Internationales

Rotax Euro Trophy: Victoire de Paul Louveau en DD2 Master

Rotax Euro Trophy: Victoire de Paul Louveau en DD2 Master

Le circuit de Genk en Belgique a donné le coup d’envoi du Rotax Euro Trophy 2021 les 9-10-11 avril. Le très beau plateau a dû composer avec une météo… très mauvaise ! Les essais chronométrés ont pu bénéficier d’une piste sèche, mais la pluie est arrivée et toutes les manches, ainsi que les repêchages et finales 1 ont eu lieu avec des pneus pluie. Les trajectoires ont juste séché en tout fin de meeting.

Paul Louveau était l'un des meilleurs Français du KZ2 il y a une quinzaine d'années. Toujours au côté du professionnel Didier Durand, il reste au top, désormais en Rotax DD2 Master. Vainqueur de la NSK en 2020, il a pris la tête du Rotax Euro Trophy.

Paul Louveau était l’un des meilleurs Français du KZ2 il y a une quinzaine d’années. Toujours au côté du professionnel Didier Durand, il reste au top, désormais en Rotax DD2 Master. Vainqueur de la NSK en 2020, il a pris la tête du Rotax Euro Trophy.

La bonne nouvelle côté Français est venue de Paul Louveau (Redspeed) en Rotax DD2 Master. Paul a réalisé la pole position, mais c’est son compatriote Rudy Champion qui sortait leader des manches avec deux victoires contre 1 à Paul. En finale 1, Champion chutait, pendant que Louveau s’envolait.

Le pilote DSS confirmait en finale 2, cette fois sur le sec. Avec le meilleur tour en course, Rudy Champion et le team PKS Compétition assuraient le doublé français. Bruno Dos Santos (Sodi) accédait à la 4e place de cette finale.

Paolo Besancenez s'est encore battu aux avant-postes en Rotax DD2

Paolo Besancenez (405) s’est encore battu aux avant-postes en Rotax DD2

En Rotax DD2, on attendait Paolo Besancenez (Sodi), qui confirmait avec deux victoires dans les manches, ce qui le positionnait 2e derrière le Belge Xander Przybylak (Sodi). Le Tricolore conservait sa position en finale 1, cette fois derrière Mathias Lund (Tony Kart). Le retour aux pneus slicks en finale 2 le faisait hélas chuter en 13e position. Très connu sur la scène internationale (KF-Junior, OK et KZ2), le Néerlandais Martijn Van Leeuwen passait à l’attaque et s’imposait face au Tchèque Petr Bezel (Sodi).

En Rotax Senior, la finale 2 fut un peu folle, car les deux premiers de la finale 1 décidait de monter les slicks, alors que tous leurs poursuivants restaient en pneus pluie. A l’issue du premier tour, les deux Britanniques Mark Kimber et Callum Bradshaw chutaient au-delà du top-10 et se retrouvaient à environ 15 secondes des leaders ! Mais la trajectoire allait sécher de plus en plus vite.

Départ de la finale 2 en Rotax Senior, les Tony Kart de Kimber et Bradshaw sont en perdition. Les locataires de la première ligne font chuter de plus de 10 places, avant de revenir réaliser le doublé en pneus slicks !

Départ de la finale 2 en Rotax Senior, les Tony Kart de Kimber et Bradshaw sont en perdition. Les locataires de la première ligne font chuter de plus de 10 places, avant de revenir réaliser le doublé en pneus slicks !

Les deux Tony Kart du team Strawberry Racing se mettaient alors à remonter comme des avions, roulant 3 à 4 secondes que tout le monde. Bradshaw finissait par l’emporter devant Kimber, Dylan Lahaye (Exprit) n’ayant rien pu faire. Mais des pénalités (spoiler pour Bradshaw) et Layahe (poussette) donnaient la victoire à Kimber.

