Internationales

Le Mondial ne doit pas se limiter à l’Europe selon Nicolas Todt

Le Mondial ne doit pas se limiter à l’Europe selon Nicolas Todt

Depuis quelques années, Nicolas Todt est très impliqué dans le karting. Le best-of de la CIK-FIA rappelle son parcours: Le Français a fondé All Road Management en 2003 pour favoriser l’ascension des jeunes talents vers les sommets du sport automobile. En 2004, il s’associait avec l’écurie ART Grand Prix et Frédéric Vasseur. Ensemble, ils ont gagné de nombreux succès et titres avec des pilotes comme Hamilton, Rosberg, Hülkenberg, Bianchi, Vandoorne, Russell, Bottas, Ocon ou Leclerc, mais Nicolas Todt a aujourd’hui revendu ses parts.

Le Mondial ne doit pas se limiter a l Europe selon Nicolas Todt-1En 2011, ART Grand Prix se lançait en Karting en tant que constructeur de châssis et Team de Compétition. Après trois années riches en succès, ART Grand Prix et Birel ont combiné leurs forces pour donner naissance à Birel ART. “Je me suis intéressé de près au Karting depuis une quinzaine d’années, que je suis impliqué dans le management de pilotes, avec Felipe Massa notamment. J’ai vite compris que si je voulais former de potentiels champions, il fallait que je les suive dès le Karting.”

“J’ai vraiment commencé avec Jules Bianchi, puis il y a eu, entre autres Charles Leclerc ou plus récemment Caio Collet, Champion de France F4 en 2018. L’importance du Karting est fondamentale dans mon métier, parce que c’est une école indispensable pour la monoplace. Je précise néanmoins qu’en tant que détecteur de jeunes talents, je me dois de faire la part des choses entre les qualités d’un pilote, très importantes à mes yeux, et celles de sa mécanique.”

Le fils de l’ancien patron de l’écurie de F1 Ferrari et aujourd’hui Président de la FIA, Jean Todt, a donné son avis sur certains points: “Même si l’abaissement de l’âge des catégories OK et OK-Junior est une bonne chose, mais je pense qu’il ne faut pas quitter le Karting trop tôt. Avant 16 ans ce n’est pas une bonne chose. Les Championnats de F4 attirent les pilotes plus jeunes, mais ce n’est pas nécessairement positif.”

“Je pense que le Karting actuel va dans le bon sens. Toutefois, il y a encore beaucoup de développements à opérer en ce qui concerne la communication et la promotion. Le Karting reste encore extrêmement confidentiel et il faut faire beaucoup de progrès dans ce domaine. L’accès à l’information est maintenant beaucoup moins coûteux que par le passé avec les réseaux sociaux. Il faut en profiter pour faciliter l’accès à ce sport et élargir son audience. Par ailleurs, je pense que le Championnat du Monde de Karting devrait être moins centré sur l’Europe et s’orienter davantage vers le monde entier. Pour des constructeurs de karts comme Tony Kart, CRG et Birel ART, il est important d’ouvrir de nouveaux horizons.”

Photo CIK-FIA / Agence KSP

_________________________________________________________________________________

pave-alpha-karting-ak-parts-juin-2018Of-course-02-14

Andreas Hebert repart avec YCR en Rotax en 2019

Andreas Hebert repart avec YCR en Rotax en 2019

Après d’excellents résultats en Cadet en 2016, puis au Championnat de France Junior FFSA Academy en 2017, Andreas Hebert a rejoint en 2018 le team de Yohann Cresson, avec qui il s’est engagé au Rotax Euro Trophy en 2018, tout en courant en France en Nationale. Il a aussi fini sa saison avec une très belle 5e place en X30 Super lors de la Finale Internationale IAME au Mans.

