Internationales

IAME Series Benelux: Goldstein gagne encore, podium pour Weisenburger

IAME Series Benelux: Goldstein gagne encore, podium pour Weisenburger

Après Mariembourg dans la partie francophone de la Belgique et Ostricourt en France, la IAME Series Benelux a organisé sa 3e épreuve (sur 5) à Genk, dans la partie flamande, non loin des Pays-Bas qui compte beaucoup de représentants dans cette série populaire. 249 pilotes y ont pris part en effet !

Elie Goldstein, le grand spécialiste du X30 Senior au Benelux !

Elie Goldstein, le grand spécialiste du X30 Senior au Benelux !

En X30 Senior, Elie Goldstein a conforté son avance au général en décrochant une nouvelle victoire, qui fait de lui le candidat à sa propre succession. Le Belge a signé la pole position, est sorti leader des manches et a gagné l’avance avec une avance assez confortable sur ses poursuivants. Brillant à Genk et 2e à l’arrivée, Yani Stevenheydens a chuté 7e pour une pénalité (spoiler). Seul pilote à avoir battu Goldstein dans une manche, Sita Vanmeert (son équipière chez EGP) est montée sur la 2e marche du podium avec les honneurs devant Sam Balota, Noah Maton arrivant un peu plus loin en 4e position.

Côté Français, Arthur Poulain était rapide aux essais libres mais a complètement manqué ses chronos (72e). Il s’est certes qualifié pour la finale en 33e position avant de réaliser une probante remontée en 13e position, mais il avait encore le potentiel de décrocher un meilleur résultat.

Régulier et efficace dans les manches, Iliano Couture s’offre la meilleure performance Tricolore après une finale parfaitement maîtrisée en 6e position. Lazare Lartigau a enfin réalisé une course sans gros problème, ce qui lui a permis de concrétiser en finale en passant de la 23e à la 11e place. 16e, Ilyes Pruvost n’a pas démérité dans ce contexte relevé.

Hugo Besson a également réalisé un beau parcours dans les manches, mais a hérité de pénalités en finale le faisant reculer de la 18e à la 29e position. Parti 16e, FX Venet a hélas chuté dès le premier tour. Il se classe 31e. A noter également les 21e, 22e et 27e places de Edouardt Giurcia, Andrea Pelini et Kimi Durosne.

3e marche du podium pour Pacôme Weisenburger en X30 Junior

3e marche du podium pour Pacôme Weisenburger en X30 Junior

En X30 Junior, Pacôme Weisenburger a réussi à gagner deux manches, mais en a également terminé une en 14e position, ce qui le faisait chuter 9e à l’aube de la finale. Il remontait 4e avec brio, avant de monter sur la 3e marche du podium suite à la pénalité (spoiler) donnée au Britannique Cathal Clark. Aaron Ferrazzano a pris la tête de la série après sa victoire face à Alexi Constant.

Déception pour Clément Outran et Noah Monteiro, respectivement 6e et 8e après les manches. Clément a connu un problème mécanique alors que Monteiro a chuté dans le tumulte du peloton. Passé de la 23e à la 14e place, le jeune Sacha Avril continue de progresser, tandis que Darell Bury a été exclu.

4e place pour Maël Le Marchand (ici en arrière plan)

4e place pour Maël Le Marchand (ici en arrière plan)

Le lendemain, Kevin Lemmens a gagné en X30 Master, comme Nick Smit en Senior Cup, Christof Huibers devant Guillaume Carette en X30 Super Shifter, Jordi Broekman en Mini Rookie et Edouard Godefroid en Mini. Dans cette catégorie, Maël Le Marchand est remonté 4e, après s’être battu pour le podium durant plusieurs tours. Toujours côté Français, à noter les places de 13e et 29e en Mini Rookie pour Viktor Bernard et Mathéo Hautecoeur, tandis que Pierre Mochalski n’a pas eu de réussite en Senior Cup.

Découvrez les résultats des finales…

X30 SeniorX30 Senior BX30 JuniorX30 Junior BX30 Master et Senior CupX30 Super ShifterMiniMini Rookie

Photos IAME Belgium / Pascal Verheuge

Elie Goldstein, le grand spécialiste du X30 Senior au Benelux !