Côté Français, Nicolas Picot (Tony Kart) a évolué aux alentours de la 15e position tout le week-end (70 partants), mais a perdu de précieuses places dans la finale 1. Arthur Roche (Kosmic) a réalisé trois excellentes manches, mais a dû chuter une fois, avant de s’offrir une encourageante 10e place en finale 1. On a noté les remontées d’Enzo Caldaras (Kosmic) revenu du repêchage et de Dylan Léger (Sodi) en finale 2 suite à son abandon dans la finale 1. Régulier, Noa Hipp (Tony Kart) s’est qualifié en finale, tout comme Micah Barthélémy (Exprit).

La pluie fut omniprésente du samedi matin au dimanche, avec juste une accalmie en fin de meeting

La pluie fut omniprésente du samedi matin au dimanche, avec juste une accalmie en fin de meeting

En Rotax Junior, Antoine Broggio (KR) s’est révélé à l’international en terminant successivement 4e et 10e des deux finales. Son compatriote Téo Blin (Tony Kart) n’a pas à rougir non plus de sa performance avec ses 11e et 9e places. Il était même 5e après les manches ! Thomas Quince fut plus en difficulté dans ces conditions détrempées.

Le local Tom Braeken (KR) a gagné la finale 1, mais son équipier Néerlandais Tim Gerhards (KR) l’a relayé en finale 2 et a pris la tête du Championnat.

Découvrez les résultats complets… Rotax DD2DD2 MasterSeniorJunior

Photos Rotax Kart

Loin d'être un inconnu, le Néerlandais Martijn Van Leeuwen a brillé en Rotax DD2

Loin d’être un inconnu, le Néerlandais Martijn Van Leeuwen a brillé en Rotax DD2

________________________________________________________________________________

Pave-Solokart-Decembre-2019pave-jpm-editions-tome-4-juillet-2018

Victoire du Néerlandais Tim Gerhards en Rotax Junior

Bonne opération pour le Néerlandais Tim Gerhards en Rotax Junior

WSK Euro Series: Deligny confirme, top-15 pour Spirgel

WSK Euro Series: Deligny confirme, top-15 pour Spirgel

En plus de la catégorie KZ2 (lire notre actu à ce lien), 12 Français étaient engagés en OK, OK-Junior et 60 Mini lors de l’ouverture de la WSK Euro Series à Lonato (9-10-11 avril). Malheureusement, aucun Top-10 n’est venu les récompenser à l’issue des finales disputées sous la pluie. Pourtant, en OK-Junior, Enzo Deligny (Parolin-TM) a fait forte impression lors des qualifications sur le sec.

Enzo Deligny, leader des manches en OK-Junior !

Enzo Deligny, leader des manches en OK-Junior ! (Photo Parolin Motorsport Press)

Il est en effet sorti leader des manches (3e, 1er, 2e, 2e et 1er). Hélas, la préfinale lui sera fatale. Finalement, c’est Matteo Spirgel (Birel Art-TM) qui décroche le meilleur résultat en terminant 14e. S’il doit toujours progresser aux essais chronométrés, il a ensuite réalisé de probantes remontées, notamment en préfinale.

Si l’on a remarqué les excellentes manches du Luxembourgeois Guillaume Bouzar (Parolin-TM), victime d’un accrochage en préfinale, Jules Caranta (Exprit-Vortex) occupait la 26e place après les manches, avant de tomber à son tour en préfinale. En manque de réussite dans les manches, Maxens Verbrugge (Kosmic-Vortex) s’est avéré très bon sous la pluie: +15 places en préfinale et +10 en finale, synonyme de 19e place.

L’équipe Parolin a confirmé son brio durant le week-end, l’Emirati Rashid Al Dhaheri ayant dominé la finale. Le Britannique Harley Keeble a fait briller les couleurs Tony Kart-Vortex en 2e position devant l’Italien Francesco Marenghi (KR-IAME).

Matteo Spirgel, 14e en OK-Junior (Photo Birel Art)

Matteo Spirgel, 14e en OK-Junior (Photo Birel Art Press)

En OK, Marlon Hernandez (KR-IAME) a été le meilleur Tricolore sur le sec, mais il a hélas renoncé en préfinale. Romain Andriolo (Sodi-TM) et Arthur Rogeon (CRG-IAME) ont gagné avec brio leur ticket pour la finale, mais n’ont pas été bien loin.