Andreas Hebert et son team Yohann Cresson Racing

Andreas Hebert et son team Yohann Cresson Racing

Cette saison, Andreas retrouvera le Rotax Euro Trophy et visera le podium, après plusieurs top-10 l’an passé. La compétition comporte quatre épreuves en Belgique, Italie, Suède et Allemagne. Pour se préparer au mieux à cet événement qui utilise des pneumatiques Mojo, Andreas Hebert participera en Belgique à la BNL Karting Series qui se disputera à Genk (2 fois) et Mariembourg. Il complètera son programme avec la NSK, la Finale du Challenge Rotax France et, pourquoi pas, de l’endurance s’il trouve un team intéressé.

Andreas tient à remercier ses partenaires, Bercher Bâtiment, Bonvoisin échafaudage, Ardatem, Eberli Associés, Yohann Cresson Racing (YCR), William (son mécano), CMK, Cédric Sport pour les moteurs et le club K61 présidé par Claude Gripon.

NB: Vous êtes pilote et courez au niveau national et-ou international, faites nous part de votre programme 2019 sur redaction@kartmag.fr

Photos DR et Tino Cacopardo (CT Photos.fr)

Andreas Hebert (à droite) a été approché par le team RS de Ralf Schumacher après sa 5e place au Mans, mais il restera finalement fidèle à YCR

Andreas Hebert (à droite) a été approché par le team RS de Ralf Schumacher après sa 5e place au Mans, mais il restera finalement fidèle à YCR

_________________________________________________________________________________

PAVE-CASTELLET-KART-RACING-MAI-2017PAVE-CEDRIC-SPORT-NOV-2017

Des nouveautés et des confirmations chez IPK (Praga, Formula K)

Des nouveautés et des confirmations chez IPK (Praga, Formula K)

Le groupe IPK prépare activement sa saison. Tout d’abord, l’usine italienne qui fabrique les châssis Praga, Formula K et OK1 s’est dotée d’une nouvelle machine à commande numérique ultra-moderne de marque DMG Mori. Avec son double mandrin, la machine peut saisir la pièce des deux côtés et traiter des pièces de grande longueur, tout en annulant les effets de vibration.

Des nouveautes et des confirmations chez IPK Praga Formula K-2Pompes de frein, pistons d’étriers ou même rondelles de sièges peuvent être réalisés avec cette machine qui peut fonctionner 24 heures sur 24.

Côté pilotes, Jérémy Iglesias a été confirmé en KZ sur Formula K-Parilla, tandis que Francesco Celenta pilotera quant à lui un Praga. Giacomo Pollini sera aligné en KZ2 par l’équipe NGM. Il sera motorisé par des TM de Galiffa Kart.

Le groupe IPK mettra aussi l’accent sur la classe Mini, à travers le Praga Junior Team. On y retrouvera le Français Louis Iglesias, Champion de France et vainqueur de la Coupe de France en Minime en 2017. Après une saison en Cadet, Louis suivra les traces de son oncle Jérémy chez IPK et roulera principalement en Italie en 2019.

Le pilote argentin-espagnol Jorge Pescador sera à la disposition des jeunes pilotes en tant que coach, tandis que l’expérimenté Cash Van Belle assurera le rôle de team manager.

Des nouveautes et des confirmations chez IPK Praga Formula K-1_________________________________________________________________________________

pave-a3pi-mars-2017Pave-Kartland-dec-2015

James Geidel (RGMMC) doit redoubler d’efforts pour la promotion

James Geidel (RGMMC) doit redoubler d’efforts pour la promotion

La tache de James Geidel n’était pas simple en 2018, puisque sa société RGMMC succédait à la WSK de Luca De Donno comme promoteur des Championnats FIA Karting. Le Suisse s’est récemment exprimé sur le best-of de la CIK-FIA… “La saison 2018 restera une expérience formidable tant à titre professionnel que personnel. Outre le succès des Championnats d’Europe et du Trophée Académie, les Championnats du Monde FIA Karting à Genk et Kristianstad ont été spectaculaires et très attractifs. Les organisateurs ont effectué un travail remarquable sur le terrain, à la hauteur du véritable potentiel du Karting.”

