Internationales

Rok Cup Superfinal: Un mélange de nationalités en haut du podium

Rok Cup Superfinal: Un mélange de nationalités en haut du podium

Face à une rude concurrence au niveau des coupes de marque, notamment face à Rotax et au X30 de la IAME, la Rok Cup tient son cap. La Superfinal organisée du 13 au 16 octobre sur le South Garda Karting de Lonato l’a encore démontré. D’abord en attirant un magnifique plateau de 311 participants et en couronnant des pilotes issus de différentes nationalités avec des vainqueurs venant de Chine, du Canada, d’Andorre, d’Italie, d’Argentine et de Pologne ! Une fois de plus, ce fut une grand fête du karting, qui a mis à l’honneur la marque Vortex, la branche moteur de l’usine OTK.

Les vainqueurs

Les vainqueurs

Côté Français, on se souvient qu’Enzo Déligny s’était révélé l’an passé en terminant 2e en Junior Rok en 2020. Cette fois, après le retrait d’Edourdt Giurca (Tony Kart) qui venait de se classer 51e des chronos, Hugo Herrouin (Tony Kart) s’est certes montré rapide, mais a échoué de peu aux portes de la finale. Dommage, il avait réalisé le 13e temps des chronos, en plus d’avoir fini des manches aux 10e et 8e positions. Herrouin s’est ensuite classé 4e du Trophée Levanto (consolante).

La victoire dans cette catégorie Junior Rok est revenue au Chinois Yuanpu Cui (KR), l’un des pilotes de la filière Mercedes-AMG F1. Le Canadien Jensen Burnett (Energy) l’a emporté la classe Mini Rok, forte de 103 engagés. Les Polonais se sont adjugés deux catégories: David Liwinski (Birel Art) a gagné en Shifter Rok et Karol Czepiel (Tony Kart) en a fait de même en Senior Rok, devançant les deux Tony Kart d’Andrea Ladina et de la Tchèque Tereza Babickova.

La très disputée catégorie Junior Rok

La très disputée catégorie Junior Rok

L’Argentin Gustavo Carreira (Tony Kart) a décroché la victoire en Expert Rok devant le Tchèque Martin Hudec (Exprit) et l’Italien Tino Donadei (Evo Kart), vainqueur en Expert Rok “Plus”. A noter également le succès du pilote d’Andorre Alex Machado (Tony Kart).

Découvrez les résultats complets… MiniJuniorSuperSeniorShifterExpert-Expert Plus

Photos OTK Press

Le Français Hugo Herrouin

Le Français Hugo Herrouin

________________________________________________________________________________

Pave-KM-Kartmag-210-Kiosquepave-jpm-editions-tome-4-juillet-2018

Victoire polonaise en Shifter Rok

Victoire polonaise en Shifter Rok

Départ en Senior Rok

Départ en Senior Rok

Lonato a accueilli à nouveau la Rok Cup Super Final

Lonato a accueilli à nouveau la Rok Cup Super Final

Bagarre en Junior Rok

Bagarre en Junior Rok

Une gamme complète de moteur du Mini au Shifter à la Rok Cup

Une gamme complète de moteur du Mini au Shifter à la Rok Cup

Encore un super plateau à la Rok Cup Superfinal, de retour à Lonato

Encore un super plateau à la Rok Cup Superfinal, de retour à Lonato

Privé de licence durant plusieurs semaines en raison des incidents survenus au Championnat du Monde en 2020, le South Garda Karting de Lonato n’avait pas pu accueillir comme d’habitude la Superfinal de la Rok Cup. Celle-ci avait dû se disputer sur la piste voisine de Franciacorta, elle-aussi proche de la ville de Brescia en Italie et du lac de Garde.

Encore un super plateau a la Rok Cup Superfinal de retour a LonatoCette année, retour à Lonato, où le plateau sera encore impressionnant pour la grande épreuve de la coupe de marque chère à l’usine OTK. 311 pilotes sont présents: 104 en Mini Rok, 80 en Junior Rok, 64 en Senior Rok, 16 en Super rok, 25 en Shifter Rok et 22 en Expert Rok, dont 6 en Expert Plus.