Aux avant-postes, le groupe OTK a encore mis la pression sur les KR-IAME, à l’image de la préfinale remportée par Luigi Coluccio (Kosmic-Vortex) devant Joseph Turney (Tony Kart-Vortex) et Norton Andreasson (Tony Kart-Vortex). Mais Arvid Lindblad a fait la différence, pendant que Ugo Ugochukwu et Brando Badoer assuraient le triplé KR Motorsport. Il faut dire que Coluccio a perdu son podium suite à une pénalité (podium).

Luigi Coluccio perd son podium sur tapis vert en OK

Luigi Coluccio perd son podium sur tapis vert en OK (Photo WSK Press)

A l’image de Verbrugge en Junior, Hugo Martiniello (IPK-TM) s’est mis en évidence sous la pluie en 60 Mini: +16 places en préfinale et al 15e place en finale. Jimmy Helias (Tony Kart-Vortex) a fini 20e et Andy Consani (KR-IAME) 29e.

L’ensemble Parolin-IAME a également gagné dans cette catégorie avec le Tchèque Jindrich Pesl. Le Thaïlandais Enzo Tarnvanichkul (IPK-IAME) s’est classé 2e devant l’Italien Emanuele Olivieri (IPK-TM).

Découvrez les résultats…

OK… FinaleRésultats complets

OK-Junior… FinaleRésultats complets

60 Mini… FinaleRésultats complets

Photo WSK Press

Jules Caranta, finaliste en OK-Junior

Jules Caranta, finaliste en OK-Junior (Photo OTK Press)

________________________________________________________________________________

pave-alpha-karting-ak-parts-juin-2018pave-kart-mag-km208-kiosque

Keeble, 2e en OK-Junior (Photo OTK Press)

Keeble, 2e en OK-Junior (Photo OTK Press)

Lindblad était le meilleur le meilleur le dimanche en OK-Junior

Lindblad était le meilleur le meilleur le dimanche en OK-Junior (Photo WSK Press)

Maxens Verbrugge, brillant sous la pluie en OK-Junior (Photo RFM / KSP Reportages)

Maxens Verbrugge, brillant sous la pluie en OK-Junior (Photo RFM / KSP Reportages)

Finale IAME 2021: Nouveau circuit, nouveau nom !

Finale IAME 2021: Nouveau circuit, nouveau nom !

Les pilotes et les team français seront sans doute déçus, mais le grand rendez-vous international de la IAME déménage du Mans à Adria, au nord-est de l’Italie, entre Bologne et Venise. L’épreuve s’appellera désormais “IAME World Final”. Rappelons qu’avec la crise sanitaire, cette finale n’a pas pu avoir lieu en 2020, mais reviendra en 2021, du 18 au 23 octobre.

Découvrez les teasers...

Découvrez les teasers…

La IAME ne sera donc plus en concurrence avec la Rok Cup Superfinal, disputée une semaine plus tôt à Lonato. En plus de la WSK, l’Italie va donc continuer de s’assurer l’organisation de nombreux grands événements internationaux de karting.

5 catégories seront au programme à Adria: X30 Mini, X30 Junior, X30 Senior, X30 Master et KZ-IAME. On attend désormais d’en savoir plus sur le mode de sélection. Il est vraisemblable que les épreuves de la IAME Series France seront prises en compte en priorité. A propos de celle-ci, IAME France souhaite maintenir sa première épreuve à Mirecourt en mai, mais là encore, il faudra guetter l’annonce officielle.

Découvrez les teasers de la IWF 2021 à ces liens…

Teaser 1

Teaser 2

Live WSK a Adria-Enfin la reprise a l international

Adria

________________________________________________________________________________

PAVE-IAME-FRANCE-Janvier-2019WK_KartMag_197.indd

WSK Euro Series / Lonato: Un sacré trio de Français en KZ

WSK Euro Series / Lonato: Un sacré trio de Français en KZ

A Lonato, la première des trois épreuves de la WSK Euro Series 2021 a démontré une fois de plus le grand talent des Français Jérémy Iglesias (CRG-TM, Champion du Monde 2020), Adrien Renaudin (Sodi-TM, Champion d’Europe 2019) et Emilien Denner (Intrepid-TM, vainqueur de l’International Supercup 2019).

