essay). 4e du chpt de France (4 top-5, 2 meilleurs tours). Vainqueur Trophée de Normandie
2009 (Junior-KF3). 3e de la Coupe du Monde. 3e du chpt de France (GPO) avec 1 victoire. 3e Supernationals à Las Vegas
2010 (Junior-KF3). Champion de France avec 9 podiums dont 6 victoires. Vice Champion d’Europe. 4e de la Coupe du Monde. 3e Monaco Kart Cup

Champion de France Junior en 2010

Champion de France Junior en 2010

________________________________________________________________________________

Pave Evokart 12-14-magPAVE_PUB_FEED_RACING_FEV-2020

Pierre Gasly encadré d'Alexander Albon (363) et Max Verstappen (juste derrière)

Pierre Gasly encadré d’Alexander Albon (363) et Max Verstappen (juste derrière)

Emilien Denner au Championnat du Monde KZ avec Tony Kart

Emilien Denner au Championnat du Monde KZ avec Tony Kart

Champion en titre de l’International Supercup KZ2, l’équivalent de la Coupe du Monde, Emilien Denner espérait passer en automobile en 2020. Il a d’ailleurs couru en Nouvelle-Zélande en début de saison, avant de subir la crise du Coronavirus. Contraint de remettre ses plans à plus tard, le Français a souhaité de pas rester pour autant inactif cette saison.

Emilien Denner au Championnat du Monde KZ avec Tony KartIl a ainsi couru pour le plaisir à la fin du mois d’août dans une épreuve régionale en Normandie sur le circuit du Parc, qui a effectué un gros effort de promotion autour de la présence du Champion français. Quelques jours plus tard, il annonçait donc officiellement son intégration dans l’équipe officielle Tony Kart Racing Team. Emilien participera au Championnat du Monde KZ avec Simo Puhakka comme équipier. Il va sans doute pouvoir s’acclimater à son nouvel environnement lors de l’épreuve de la WSK la semaine du 20 septembre. On le sait très rapide à Lonato, comme le montre ses précédentes victoires sur ce circuit par le passé, Emilien Denner espère donc briller rapidement sous ses prochaines couleurs, et notamment au Mondial bien sûr !

________________________________________________________________________________

Pave-Kartland-dec-2015OKS-2013

Suivez le Championnat d’Europe et l’Académie à Genk en live

Suivez le Championnat d’Europe et l’Académie à Genk en live

Outre les problèmes de déplacement qui perdurent pour passer d’un pays à un autre, ainsi que les nombreuses contraintes liées au protocole stricte réclamé par les autorités belges, comme l’obligation de fournir un test-Covid négatif avant d’entrée sur le circuit, ont poussé plusieurs pilotes à déclarer forfait pour le meeting de Genk.

En espérant que le spectacle soit au rendez-vous malgré le manque d'engagés...

En espérant que le spectacle soit au rendez-vous malgré le manque d’engagés…

Le circuit belge accueille la deuxième et dernière épreuve des Championnats d’Europe KZ et KZ2, ainsi que la deuxième des trois épreuves du Trophée Académie. Les organisateurs ont hélas dû constater une baisse significative entre le nombre d’engagés et le nombre de partants: 26 au lieu de 44 à l’Académie, 12 au lieu de 24 en KZ et 32 au lieu de 71 en KZ2 ! Soit un total de 70 pilotes au lieu de 139… Cela faisait bien longtemps qu’une épreuve FIA Karting n’avait pas présenté un si maigre plateau.

Mais la quantité n’a pas forcément d’influence sur la qualité et tout le monde espère vivre des courses palpitantes ce week-end. Attention, si vous souhaitez suivre la course, cette baisse des participants a entraîné une refonte des horaires.. Toutes les manches auront lieu samedi et les finales dès dimanche matin, jusqu’en tout début d’après-midi.

Voici les liens

Live timing

Live streaming: SamediDimanche

Résultats au fil du meeting: Chronos KZCourses KZChronos KZ2Courses KZ2Chronos Académie

Courses Académie

Engagés… KZKZ2Académie

Partants… KZKZ2Académie

Horaires version 2

Suivez le classement intermédiaire avec uKart à ce lien

Photo FIA Karting / KSP Reportages

________________________________________________________________________________

pave-alpha-karting-ak-parts-juin-2018pave-cpb-sport-fev-2018

Lorenzo Travisanutto (OK) quitte Tony Kart pour Parolin

Lorenzo Travisanutto (OK) quitte Tony Kart pour Parolin

Il s’agissait d’une des grandes annonces de l’hiver dernier ! Alors qu’il venait de remporter deux titres de Champion du Monde consécutif en OK et un de Champion d’Europe en 2019 avec les marques KR et IAME, Lorenzo Travisanutto annonçait son départ pour le team officiel Tony Kart en 2020. Hélas, la lune de miel n’a pas duré… Il est vrai que la saison avait démarré difficilement pour le talentueux italien.