Trois Français sont engagés, à savoir Hugo Herrouin, Matteo Moni et Edouardt Giurca en Rok Junior. Découvrez les liens pour suivre l’épreuve en live…

Live timing

Résultats au fil du meeting

Engagés… Mini RokJunior RokSenior RokSuper RokShifter Rok – Expert Rok-Expert Plus

Horaires

Vous pouvez également suivre l’épreuve sur uKart.io, ainsi que le classement intermédiaire des manches à ce lien

________________________________________________________________________________

WK_KartMag_197.inddPAVE-MALEVAUT-SPORT-FEV-2020

Secrétaire exécutif CIK-FIA: Alban Martinet remplace Kay Oberheide

Secrétaire exécutif CIK-FIA: Alban Martinet remplace Kay Oberheide

L’information est passée inaperçue, mais la CIK-FIA a vu son secrétaire exécutif partir à la retraite à la fin du printemps dernier. L’Allemand Kay Oberheide a tenu ce poste d’avril 2013 à juin 2021. Il a su assurer la transition entre la Présidence du Sheikh de Bahreïn Abdulla bin Isa Al Khalifa, renforcée par la vice-Présidence du Néerlandais Kees van de Grint, à la prise de pouvoir de Felipe Massa, placé au sommet de la CIK-FIA par Jean Todt.

Retraite pour Kay Oberheide

Retraite pour Kay Oberheide

Cette période a également vécu la collaboration de la fédération internationale avec deux promoteurs différents: d’abord avec la WSK Promotion de Luca De Donno, puis RGMMC dirigé par James Geidel depuis 2018.

La gestion très germanique de Kay Oberheide lui a permis de “tenir la maison” de manière très rigoureuse et sérieuse, ce qui a permis aux épreuves de CIK-FIA de connaître un succès certain depuis plusieurs années.

Ancien pilote de karting et défenseur du kart historique, Kay Oberheide a également mis en place une équipe d’officiels unie, aux compétences reconnues, afin que les saisons sportives se déroulent au mieux.

Alban Martinet

Alban Martinet

La mesure phare de sa présence en tant que secrétaire exécutif restera le lancement réussi des catégories OK au côté de Kees Van de Grint, avec qui il a contribué à l’arrivée de beaucoup d’autres mesures salutaires pour le bien du kart. Aujourd’hui encore, malgré la crise de la Covid-19, le Championnat du Monde en Suède fut un succès, tandis que le prochain Championnat du Monde des catégories OK et OK-Junior s’apprête à attirer plus de 200 pilotes. Son influence reste présente, même si les rapports avec les grandes équipes internationales n’ont pas toujours été simples à gérer.

Après son départ à la retraite, la CIK-FIA a reçu plusieurs candidatures pour son remplacement. Finalement, c’est un Français qui a obtenu le poste. Il s’agit d’Alban Martinet. Ancien pilote (double vice-Champion d’Europe en ICA-Espoir en 1993 et en Formule en 1996), il connaît très bien le karting, pour avoir ensuite collaboré avec l’usine Sodikart, avant de rejoindre l’ACO où il est resté plusieurs années.

Il a ainsi été en contact régulier avec la fédération internationale à l’occasion des épreuves FIA Karting organisées au Mans, y compris pour les 24 Heures, avant d’être à l’origine du retrait des moteurs OK dans le règlement français de l’endurance fin 2019, lorsque les 24H ont quitté le giron de la CIK.

Alban Martinet en 1996 à Salbris en Formule A

Alban Martinet en 1996 à Salbris en Formule A

Son nouveau rôle est loin d’être facile et, pour la santé du karting, nous espérons que son action sera bénéfique. Nul doute qu’actuellement, Alban Martinet a sans doute hâte de connaître le nom du futur Président de la FIA (Jean Todt ayant annoncé son départ) et celui du Président de la CIK-FIA (Felipe Massa sera t-il ou non remplacé?), afin d’en savoir un peu plus sur ses marges de manoeuvre.

________________________________________________________________________________

revaltecPave Kart Festival Varennes 2021

Suivez en live la IAME Eurocup au Mans

Suivez en live la IAME Eurocup au Mans

La saison n’est pas finie en IAME France ! Ce week-end des 8-10 octobre, une nouvelle épreuve fait son apparition, à savoir l’Eurocup, qui sera surtout un “mix” entre la série française et celle du Benelux. La IAME World Final a déménagé à Adria en Italie, mais le circuit du Mans récupère tout de même un meeting utilisant les moteurs italiens. Environ 140 pilotes sont sur place, avec un très beau plateau en X30 Senior.