Podium pour Jérémy Iglesias (à g.). Kremers est sur la 1ère marche, Hiltbrand sur la 3e.

Podium pour Jérémy Iglesias (à g.). Kremers est sur la 1ère marche, Hiltbrand sur la 3e.

Sur le sec comme sous la pluie, ils furent de grands animateurs du meeting. Durant près de la moitié de la finale, les trois mousquetaires ont évolué en ordre de bataille aux 3e, 4e et 5e places derrière les deux Birel Art-TM du Néerlandais Marijn Kremers et de l’Italien Riccardo Longhi.

Renaudin avait tous les atouts pour s’imposer, avant de buter sur Longhi, décidé à fermer sans vergogne toutes les portes. L’explication entre les deux pilotes finissait par un contact et une pénalité pour Adrien qui se contentait de la 6e place. Dommage, à ce moment de la course, le pilote Sodikart-CPB Sport pouvait encore viser la victoire. Un autre incident a privé Denner d’un top-5, le Français ayant rétrogradé 14e.

Déjà 2e de sa préfinale, Jérémy Iglesias n’a rien lâché et a parfaitement su mener sa barque sur la piste détrempée pour décrocher finalement la 2e place. Il a pu fêter un premier podium avec sa nouvelle équipe CRG. Tom Leuillet (Praga-IAME) a terminé 17e et Thomas Imbourg (Sodi-TM) 21e.

Adrien Renaudin avec Kevin Cuoco, Paul Bizalion et Patrice Renaudin, le papa

Adrien Renaudin avec Kevin Cuoco, Paul Bizalion et Patrice Renaudin, le papa

Au final, Kremers fut le héros du meeting: pole position, deux succès dans les manches, victoire en préfinale et cavalier seul en finale avec le meilleur tour en course. Déjà vainqueur en mars à Sarno en Master Series, le pilote du team officiel Birel Art réalise pour le moment un sans-faute avec 2 courses disputées et 2 victoires !

Un gros coup de chapeau également à l’Espagnol Pedro Hiltbrand (Tony Kart-Vortex), parti 26e et classé 3e devant le Suédois Douglas Lundberg (Birel Art-TM) et l’Italien Fabian Federer (Maranello-TM).

Découvrez les résultats de la finale et les résultats complets

Photos WSK Press et ambiance ®

Marijn Kremers, le Champion du Monde 2020, est en grande forme !

Marijn Kremers, le Champion du Monde 2020, est en grande forme !

________________________________________________________________________________

pave-cpb-sport-fev-2018Pave-CEDRIC SPORT MOTORS-Dec-2019

Temps sec pour les manches de qualification, d'où Francesco Celenta () sortira leader (33). Il chutera d'entrée en finale

Temps sec pour les manches de qualification, d’où Francesco Celenta () sortira leader (33). Il chutera d’entrée en finale

Emilien Denner, une première très encourageante avec Intrepid

Emilien Denner, une première très encourageante avec Intrepid

Rotax Euro Trophy / Genk: Engagés, horaires et live timing

Rotax Euro Trophy / Genk: Engagés, horaires et live timing

35 Français vont participer ces 9, 10 et 11 avril 2021 à l’ouverture du Rotax Euro Trophy, programmé cette année sur 4 meetings. Même si la Rotax Winter Cup à Campillos n’a pas eu avoir lieu cette année, de nombreux concurrents ont pu préparer cette épreuve organisée à Genk en participant récemment à la série BNL, dont plusieurs Français. On retrouvera un beau plateau ce week-end, avec des pilotes Tricolores heureux de pouvoir se rabattre sur ces courses pendant qu’il n’est toujours pas possible de courir en France.

rotax-euro-trophy-genk-engages-horaires-et-live-timing-2A noter que les catégories Micro et Mini n’ont pas été autorisées par les législateurs belges suite à la crise sanitaire.