________________________________________________________________________________

WK_KartMag_197.inddPave-Trophee-Kartmag-2022-Varennes

4 nouveaux circuits au calendrier FIA Karting 2023

4 nouveaux circuits au calendrier FIA Karting 2023

Au Conseil Mondial du 29 juin, la FIA a validé le calendrier 2023 proposé par la CIK. Les catégories KZ et KZ2, ainsi que le Trophée Académie, retrouveront des circuits connus avec Zuera, qui n’avait toutefois plus accueilli les 125cc à boîte de vitesses depuis 2016, Sarno et Wackersdorf pour le Championnat du Monde. En revanche, les Championnats d’Europe OK et le OK-Junior vont visiter 4 circuits tout nouveau pour la FIA Karting.

Trinec en République Tchèque

Trinec en République Tchèque, tout près de la frontière polonaise

A savoir Valencia en Espagne, Třinec en République Tchèque, Rødby au Danemark et Castelletto en Italie. L’ouverture et le final se feront sur des circuits qui ont l’habitude d’accueillir des épreuves internationales (WSK, Rotax ou IAME), mais ce sera nouveau pour les deux autres. Le Championnat du Monde se tiendra à Franciacorta. Pas de courses FIA Karting en France en 2023, ni en Belgique.

Un projet pour l’avenir du karting a également été validé. Il s’agit de proposer une version de moteur OK “revisité” à toutes les fédérations nationales (ASN), qui déboucherait sur une Coupe du Monde. En quelque sorte, un retour à l’ICA du début des années. C’est une bonne nouvelle, Kart Mag vous en reparlera très prochainement.

Voici le calendrier

• Championnat du Monde KZ, Coupe du Monde KZ2 et International Masters’ Supercup: 7-10 septembre à Wackersdorf (Allemagne)

• Championnats d’Europe KZ et KZ2: 13-16 avril à Zuera (Espagne) et 6-9 juillet à Sarno (Italie)

• Trophée Académie: 13-16 avril à Zuera (Espagne), 6-9 juillet à Sarno (Italie) et 7-10 septembre à Wackersdorf (Allemagne)

• Championnats du Monde OK et OK-Junior: 5-8 octobre à Franciacorta (Italie)

• Championnats d’Europe OK et OK-Junior: 23-26 mars à Valencia (Italie), 18-21 mai à Třinec (République Tchèque), 15-18 juin à Rødby (Danemark) et Castelletto (Italie)

Rødby au Danemark, où des travaux restent à faire pour accueillir un Championnat d'Europe

Rødby au Danemark, où des travaux restent à faire pour accueillir un Championnat d’Europe

________________________________________________________________________________

PAVE-KART-RUNNER-Janvier-2019OKS-2013

Sodikart, entre joie et déception, au Championnat d’Europe KZ

Sodikart, entre joie et déception, au Championnat d’Europe KZ

Assurément, le Sodi Racing Team a pu se réjouir de ses performances en KZ lors des épreuves européennes FIA Karting 2022. En effet, l’équipe française a fait main basse avec la manière sur les deux finales, d’abord avec Emilien Denner à Genk puis avec Senna Van Walstijn à Cremona.

Senna Van Walstijn finit par un succès...

Senna Van Walstijn finit par un succès…

Et pourtant, c’est bien l’Italien Paolo Ippolito (KR-IAME) qui a été titré Champion d’Europe grâce à ses deux 2e places successives. Le Français Denner (Sodi-TM) a été de désillusion en désillusion le week-end du 19 juin dernier en Italie. Trop rapidement hors course pour la bagarre pour le titre, il a redonné des espoirs à plusieurs pilotes, dont Pedro Hiltbrand (Birel ART-TM).

L’Espagnol sortait le grand jeu dans les manches et se plaçait en pole position en finale, avant de perdre tous ses espoirs suite à un départ désastreux. La couronne de Champion d’Europe s’est alors jouée entre Ippolito et Matteo Vigano (Birel ART-TM). Mais Ippolito réalisait un excellent départ dans le sillage de Van Walstijn et n’allait plus quitter la 2e place et s’imposer au général.

Paolo Ippolito file vers le titre avec son KR-IAME, faisant trébucher TM et Vortex...

Paolo Ippolito file vers le titre avec son KR-IAME, faisant trébucher TM et Vortex…

De son côté, Vigano parvenait à doubler Juho Valtanen (Tony Kart-Vortex), puis profitait de l’abandon de Simo Puhakka (Tony Kart-Vortex), auteur d’un super départ, pour compléter le podium du jour. Ce résultat permettait au pilote du team Charles Leclerc by Lennox Racing de prendre la 2e place du Championnat d’Europe KZ avec 2 points d’avance sur Senna Van Walstijn.