James Geidel RGMMC doit redoubler d efforts pour la promotion“Ce sport a besoin d’une promotion toujours plus active pour proposer un show de qualité à un plus grand nombre de spectateurs. Accueil VIP des partenaires extérieurs, animations dans le paddock, divertissement, spectacle passionnant, confrontations intenses, présentation des pilotes sous un feu d’artifice, victoires de dernière minute ou arrivées flamboyantes sous le drapeau à damier ont constitué une réussite majeure pour le Karting lors des deux Championnats du Monde, avec parfois plus de 4000 spectateurs autour de la piste.”

“Je n’oublierai jamais cette première année en tant que Promoteur, qui restera gravée dans ma mémoire avec beaucoup de joie et d’émotion. Félicitations aux pilotes, aux équipes, et remerciements aux participants, ainsi qu’à tous ceux qui ont contribué à la réussite de cette saison 2018, tant sur la piste qu’en coulisse.”

Si James Geidel et son équipe ont aujourd’hui pris la mesure de la gestion d’un Championnat FIA Karting, on compte sur eux à l’avenir pour améliorer encore la promotion de notre sport et la diffusion d’images à la TV, sur le web et à travers les réseaux sociaux.

On rappellera que RGMMC a organisé durant de longues années le Rotax Euro Challenge et gère aujourd’hui la IAME Euro Series et la IAME Winter Cup.

Photo Joël Gaboriaud

_________________________________________________________________________________

pave-dracing-juillet-2017revaltec

CRG critique le nombre d’épreuves trop élevé

CRG critique le nombre d’épreuves trop élevé

L’usine CRG et son boss Giancarlo Tinini regrettent le calendrier 2019 très chargé au niveau international, en évoquant à mots couverts le planning de la WSK Promotion. “Cette année, nous souhaitons nous concentrer sur les épreuves FIA Karting, notamment les Championnats du Monde et d’Europe. Ce sont ces meetings renommés qui assurent le mieux la promotion du karting et qui mettent vraiment en valeur les qualités du matériel,” a t-on déclaré chez CRG.

“C’est aussi le résultat des Championnats FIA Karting que l’on retient en fin de saison et les années suivantes,” pourrait-on ajouter !

CRG critique le nombre d epreuves trop eleveLe responsable de CRG poursuit: “Nous allons donc réduire notre programme sportif en 2019, en ne prenant pas part à toutes les épreuves secondaires (c’est à dire probablement les courses de la WSK, ndlr). Celles-ci pénalisent l’activité des Championnats Nationaux et n’offrent pas un retour sur investissement suffisant. CRG a souvent essayé d’attirer l’attention sur ces problèmes, car ce n’est plus possible de voir un calendrier avec plus de 25 meetings au programme.”

Concernant la WSK, elle a sans doute voulu répliquer à la CIK. Suite à son échec lors de l’appel d’offres organisé fin 2017 pour désigner le promoteur des Championnats FIA Karting, où RGMMC l’a emporté, la WSK propose aujourd’hui un impressionnant nombre de courses et de séries.

En 2019 en effet, l’Euro Series fait son retour, ce qui portera à 12 le nombre d’épreuves au total, sans compter les tests collectifs de début de saison prévus ce week-end. Bien sûr, certains pilotes des catégories OK-Junior et OK semblent disposer d’un budget quasi illimité, permettant à leur team d’être présent partout. Mais ce n’est pas le cas de tout le monde, notamment des pilotes KZ2 !

CRG a conclu en affirmant que “cette réduction de courses effectuée par le CRG Racing Team va nous permettre de fournir une meilleure assistance à nos clients et à nos équipes partenaires, engagées dans les championnats nationaux ainsi que dans les plus importants challenges de marque, uniques en termes de ventes.”