Concernant la suite de ce Trophée européen, il se déroulera cette année à Adria en Italie (28-30 mai), sur le nouveau circuit allemand de Mülsen (16-18 juillet) et à nouveau en Allemagne à Wackersdorf (3-5 septembre).

Voici la liste des pilotes Français…

Rotax Senior: Royane Hamidat-Sodez (Kosmic), Willyam Gosselin (FA Kart / EOS), Eva Mondou (Redspeed), Antony Billout (Sodi), Micah Barthélémy (Exprit), Nicolas Picot (Tony Kart), Andréas Hebert (Tony Kart), Hugo Bac (FA Kart / EOS), Corentin Franchi (Kosmic), Noa Hipp (Tony Kart), Enzo Caldaras (Kosmic), Arthur Roche (Kosmic), Vincent Bouteiller (FA Kart / EOS), Dylan Leger (Sodi), Tim Mérieux (Kosmic), Gaspard Simon (Kosmic), Edgar Pierre (FA Kart / EOS), Marceau Lequy (Kosmic), Kylian Tarnier (Tony Kart), Marcello Wegner-Paraud (FA Kart / EOS)

Rotax Junior: Sami Lassoued (Redspeed), Thomas Quince (Sodi), Kimi Mérieux (Kosmic), Kimi Durosne (Redspeed), Téo Blin (Tony Kart), Antoine Broggio (KR)

Rotax DD2: Paolo Besancenez (Sodi), Aymeric Guerin (FA Kart / EOS) et Enzo Boulogne (Sodi)

Rotax DD2 Master: Rudy Champion (Sodi), Christophe Capitaine (Tony Kart), Bruno Dos Santos (Sodi), Damien Loiseau (Kosmic), Franck Lavergne (Sodi) et Paul Louveau (Redspeed)

Live timing

Live streaming

Résultats au fil du week-end

Listes des engagés (234 engagés)… Rotax Senior (100)Junior (54)DD2 (55)DD2 Master (25)

Horaires

Rassurez-vous, la neige a fondu !

Rassurez-vous, la neige a fondu !

_________________________________________________________________________________

PAVE-2_4TEMPS-10-15Pave-Fev-2020-2G-Racing-EOS

Suivez en live la WSK Euro Series 2021 à Lonato

Suivez en live la WSK Euro Series 2021 à Lonato

Avant même la fin de la WSK Super Master Series prévue à Lonato du 21 au 25 avril, la WSK Promotion a décidé de lancer l’Euro Series organisée sur trois meetings. Cette ouverture qui se déroule ce week-end rassemble pas moins de 253 pilotes et marque le retour d’une grande épreuve sur le South Garda Karting. On se souvient en effet que le circuit italien a dû purger une suspension de licence de plusieurs mois suite aux faits extra-sportifs du Championnat du Monde 2020.

suivez-en-live-la-wsk-euro-series-2021-a-lonato-218 Français sont engagés…

KZ2: Adrien Renaudin (Sodi-TM), Thomas Imbourg (Sodi-TM), Jérémy Iglesias (CRG-TM), Paul Fournier (Birel Art-TM), Tom Leuillet (Paga-IAME) et Emilien Denner (Intrepid-TM)

OK: Marlon Hernandez (KR-IAME), Arthur Rogeon (CRG-IAME) et Romain Andriolo (Sodi-TM)

OK-Junior: Jules Caranta (Exprit-Vortex), Mattéo Spirgel (Birel Art-TM), Enzo Deligny (Parolin-TM) et Hugo Herrouin (Kosmic-Vortex)

60 Mini: Jimmy Helias (Tony Kart-Vortex), Mathis Carnejac (KR-IAME), Andy Consani (KR-IAME), Louis Cochet (Sodi-TM) et Hugo Martiniello (IPK-TM)

Voici les liens pour tout savoir de l’épreuve et pour accéder au live…

Live timing

Live streaming

Résultats au fil du meeting

Engagés vérifiés… KZ2 – OKOK Junior60 Mini

Horaires

Suivez également la course en live sur uKart.io avec les résultats intermédiaires à ce lien