Suivez en live la IAME Eurocup au MansLes catégories Minime, X30 Junior, X30 Master-Gentleman et Mini Benelux compléteront le programme. Voici les liens pour suivre l’épreuve en live

Live timing

Résultats au fil du meeting

Engagés (140 pilotes)… Minime (10)Mini Benelux (19)X30 Junior (14)X30 Senior (68)X30 Master-Gentleman (29)

Horaires… VendrediSamediDimanche

Suivez également l’épreuve sur uKart.io, avec le classement intermédiaire des manches à ce lien

________________________________________________________________________________

pave-action-karting-kartmag-dec-2018PAVE-IAME-FRANCE-Janvier-2019

DKM: CPB Sport Champion d’Allemagne avec Senna Van Walstijn

DKM: CPB Sport Champion d’Allemagne avec Senna Van Walstijn

Arrivé en leader du Championnat KZ2 avant l’ultime épreuve à Ampfing les 1er, 2 et 3 octobre derniers, Senna Van Walstijn (Sodi-TM) en est reparti avec la couronne de Champion ! Comme on pouvait s’y attendre, le duel avec Fabian Federer a débuté dès les qualifications, avec la pole pour l’Italien et le leadership après les manches pour le Néerlandais.

Nouveau titre pour CPB Sport

Nouveau titre pour CPB Sport

Van Walstijn s’assurait le titre dès la Course en s’imposant, pendant que Federer renonçait. Il se contentait ensuite de la 4e place dans la Course 2, remportée par l’Allemand Valentino Fritsch (Birel Art-TM). Outre ce nouveau sacre, le team CPB Sport a placé le Français Thomas Imbourg (Sodi-TM) à la 3e place du Championnat en DSKC (KZ2 “National”). Certes, ce dernier n’a pas fait le déplacement en Bavière, mais avait marqué suffisamment de points lors des courses suivantes pour assurer ce résultat, pendant que Jakob Bergmeister (Maranello-TM) gagnait la dernière course de l’année et s’adjugeait logiquement le classement général. La Course 1 était revenue à Marvin Langenbacher (CRG-TM).

En OK, le Britannique Luca Griggs (Tony Kart-Vorte a fini fort en remportant les deux courses. Mais après la 2e place de Federer en KZ2 et le titre de Bergmeister en KZ2 “National”, le SRP Racing Team décroche également les lauriers au général dans cette catégorie OK grâce à Niels Tröger (Maranello-TM), le plus régulier sur l’ensemble de la saison. Griggs échoue à 9 points de l’Allemand, la 3e place du général revenant à Juliano Holzem (KR-IAME).

Et en OK-Junior, la lutte a fa it rage pour les victoires du jour comme pour le titre entre le Singapourien Akshay Bohra (KR-IAME), leader avant Ampfing, et l’Allemand Maxim Rehm (Kosmic-Vortex). Bohra enfonçait le clou en gagnant la Course 1. Rehm répliquait dans la seconde, mais Bohra assurait la 2e place, synonyme de titre avec 8 points d’avance. Le Belge Douwe De Decker (KR-IAME) a complété le podium final.

Découvrez les résultats…

KZ2: ChronosManchesCourse 1Course 2Championnat (final)

KZ2 “National”: ChronosManchesCourse 1Course 2Championnat (final)

OK: ChronosManchesCourse 1Course 2Championnat (final)

OK-Junior: ChronosManchesCourse 1Course 2Championnat (final)

Photo D.R.

________________________________________________________________________________

Pave Kart Festival Varennes 2021pave-cpb-sport-fev-2018

Tony Kart titré à la WSK Open Cup, Birel Art aussi, Renaudin 2e du général

Tony Kart titré à la WSK Open Cup, Birel Art aussi, Renaudin 2e du général

Après Lonato du 16 au 19 septembre, la WSK Open Cup s’est terminée à Adria le 3 octobre dernier. Avec l’annonce du changement de circuit pour les prochains Championnats du Monde OK et OK-Junior (de Birigui au Brésil à Campillos en Espagne), beaucoup de pilotes cherchent à se préparer pour ce grand événement.