Photo Joël Gaboriaud

_________________________________________________________________________________

pave-kcm-avril-2017PAVE-TOP-CHRONO-FEV-2018

Kees Van de Grint réagit après avoir tiré sa révérence

Kees Van de Grint réagit après avoir tiré sa révérence

Même s’il a vécu une année difficile en 2018 en raison de l’arrivée de Felipe Massa au dessus de lui en tant que Président de la CIK-FIA, le vice Président a qualifié la saison écoulée de “merveilleuse ! L’année restera dans les annales comme un grand millésime ! Le karting est en plein essor, à en juger par le nombre de participants aux épreuves FIA Karting et à celles des catégories monomarques telles que le Rok, le Rotax ou le X30.”

Kees Van de Grint avec Felipe Massa et Nico Rosberg

Kees Van de Grint avec Felipe Massa et Nico Rosberg

Kees Van de Grint est revenu sur son action. “Ces huit années de dur labeur ont porté leurs fruits. Lorsque j’ai pris mes fonctions à la CIK-FIA en 2010, le karting n’avait jamais été aussi bas et mon objectif était de ramener le sport au niveau qu’il avait dans les années 90. Le Championnat du Monde 2018 en Suède organisé en OK et OK-Junior a connu un nombre d’inscriptions record. Le succès du Championnat du Monde à Genk a prouvé qu’avec une bonne promotion et un budget raisonnable, le karting peut attirer les spectateurs. Bien sûr, je n’ai pas fait cela seul. La Commission de la CIK a approuvé les nombreux changements proposés et je suis reconnaissant de leur confiance.”

“Sans la loyauté et le travail acharné du personnel de la CIK à Genève, dirigé par le Secrétaire Exécutif Kay Oberheide, ces idées n’auraient pas vu le jour. Ensemble, nous avons présenté beaucoup de choses, comme le concept du moteur OK, le kit de carénage avant ou les directives pour les karts Mini et Historiques.”

“Le plus important pour moi, c’est que les relations avec les fabricants et les organisateurs aient été rétablies après une période assez difficile au début de ce siècle. Tant que l’on accepte qu’aucune de ses composantes n’est plus grande que le sport en lui-même, mais qu’ensemble nous sommes le sport, l’avenir du Karting sera assuré.”

A Genk, le Néerlandais a entendu ces mots de la part d’un des participants à la Super Coupe Historique… “Merci beaucoup d’avoir accepté mon inscription, c’est une véritable thérapie pour moi et aucun médicament n’a de meilleur effet sur ma santé !” “Existe-t-il une meilleure façon d’exprimer ce que le karting signifie pour les gens? Ces mots m’ont fait réaliser que le temps passé et les tracas que j’ai vécus valaient vraiment la peine,” poursuit Van de Grint.

“Bien sûr, tout n’était certainement pas parfait en 2018 ! Je suis tout à fait conscient qu’il y a encore du travail à faire: globaliser les catégories à boîtes de vitesses (KZ) et à prise directe (OK), en incluant le niveau de promotion, améliorer l’équité du système de carénage avant et trouver des solutions pour que le karting électrique soit une véritable alternative. Je n’ai aucun doute sur le fait que ces objectifs puissent être atteints. Ce qu’il faut, c’est du dévouement, de l’intelligence, de l’expérience, de la passion et surtout une vision. Ensuite, le karting aura la plate-forme qu’il mérite en tant que sport automobile à quatre roues le plus pur qui soit.”

Rappelons que Kees Van de Grint a démissionné de la CIK-FIA fin 2018.

Photo Joël Gaboriaud

_________________________________________________________________________________

pave-action-karting-kartmag-dec-2018pave-kartmag-198-en-kiosque-janvier-fevrier

Les Américains ont déjà repris le chemin des pistes…

Les Américains ont déjà repris le chemin des pistes…

A l’heure où les premières compétitions 2019 ont eu lieu sur le sol américain grâce au climat de la Floride ou de la côte ouest, envoyons un petit clin d’oeil à ce pilote d’outre-Attlantique. Engagé au Supernationals à Las Vegas en novembre dernier, cet Américain s’est lui-même parodié en se faisant appeler “Dale Cheeseburger” !