Lonato (Photo WSK Press)

Lonato (Photo WSK Press)

________________________________________________________________________________

OKS-2013Pave-Kartland-dec-2015

Emilien Denner défendra les couleurs Intrepid en 2021

Emilien Denner défendra les couleurs Intrepid en 2021

Vainqueur de la Supercup International de KZ2 en 2019, Emilien Denner est aujourd’hui l’un des kartmen français les plus talentueux. Il l’a encore prouvé lors de son passage dans la catégorie reine en 2020, lorsqu’il a terminé 12e du Championnat du Monde KZ avec l’équipe officielle Tony Kart-Vortex.

Emilien Denner defendra les couleurs Intrepid en 2021-1Alors que l’arrivée de la pandémie a compliqué les plans du pilote français qui souhaitait passer en monoplace, Emilien sera toutefois au volant d’un machine de compétition cette saison, puisqu’il a trouvé un accord avec Intrepid Driver program. Présente timidement lors des grandes courses internationales ces dernières années, à l’image par exemple de l’engagement de Davide Fore au Mondial 2019, Intrepid a l’ambition de faire son retour au plus haut niveau, après avoir remporté de nombreuses courses il y a une dizaine d’années environ.

Emilien Denner pourra compter sur les TM de Cédric Sport Motors. On rappelle que Cédric Goudant, le motoriste français, a participé au couronnement mondial de Jérémy Iglesias en 2020.

Avant d’attaquer le Championnat d’Europe KZ, Emilien s’apprête à participer à l’ouverture cette semaine de la WSK Euro Series à Lonato.

________________________________________________________________________________

Pave Broderie Tanguy jan-2017PAVE PKI-Aout-2018

WSK / Sarno: Enzo Deligny et Jimmy Helias dans le top-5

WSK / Sarno: Enzo Deligny et Jimmy Helias dans le top-5

Deux Français sont revenus de la région de Naples avec le sourire. Respectivement engagés en OK-Junior et en 60 Mini, Enzo Deligny (Parolin-TM) et Jimmy Helias (Tony Kart-Vortex) ont tous les deux atteint la 5e place lors de leur finale. Chez les plus jeunes, Helias a débuté son meeting par une pole position à Sarno lors de cette 3e épreuve de la WSK Super Master Series. Son équipe a toutefois dû faire appel suite à une décision des commissaires qui avait initialement déclassé le jeune Tricolore.

Le Français Enzo Deligny, 5e en OK-Junior

Le Français Enzo Deligny, 5e en OK-Junior

Helias poursuivait donc avec la 4e place des manches avec une victoire, suivie d’une 3e position dans sa préfinale. Il se battait à nouveau avec les meilleurs et atteignait la 5e place en finale. L’Italien Emanuele Olivieri (IPK-TM) s’est imposé face au Tchèque Jindrich Pesl (Parolin-IAME) et le Britannique Lewis Wherrel (KR-IAME). En forme en début de saison, le Néerlandais Rene Lammers (Parolin-IAME) échouait cette fois au pied du podium.

On a aussi remarqué les progrès d’Andy Consani (KR-IAME), 3e dans une manche et finalement 23e en finale après un gain de 8 places consécutif à une préfinale difficile. Bravo également à Louis Cochet (Sodi-TM), qualifié in extremis pour la finale où il est remonté de la 34e à la 22e place.

En OK-Junior, Enzo Deligny est encore monté en puissance, comme il le fait d’ailleurs depuis le début de la saison. Inconnu sur le sol européen il y a quelques mois, avant de monter sur le podium de la Rok Cup Superfinal en octobre dernier, le Français qui réside habituellement aux Etats-Unis réalise de forts débuts en OK-Junior. Déjà tout près du top-10 lors des 3 épreuves de la WSK déjà disputées en 2021, il a cette fois atteint la 5e place.