Contraint à l’abandon, Denner se contentait de la 6e place derrière Hiltbrand. 12e aux chronos, le Français Jérémy Iglesias (CRG-TM) est doucement mais sûrement remonté dans la hiérarchie pour finalement couper l’arrivée en 6e position. Ce fut en revanche un week-end à oublier pour Adrien Renaudin (Tony Kart-Vortex), qui n’a jamais pu trouver un rythme suffisant pour inscrire de nouveaux points.

Jérémy Iglesias

Jérémy Iglesias

Yohan Soguel (Oberon-TM) s’est débattu dans le peloton, finissant par revenir de la 19e à la 16e place. Un pilote inscrit en “wild-card” a terminé devant lui, mais sans pouvoir inscrire des points. Soguel ouvrait son compteur avec un petit point dans son escarcelle ! Enfin, Louis Bonsaudo (Intrepid-TM) s’est classé 25e.

Découvrez les résultats complets à ce lien

Photos Joël Gaboriaud

Pedro Hiltbrand double ici Lorenzo Camplese

Pedro Hiltbrand double ici Lorenzo Camplese

________________________________________________________________________________

Pave-Fev-2020-2G-Racing-EOSPave Broderie Tanguy jan-2017

Des top-10 à Cremona pour le Tony Kart Racing Team, mais pas de podium après le manque de réussite rencontré par Simo Puhakka.

Des top-10 à Cremona pour le Tony Kart Racing Team, mais pas de podium après le manque de réussite rencontré par Simo Puhakka.

Emilien Denner

Emilien Denner

Yohan Soguel

Yohan Soguel

L'attaque généreuse d'Adrien Renaudin n'a pas été suffisante...

L’attaque généreuse d’Adrien Renaudin n’a pas été suffisante…

Louis Bonsaudo

Louis Bonsaudo

Bilan Français au Championnat d’Europe KZ2, emmené par le Champion Tom Leuillet

Bilan Français au Championnat d’Europe KZ2, emmené par le Champion Tom Leuillet

Le Championnat d’Europe KZ2 s’est terminé à Cremona en Italie. Vainqueur de la première épreuve à Genk, Tom Leuillet (Birel ART-TM) n’a pas tremblé ! Le Français a parfaitement géré son week-end, pourtant marqué par un circuit difficile à appréhender et des problèmes ponctuels de pneumatiques. Il aurait aussi pu être déstabilisé par une double pénalité reçue d’entrée dans la première manche, qui n’était pas de son ressort…

Beaucoup d'émotions dans le clan de la famille Leuillet

Beaucoup d’émotions dans le clan de la famille Leuillet

Parti bien trop tôt avant l’extinction des feux, le poleman Arvid Lindblad (KR-TM) a surpris Tom qui du coup s’est élancé un peu trop tôt. Le Britannique freinait ensuite brutalement en voyant le drapeau de faux départ. Tom ne pouvait esquiver la manoeuvre et se retrouvait avec un carénage avant rentré, entraînant une nouvelle pénalité. Merci Arvid !

Brillant par la suite, il se retrouvait 3e sur la grille de départ de la finale. Plus rapide que les autres Birel ART-TM de Cristian Bertuca et Alessio Piccini, il les déboîtait sans coup férir et remportait une deuxième victoire, synonyme de titre de Champion d’Europe KZ2 extrêmement mérité.

3e au départ, Tom Leuillet va attendre patiemment son heure pour déboîter Alessio Piccini et Cristian Bertuca pour s'imposer

4e au départ, Tom Leuillet (331) va attendre patiemment le meilleur moment pour déboîter Moritz Ebner (340), Cristian Bertuca (329) puis Alessio Piccini (déjà parti devant) pour s’imposer en finale.

Il n’a pas fallu grand chose pour que Thomas Imbourg (Sodi-TM) rejoigne Tom sur le podium de Cremona. Pénalisé pour avoir mal géré la procédure de départ, le pilote du team CPB Sport perdait l’occasion de partir en première ligne. Parti 6e, il devait s’employer pour doubler Daniel Vasile (DR-Modena) puis le leader des manches Moritz Ebner (Birel ART-TM) en fin de finale. Il était trop tard pour revenir sur le trio de tête, alors que Piccini était à sa portée en termes de performance.

Longtemps pointé derrière Imbourg, Arthur Carbonnel (Sodi-TM) a hélas dû abandonner. Le pilote Tricolore aura finalement connu un Championnat d’Europe difficile et compte bien prendre sa revanche à la Coupe du Monde en septembre au Mans. Son équipier Jean Nomblot, qui s’est contenté de la 27e place après des hauts et des bas, est dans le même cas, alors qu’il avait bouclé ses deux premières manches aux 3e et 5e places.