Les Americains ont deja repris le chemin des pistes-1Il arbore fièrement ce nom sur son kart et sur sa combinaison, où l’on peut aussi découvrir le nom de son team: “Cheeseman Racing” (homme fromage) ! C’est aussi l’avantage du karting, un sport que l’on peut pratiquer à n’importe quel âge, mais aussi avec n’importe quel gabarit et quel que soit son humour…

Photo Tino Cacopardo (CT Photos.fr)

_________________________________________________________________________________

Pave Evokart 12-14-magPAVE-LMKS-Octobre-2018

Antidopage: Les points clés, les produits interdits…

Antidopage: Les points clés, les produits interdits…

Il y a quelques temps, la FIA a édité un petit guide pour expliquer les dangers du dopage dans le sport. On rappelle qu’un contrôle anti-dopage peut survenir à n’importe quel moment d’un meeting et que ce ne sont pas forcément les organisateurs qui font appel à l’agence chargée de ces contrôles.

Antidopage-Les points cles les produits interdits-1En sport automobile, les exemples existent, ainsi qu’en karting. On se souvient qu’en 2008, Flavio Camponeschi a été destitué de sa victoire à la Coupe du Monde KF et a dû laisser son titre à Oliver Rowland. L’AMA a retrouvé des traces de cannabis lors du contrôle, alors que la consommation remontait à plusieurs jours, avant même le début du meeting ! La prise de certains médicaments peut aussi entraîner une exclusion. Méfiance donc…

La campagne “Race True” de la FIA explique donc de manière ludique le dopage sur le guide accessible en cliquant sur l’image ci-dessus ou en téléchargement à ce lien et publie la liste des substances interdites sur son site à ce lien

Plus d’infos sur le site de la FIA, rubrique “Race True” à ce lien

_________________________________________________________________________________

2G-RACINGWK_KartMag_197.indd

Bilan 2018 par Felipe Massa: Ce qu’il faut retenir

Bilan 2018 par Felipe Massa: Ce qu’il faut retenir

L’an passé, Felipe Massa (37 ans) a vécu une expérience bien différente de celle qu’il a connue ces dernières années durant lesquelles le Brésilien s’est consacré à sa carrière en sport automobile. Avec notamment un titre de vice-Champion du Monde de Formule 1 2008 avec la prestigieuse écurie Ferrari.

Felipe Massa en 2018 à Genk avec celui qui s'apprête à remporter la Super Coupe Internationale de KZ2: l'Italien Matteo Vigano

Felipe Massa en 2018 à Genk avec celui qui s’apprête à remporter la Super Coupe Internationale de KZ2: l’Italien Matteo Vigano

Début 2018, c’est lui en effet qui succédé au Cheikh Abdulla bin Isa Al Khalifa comme Président de la CIK-FIA.
“J’ai eu l’occasion d’assister à plusieurs compétitions importantes, il était en effet essentiel pour moi de prendre la mesure du Karting sur le terrain au cours de nombreux échanges avec les principaux acteurs. J’ai roulé en Karting à mes débuts, au Brésil d’abord, puis en Europe, mais cela fait longtemps maintenant. J’avais besoin de juger par moi-même de la manière dont a évolué le milieu sportif jusqu’à aujourd’hui.”

Felipe Massa a compris qu’il n’est guère facile pour un jeune président de comprendre tous les enjeux de ce sport et on ne peut qu’espérer qu’il a cerné les rôles et les envies de chacun. Souvent, Massa s’est enthousiasmé pour les jeunes amenés à passer ensuite à l’auto. Dans son discours publié dans le “best-of” de la CIK-FIA 2018, il a rappelé que “le Championnat du Monde FIA Karting OK et Junior qui s’est déroulé à Kristianstad a connu un très beau succès. Les Courses ont également révélé de nouveaux talents lors des Championnats d’Europe.” On aurait aimé qu’il insiste aussi sur la catégorie KZ où se trouvent les plus grands champions de karting, mais qui, eux, ne représentent pas forcément l’avenir de la monoplace !