Lorenzo Travisanutto OK quitte Tony Kart pour ParolinRarement au niveau des performances de ses équipiers Joe Turney et Pedro Hiltbrand, il s’est toutefois offert une belle prestation à la Winter Cup à Lonato en février dernier, avec une magnifique 2e place. Mais depuis la reprise qui a suivi le confinement, les résultats n’ont pas suivi.

Travisanutto et Tony Kart n’ont pas souhaité attendre plus longtemps pour mettre un terme à leur collaboration et Lorenzo ne sera plus en vert, ni pour la fin du Championnat d’Europe ni pour le Championnat du Monde.

Le Champion du Monde a-t-il subitement perdu son coup de volant et sa vista? Assurément pas ! Mais la mayonnaise n’a pas pris, tout simplement. C’est une déception pour le pilote comme pour Tony Kart, qui a aussi dû se passer de l’Espagnol Pedro Hiltbrand au Championnat d’Europe, suite à des douleurs costales.

Heureusement, Joe Turney s’en est bien sorti avec une 4e place à Zuera et la 3e marche du podium à Sarno. Et entre temps, Tony Kart en a profité pour faire venir dans son équipe Callum Bradshaw, qui débutera à l’Europe en Allemagne. Ancien vainqueur du Trophée Académie puis pilote officiel CRG en OK, le Britannique vient de signer de superbes performances en IAME-X30 Senior sur un Exprit du team Fusion Motorsport.

Quant à Travisanutto, on aurait pu penser qu’il retournerait voir du côté de chez KR Motorsport, mais c’est tout récemment que le team officiel Parolin a annoncé qu’il allait s’assurer des services du Transalpin. Il faut rappeler que les usines Parolin et Kart Republic travaillent souvent en partenariat.

Tous les détails n’ont pas pu être finalisés pour l’épreuve de Sarno, Lorenzo découvrira donc sa nouvelle équipe dans une semaine lors du final du Championnat d’Europe à Wackersdorf en Allemagne.

Il aura ensuite plusieurs semaines pour préparer le Championnat du Monde en novembre à Portimao au Portugal.

Photo Parolin Racing Kart

________________________________________________________________________________

Pave-CEDRIC SPORT MOTORS-Dec-2019Pave-Ideal-Kart-Juin-2020

Retour sur l’ouverture de la IAME Series Benelux à Genk

Retour sur l’ouverture de la IAME Series Benelux à Genk

Une quinzaine de Français s’est rendue les 22 et 23 août à Genk pour la série phare chez nos voisins belges, qui rassemble aussi un nombre conséquent de Néerlandais, quelques Luxembourgeois, voire Allemands ou même Italien, Tchèque et Britannique. Au total, 173 pilotes ont effectué le déplacement.

Futur vainqueur, Elie Goldstein est ici en première ligne

Futur vainqueur, Elie Goldstein est ici en première ligne

Mais afin de limiter le nombre de personnes sur le site dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus, la première épreuve de la IAME Series Benelux a été scindée en deux avec un horaire tout à fait spécifique. Les catégories X30 Junior et X30 Senior ont été programmées le samedi, le reste le dimanche (Mini, X30 Master et X30 Super Shifter).

Les courses ont été passionnantes. La météo a toutefois fini par se gâter en toute fin de meeting. La pluie est arrivée pendant la finale X30 Super Shifter alors que les pilotes étaient en slicks, tandis que la finale X30 Master a dû être interrompue après quelques tours en raison de trombes d’eau. En revanche, le spectacle a très intense avant cet épisode.

Le X30 Senior a été marqué par la superbe prestation d’Esteban Masson au volant de son Praga. Leader après les manches, le Français a toutefois dû s’incliner en finale face à un magistral Elie Goldstein, déjà auteur de la position.

Esteban Masson

Esteban Masson

Les autres catégories sont revenues aux Belges Thibaut Ramaeckers (Mini), Benjamin Berghmans Jr (X30 Master) et Christof Huibers (X30 Super Shifter), ainsi qu’au Néerlandais Bart Ploeg (X30 Junior).

Découvrez le communiqué officiel à ce lien

Vidéo du meeting à ce lien

Résultats des finales… MiniJuniorJunior (consolante)SeniorSenior (consolante)MasterSuper Shifter (Classements complets sur www.savoiechrono.com)

Photos IAME Series Benelux / Pascal Verheuge

________________________________________________________________________________

pave-action-karting-kartmag-dec-2018pave-kart-mag-km205-kiosque