Podium KZ2

Podium KZ2

Autre pilote CPB Sport, Matteo Spirgel (Sodi-TM) est l’un des plus jeunes pilotes du plateau et a encore gagné sa place en finale, comme à Genk, ce qui était son objectif prioritaire. Il a ensuite progressé de 7 places et a terminé 26e avec globalement un excellent niveau de performance.

Moins habitué aux épreuves internationales que son frère, Gabin Leuillet (Birel ART-TM) a également pris part à la finale après avoir terminé 4 manches sur 5 dans le top-10. Parti 27e, il a fini 24e. Régulier lors des qualifications, Jérémy Potain a arraché la dernière place sur la grille de départ de la finale. Il ne pouvait que progresser ou presque, terminant 31e sur 36 sur une piste où il était difficile de dépasser.

Thomas Imbourg, brillant 4e à Cremona

Thomas Imbourg, brillant 4e à Cremona

Pourtant 26e aux chronos, Corentin Rousseau (Sodi-TM) n’a pas été en mesure de tenir sa place par la suite et n’a pu se qualifier. Respectivement 48e, 57e et 61e aux chronos, les trois trois Sodi-TM de Celian Gallasin, Paul Loussier et Antoine Barbaroux n’ont pas eu la partie facile dans la chaleur et la gomme de Cremona. Clément Pierrat (Birel ART-TM) a pris de l’expérience internationale dans ce contexte difficile.

Découvrez les résultats complets à ce lien…

Photos Joël Gaboriaud

Nouvelle qualification en finale pour Matteo Spirgel

Nouvelle qualification en finale pour Matteo Spirgel

________________________________________________________________________________

Pave-CEDRIC SPORT MOTORS-Dec-2019Kartmag-KM-212-ACTUELLEMENT-en-kiosque

Jérémy Potain

Jérémy Potain

Jean Nomblot méritait mieux...

Jean Nomblot méritait mieux…

Une place en finale pour Gabin Leuillet

Une place en finale pour Gabin Leuillet

Petit clin d'oeil à l'Italien Alessio Piccini, qui attendait depuis un moment ce podium en FIA Karting...

Petit clin d’oeil à l’Italien Alessio Piccini, qui attendait depuis un moment ce podium en FIA Karting…

Suivez en live la IAME Series Benelux 2022 à Genk

Suivez en live la IAME Series Benelux 2022 à Genk

Après Mariembourg et Ostricourt, la IAME Series Benelux est à Genk dans la partie flamande de la Benelux, ces 25 et 26 juin 2022. Le succès est encore au rendez-vous avec environ 250 pilotes présents. Comme d’habitude, la série est divisée en deux, avec le X30 Senior et le X30 Junior qui se terminent le samedi, avant de laisser la place aux X30 Master (30-39 ans), X30 Gentleman (40 ans et plus), X30 Senior Cup (18-29 ans), X30 Super Shifter, Mini IAME (10-12 ans) et Mini IAME Rookie (7-10 ans).

Voici les liens pour suivre l’épreuve…

Suivez en live la IAME Series Benelux 2022 a GenkLive timing

Résultats au fil du meeting et engagés sur l’application mobile ou à ce lien (cliquez sur “2022”)

Horaires: SamediDimanche

Suivez également le live sur uKart.io et le classement intermédiaire des manches à ce lien

________________________________________________________________________________

PAVE-IAME-FRANCE-Janvier-2019pave-action-karting-kartmag-dec-2018

Suivez en live la série Champions of the Future (4/4) à Franciacorta

Suivez en live la série Champions of the Future (4/4) à Franciacorta

La 4e et dernière épreuve de la série organisée par RGMMC prend fin ce week-end en Italie à Franciacorta. Le Britannique Nathan Tye (Sodi-TM) en OK-Junior et l’Italien Luigi Coluccio (Tony Kart-Vortex) en OK sont arrivés en leaders dans le nord de l’Italie. L’épreuve sert également de préparation au final des Championnats d’Europe FIA Karting qui aura lieu deux semaines plus tard.