Comme l’a fait Kees Van de Grint avant lui, Felipe Massa ne doit pas seulement oeuvrer pour le karting en tant que premier échelon du sport automobile, mais il doit assurer le succès de l’ensemble de la discipline, qui permet à des pilotes de tous âges de courir. La fin de son discours apparaît plus rassembleur:

“En 2018, j’ai pu me forger ma propre idée et envisager quelques directions pour développer davantage le Karting à l’avenir. Je suis conscient que les changements ne peuvent pas intervenir en quelques mois, mais il est nécessaire que nous oeuvrions tous dans le même sens pour le bien du Karting. La Compétition doit être accessible à davantage de Pilotes grâce à des budgets plus maîtrisés, tandis que le Karting doit élargir son audience dans le monde entier.”

Photo Joël Gaboriaud

_________________________________________________________________________________

Pave Broderie Tanguy jan-2017Pave Solokart 12-14

Jean Todt salue la transition entre les deux Présidents

Jean Todt salue la transition entre les deux Présidents

Présent lors du gala de fin d’année de la CIK-FIA, Jean Todt s’est également exprimé dans le livre “Best of” retraçant l’année sportive écoulée. Il a évoqué la nouvelle hausse de la fréquentation des catégories OK et OK-Junior dans les Championnats FIA Karting en 2019 en félicitant les dirigeants actuels, tout en rendant hommage aux actions effectuées les années précédentes…

Jean Todt salue la transition entre les deux Presidents“Le karting est un maillon essentiel de la pyramide du Sport Automobile et je tiens à saluer les efforts de la CIK-FIA, des membres de la Commission Karting de la FIA et en particulier de son nouveau Président, Felipe Massa, personnalité importante du Sport Automobile, qui occupe cette fonction avec une grande implication et énergie,” a déclaré le Président de la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA).

“Je tiens à rappeler que l’évolution positive de la discipline durant ces dernières années doit également beaucoup à l’action du Vice-Président de la CIK-FIA, Kees van de Grint, et de l’ancien président de la commission karting le Cheikh Abdulla bin Isa Al Khalifa. Ils ont su redonner un nouveau souffle au karting en le recentrant sur ses valeurs originelles.”

“Un nouveau Promoteur des Compétitions FIA Karting pour la période 2018-2020 a été désigné par la FIA pour prendre la succession de WSK Promotion à l’échéance de son contrat. RGMMC Group a pris le relais avec dynamisme, manifestant une volonté de faire progresser le niveau d’organisation des Compétitions et la promotion du Karting.”

Jean Todt a évoqué le succès du Trophée Académie, la montée en puissance de l’Endurance et le rapprochement avec le Comité International Olympique…

“Je souligne aussi que le Trophée Académie FIA Karting a rassemblé 40 nations. La qualité du matériel et de la prestation fournis par le partenaire technique OTK Kart Group a contribué à des courses intenses et révélatrices de nouveaux talents.”

“L’attrait de la catégorie OK s’est étendu au Championnat d’Endurance FIA Karting, dans lequel une équipe d’usine s’est imposée pour la première fois lors des 24 Heures Karting du Mans. C’est un signe positif pour l’implication des marques dans cette discipline.”

“L’organisation d’une épreuve d’e-karting à l’occasion des Jeux Olympiques de la Jeunesse à Buenos Aires, en coopération avec le Comité International Olympique, témoigne que le karting est à la croisée des chemins dans la communauté sportive internationale. Le karting s’impose ainsi comme une école pour pouvoir accéder aux plus prestigieuses disciplines du sport automobile.”

Photo CIK-FIA / Agence KSP

_________________________________________________________________________________

PAVE-CEDRIC-SPORT-NOV-2017Pave-Kartland-dec-2015