Au tour de Bohra de s'imposer en OK-Junior

Au tour de Bohra de s’imposer en OK-Junior

Enzo Deligny était même 2e après les manches suite à un parcours magnifique: 2e, 1er, 2e, 4e et 2e ! Vainqueur de la préfinale, il a mené la finale durant trois tours, avant de perdre 3 places d’un coup et de couper l’arrivée en 5e position. Les préfinales ont été fatales à ses autres compatriotes qui n’ont pas réussi à atteindre la finale.

La victoire est revenue au Russe Kirill Kutskov (KR-IAME) devant son compatriote Maksimilian Popov (Tony Kart-Vortex) et le pilote de Singapour Akshay Bohra (KR-IAME).

Découvrez les résultats complets de l’OK-Junior et du 60 Mini

Photos WSK Press et OTK Press

Le multiple Champion du Monde Marco Ardigo félicite le Français Jimmy Helias après sa pole position.

Le multiple Champion du Monde Marco Ardigo félicite le Français Jimmy Helias après sa pole position.

________________________________________________________________________________

PAVE-KART-RUNNER-Janvier-2019revaltec

Encore une arrivée serrée en 60 Mini, avec 8 pilotes en... 8 dixièmes !

Encore une arrivée serrée en 60 Mini, avec 8 pilotes en… 8 dixièmes !

Un beau peloton de OK-Junior

Un beau peloton de OK-Junior

WSK Super Master: Top-10 pour Iglesias, Renaudin malchanceux

WSK Super Master: Top-10 pour Iglesias, Renaudin malchanceux

La 3e épreuve de la WSK Super Master Series (la deuxième pour le KZ2) s’est déroulée sur le nouveau tracé de Sarno, que beaucoup de pilotes découvraient en conditions de course. Le beau temps a régné dans la région de Naples et quelques Français se sont mis en évidence. En KZ2, Adrien Renaudin (Sodi-TM) a affiché un excellent niveau de performances, comme le montre sa victoire dans la première manche. 3e de sa préfinale, il évoluait en 4e position, lorsque Francesco Celenta lui montait dessus et s’envolait en tonneau (plus de peur que de mal), mais le malheureux Français était contraint à l’abandon.

En KZ2, les Français Jérémy Iglesias (64) et Adrien Renaudin (41) ont évolué aux avant-postes durant le week-end. C'est Kremers () qui l'a emporté.

En KZ2, les Français Jérémy Iglesias (64) et Adrien Renaudin (41) ont évolué aux avant-postes durant le week-end. C’est Kremers (62) qui l’a emporté.

Régulier dans les manches (6e au cumul) et toujours en plein travail avec sa nouvelle équipe, Jérémy Iglesias (CRG-TM) a arraché la dernière place du top-10 d’une finale remportée avec brio par Marijn Kremers (Birel Art-TM). L’équipe KR a encore fait forte impression dans cette catégorie, puisque Juho Valtanen (KR-TM) a pris la 2e place devant son équipier Danilo Albanese (KR-IAME). Tom Leuillet (Praga-IAME) s’est classé 25e après une belle préfinale (7e après une progression de 8 places).

En OK, Andrea Kimi Antonelli (KR-IAME) a retrouvé toute sa superbe après sa blessure à la jambe au Mondial 2020. Il a dominé la finale, profitant toutefois de l’envol manqué du Brésilien Rafael Camara (KR-IAME) et des abandons en préfinale de Ugo Ugochukwu (KR-IAME) ainsi que d’Arvid Lindblad (KR-IAME). Camara revenait 2e, mais reculait 4e suite à une pénalité infligée par les commissaires sportifs. Les deux Tony Kart-Vortex de Tuukka Taponen et d’Artem Severiukhin complétaient ainsi le podium.

Victoire d'Antonelli en OK

Victoire d’Antonelli en OK

Le Français Arthur Rogeon (CRG-IAME) s’est bien battu dans les manches et en préfinale pour se qualifier pour la finale, ce qui n’était pas gagné après son 54e chrono. Il s’est finalement classé 27e après un début de course difficile.

Nous reviendrons dans une autre actualité sur les catégories OK-Junior et 60-Mini, avec les deux top-5 des Français Enzo Deligny et Jimmy Helias.