Suivez en live la serie Champions of the Future a FranciacortaVoici les liens pour suivre pour tout savoir…

Live streaming…

Live timing

Résultats au fil du meeting

Essais chronométrés… OKOK Junior

Engagés… OKOK Junior

Horaires

Suivez également l’épreuve en live sur uKart.io et retrouvez le classement intermédiaire des manches à ce lien…

________________________________________________________________________________

Pave-Kartland-dec-2015Of-course-02-14

Académie: Victoire colombienne à Cremona, nouveau podium pour Bouzar

Académie: Victoire colombienne à Cremona, nouveau podium pour Bouzar

Vainqueur à Genk, Arthur Dorison souhaitait confirmer lors de la 2e des trois épreuves du Trophée Académie FIA Karting organisée du 17 au 19 juin sur le nouveau circuit italien de Cremona. Hélas, le Français n’a pas trouvé la véritable solution aux essais libres puis chronométrés pour briller. Contraint à l’abandon dès la première manche, il terminait toutefois sa dernière manche en 8e position, mais renonçait en finale.

Matias Orjuela (506) s'apprête à filer vers la victoire en finale...

Matias Orjuela (506) s’apprête à filer vers la victoire en finale…

Pendant ce temps, Matias Orjuela a fait la course en tête et n’a laissé que des miettes à ses adversaires: pole position, victoire dans les trois manches puis en finale ! Le Colombien n’est pas un inconnu en Europe, puisqu’il courait déjà en 60 Mini en 2019 sur le vieux continent.

Orjuela semble à l’aise sur les pistes à forte adhérence, puisqu’il a obtenu son meilleur résultat début 2021 en terminant 2e sur le circuit de La Conca. Passé en fin de saison dernière en OK-Junior, il progresse doucement au volant d’un Parolin-TM. 11e en Belgique, il est passé à la vitesse supérieure en Italie et sera donc l’un des candidats au titre en septembre au Mans.

2 courses, 2 podiums pour Guillaume Bouzar (236)

2 courses, 2 podiums pour Guillaume Bouzar (236)

Guillaume Bouzar avait sans doute le potentiel pour inquiéter Orjuela, mais le Luxembourgeois a hérité en finale de l’extérieur de la première ligne, toujours difficile à gérer. Il ne bouclait le premier tour qu’en 4e position, avant de retrouver avec brio sa 2e place. 3e à Genk, Bouzar a pris la tête du classement provisoire.

Autre francophone aux avant-postes, le petit belge Thibaut Ramaekers. Déjà rapide à Genk, mais peu chanceux, il a cette fois concrétisé par une encourageante 4e place, non loin du Polonais Iwo Beszterda, qui ne possède pas une expérience démesurée du karting international.

Découvrez les résultats complets à ce lien

Photos Joël Gaboriaud

Rendez-vous au Mans en septembre pour Arthur Dorison. Objectif: au moins le podium pour décrocher le titre voire la victoire  si ses adversaires sont aux avant-postes

Rendez-vous au Mans en septembre pour Arthur Dorison. Objectif: au moins le podium pour décrocher le titre voire la victoire si ses adversaires sont aux avant-postes

________________________________________________________________________________

pave-action-karting-kartmag-dec-2018WK_KartMag_197.indd

Le Français Tom Leuillet Champion d’Europe KZ2, Ippolito titré en KZ

Le Français Tom Leuillet Champion d’Europe KZ2, Ippolito titré en KZ

Arrivé en leader du Championnat d’Europe KZ2 après sa victoire à Genk en mai, Tom Leuillet (Birel ART-TM) a fait plus que confirmer en dominant la finale à Cremona. Dans des conditions difficiles (chaleur ambiante, grip élevé, important dépôts de gommes…), le Français a été couronné avec panache ce dimanche 19 juin 2022.

Tom Leuillet, Champion d'Europe !

Tom Leuillet, Champion d’Europe !

La finale KZ2 a été marquée par un triplé des ensembles Birel ART-TM, avec les deux places suivantes obtenues par les Italiens Cristian Bertuca et Alessio Piccini, mais aussi par la brillante 4e place du Français Thomas Imbourg (Sodi-TM) qui accède à la 5e place du Championnat.

En KZ, le team Sodikart a signé une 2e victoire consécutive grâce à Senna Val Walstijn. Hélas pour le clan français, son équipier Emilien Denner a vécu un week-end à oublier, alors qu’il était arrivé en leader du Championnat suite à son succès en Belgique. A nouveau 2e, comme à Genk, Paolo Ippolito est le nouveau Champion d’Europe de la catégorie reine. Au milieu des TM et Vortex, l’Italien fait donc triompher son ensemble KR-IAME ! 3e, Matteo Vigano (Birel ART-TM) monte sur la 2e marche du podium du Championnat devant Van Walstijn. Le Français Jérémy Iglesias (CRG-TM) est remonté 6e en finale.

Les Français Thomas Imbourg (4e) et Arthur Carbonnel en KZ2

Les Français Thomas Imbourg (4e) et Arthur Carbonnel en KZ2

Au Trophée Académie, Arthur Dorison n’a pas été en mesure de rééditer sa performance de Genk. Le pilote de l’équipe de France FFSA a joué son joker et devra briller au Mans en septembre s’il veut décrocher le titre. A nouveau sur le podium après une brillante prestation à Cremona, le Luxembourgeois Guillaume Bouzar a pris la première place du classement général. La victoire est revenue au Colombien Matias Orjuela. Le Polonais Iwo Beszterda a complété le podium derrière Bouzar.

Nous aurons l’occasion de revenir plus en détails sur ces trois catégories dans la semaine.

Senna Val Walstijn (9) va s'imposer en KZ, mais le titre revient à Paolo Ippolito (22)

Senna Val Walstijn (9) va s’imposer en KZ, mais le titre revient à Paolo Ippolito (22)

Découvrez les résultats à ce lien…

KZ: ChronosManchesFinaleChampionnat (final)

KZ2: ChronosManchesFinaleChampionnat (final)

Académie: ChronosManches – Finale – Championnat (provisoire)

Photos Joël Gaboriaud

Le podium de la finale Académie avec Guillaume Bouzar à gauche

Le podium de la finale Académie avec Guillaume Bouzar à gauche

________________________________________________________________________________

Solognepave-cpb-sport-fev-2018

Le circuit indoor Event Kart vend matériels…

Le circuit indoor Event Kart vend matériels…

– 14 karts Sodi SR5 270cc  équipés démarreurs + Remote Control (01/04/2019). Etat neuf, moyenne roulage 370h, durée de vie estimée à 1.000h pour les moteurs et 1.400h pour les châssis et carrosseries.
Valeur neuf h.t : 6.300€ x 14 = 88.200€
Vendu h.t : 3.000€ x 14 = 42.000€

Le circuit indoor Event Kart vend materiels-1– 10 karts Sodi Kids équipés Remote Control (01/06/2014)
Excellent état, moyenne roulage 625h, durée de vie estimée à 1.400h pour les moteurs, châssis et carrosseries.
Valeur neuf h.t : 3.500€ x 10 = 35.000€
Vendu h.t : 1.500€ x 10 = 15.000€

– 450 blocs TecPro renforcés P.E + 300 mètres linéaires de piles de pneus ensachés blanc.
Sangles, platines d’encrage, visserie…
Valeur neuf h.t : 90€ x 450 = 40.500€
Vendu h.t : 50€ x 450 = 22.500€

– Divers : Cuve à essence mobile, système de chronométrage APEX Timing + écrans piste, combinaisons x 30, casques x 50, pièces détachées, atelier, etc.
Prix à négocier sur place

Le circuit indoor Event Kart vend materiels-2Photos et vidéos à découvrir sur www.eventpark.fr

– Plaine de jeux pour enfants, voir annonce à ce lien

– Laser Game, voir annonce sur Le Bon Coin

________________________________________________________________________________

revaltecPave-Solokart-Decembre-2019

Le Kart Legend Europa 2022 à Mirecourt finalement reporté à l’année prochaine

Le Kart Legend Europa 2022 à Mirecourt finalement reporté à l’année prochaine

Initialement prévu le week-end des 6 et 7 août à Mirecourt, le Kart Legend Europa est reporté à 2023. La précédente édition avait accueilli un plateau de près de 100 pilotes, avec des karts de différentes époques et des pilotes venus des quatre coins de la France et de divers horizons en Europe.

Le Kart Legend Europa 2022 a Mirecourt finalement reporte l annee prochaineCréé en 2008 par Kartmag, le Kart Legend fut un détonateur pour le kart historique, inspirant par la suite la création du Trophée de France Histori’Kart ou de la Formule 20.000. C’est en 2020 que Kart Legend s’est associé à Europa Vintage initié par le club Lorraine Kart. Sur le circuit de Mirecourt récemment repris par l’équipe Idéal Kart, le succès fut immédiatement au rendez-vous.

Afin de rebondir avec un projet innovant et de belles surprises, Kart Mag et l’ASK Lorraine Kart ont donc préféré repousser d’un an la prochaine édition.

________________________________________________________________________________

Pave-Ideal-Kart-Juin-2020Pave-Fev-2020-2G-Racing-EOS