Découvrez les résultats complets du KZ2 et du OK

Photos WSK Press, CRG Press et OTK Press

Tuukka Taponen, 2e en OK

Tuukka Taponen, 2e en OK

________________________________________________________________________________

pave-cpb-sport-fev-2018Pave-CEDRIC SPORT MOTORS-Dec-2019

Arthur Rogeon, finaliste en OK

Arthur Rogeon, finaliste en OK

IAME Euro Series: Victoire de Nael, podium pour Leveque !

IAME Euro Series: Victoire de Nael, podium pour Leveque !

C’est une très belle performance qu’ont réussi les Français Théophile Nael et Enzo Leveque, ainsi que leur team respectif, dans une compétition généralement archi dominée par les équipes britanniques. Lors de la première des quatre épreuves de la IAME Euro Series en Belgique en Mariembourg, Nael est allé s’imposé en X30 Junior avec l’équipe 2N Racing de Stephen Nuvolini devant les deux Anglais Flonn McLaughlin (Birel ART / Fusion Motorsport) et Bart Harrison (Tony Kart /Mick Barrett Racing).

Théophile Nael, vainqueur en X30 Junior

Théophile Nael, vainqueur en X30 Junior

2e aux chronos, Théophile a remporté ses trois manches, avant de confirmer en préfinale comme en finale sur le sec. Il a aussi réalisé le meilleur tour absolu du meeting, preuve de son niveau de performance. Plusieurs autres Tricolores ont eu l’occasion de se mettre en valeur: Clément Outran (KR) arrache la dernière place du top-10 après un meeting bien maîtrisé. Arthur Poulain finit 12e non loin de son compatriote, tandis que Andy Ratel (CRG), 11e des manches, Ilyes Pruvost (Redspeed) et Kimi Durosne (Redspeed) s’offrent un tir groupé aux 17e, 18e et 19e place. Augustin Bernier (KR) se classe 28e.

Comme l’an passé lors de l’ouverture à Essay-Aunay les Bois, Enzo Leveque (Redspeed) est monté sur la 2e marche du podium, tout en passant tout près de la victoire. Il a d’ailleurs mené la finale durant plusieurs tours, mais la fin de course fut assez houleuse avec les deux Britanniques du team Strawberry Racing (Tony Kart) Aaron Walker et Callum Bradshaw. A l’issue d’ultime dépassements (bien aidés par les spoilers !), Walker s’imposait face à Leveque et Bradshaw, le Champion du Monde OK.

Evan Giltaire s’est illustré dans les manches (9e sur 86), avant de chuter au fil de la phase finale dans les bousculades du peloton. Enzo Lacreuse (Redspeed) n’a pas démérité en se qualifiant sur le fil pour la finale, avant de s’adjuger la 21e place.

Podium X30 Senior avec Enzo Leveque à gauche

Podium X30 Senior avec Enzo Leveque à gauche

En X30 Mini, le team Fusion Motorsport et ses châssis KR ont confirmé leur brio dans cette catégorie en décrochant les 1ère, 3e et 4e places avec le Néerlandais Sacha Vant Pad Bosch, vainqueur, et le duo Britannique Roman Kamyab-Ben Smith. Le Suisse Tiziano Kuzhnini (Kosmic / Spirit Racing) s’est intercalé en 2e position. Dans ce contexte, le Français Elouan Bienaimé (KR) s’est illustré en revenant de la 26e place après les manches à la 6e en finale. Bravo !

Elyo Giltaire (Tony Kart) est remonté 15e, pendant que Victor Galmiche (Tony Kart) et Lisa Billard (KR) se sont classés respectivement 23e et 35e.

Découvrez les résultats…

X30 Senior: ChronosManchesConsolanteRepêchagePréfinaleFinale

X30 Junior: ChronosManchesRepêchagePréfinaleFinale

X30 Mini: ChronosManchesRepêchagePréfinaleFinale

________________________________________________________________________________

WK_KartMag_197.inddpave-kart-shop-france-mars-2020