Encore des succès pour Tony Kart avec 2 titres (Egozi en OK-Junior et Taponen en OK)

Encore des succès pour Tony Kart avec 2 titres dont un doublé: en OK avec Taponen (au centre) et en OK-Junior avec Egozi (à dr.) devant Keeble (à g.).

Pour les teams impliqués en OK-Junior et 60 Mini, c’est aussi l’occasion de tester de nouveaux pilotes en vue de la saison 2022. Pour le strict intérêt sportif, il s’agit d’une énième série de la WSK que l’on aura vite oubliée très bientôt. Mais pour tous les pilotes impliqués, dès lors qu’ils prennent part à une compétition et qu’ils ferment la visière, tous cherchent à donner le meilleur d’eux-mêmes et à viser un résultat flatteur.

En KZ2 par exemple, Adrien Renaudin (Sodi-TM) s’est classé 3e à Lonato derrière deux pilotes (Senna Van Walstijn et Stan Pex) partis défendre leurs chances au Championnat d’Allemagne organisé le même jour à Ampfing ! Mais à Adria, Renaudin est tombé sur un Giuseppe Palomba (Birel Art-TM). L’Italien prenait ainsi les rênes de l’épreuve en préfinale au détriment du Français, avant de confirmer avec autorité en finale. Palomba remportait donc cette Open Cup devant Renaudin et Jérémy Iglesias (CRG-TM), remonté 2e en finale assorti du record du tour.

Freddie Slater s'impose en OK-Junior à Adria

Freddie Slater s’impose en OK-Junior à Adria.

Emilien Denner n’a pas eu la partie facile lors des qualifications, avant de remonter 8e en préfinale et 5e en finale avec le meilleur temps. On notera la superbe pole position réalisée par Brando Badoer (Parolin-TM) malgré sa faible expérience de la catégorie.

En OK, l’usine Birel Art a démontré ses progrès dans cette catégorie, puisque le Polonais Timoteusz Kucharczyk (RK-TM) a dominé le meeting, tandis que son équipier italien Cristian Bertuca (Birel Art-TM) assurait le doublé. La lutte pour le classement général s’est jouée entre le Finlandais Tuukka Taponen (Tony Kart-Vortex) et le Britannique Arvid Lindlabd (KR-IAME). Déjà 3e à Lonato, Taponen a récidivé à cette place à Adria, pendant que Lindblad renonçait en fin de course, laissant son rival décrocher le titre. Grâce à sa victoire, Kucharczyk s’est intercalé en 2e position devant Lindblad.

Le podium général de la WSK Open Cup en KZ2 avec Renaudin (à g.) et Iglesias (à dr.) autour de Palomba

Le podium général de la WSK Open Cup en KZ2 avec Renaudin (à g.) et Iglesias (à dr.) autour de Palomba.

Seul Français engagé, Arthur Rogeon (Praga-IAME) est remonté 14e lors d’une finale marquée par une longue interruption due à un spectaculaire accrochage impliquant la Tchèque Eliska Babickova, l’Italien Nicola Lacorte et le Maltais Zachary David. Ils ont été évacués à l’hôpital (heureusement sans séquelles graves), nous leur souhaitons un prompt rétablissement.

En OK-Junior, Freddie Slater (Kosmic-Vortex) a ajouté une victoire à son palmarès déjà très étoffé. Mais Lonato n’avait pas porté chance au Britannique et la série Open Cup a été remportée par l’Américain James Egozi (Tony Kart-Vortex), 2e de la finale, devant le Britannique Harley Keeble (Tony Kart-Vortex). C’est donc un succès flagrant pour l’usine OTK dans cette catégorie, après le titre en OK. On a noté la 3e place à Adria de la révélation russe Anatoly Khavalkin (Parolin-TM). Le Français Enzo Deligny (Parolin-TM) était encore dans le coup. Mal parti en finale, il est remonté 9e et a pris la 5e place au général. Jimmy Helias (Tony Kart-Vortex) a dû renoncer.

Le protégé de Robert Kubica, Tymoteusz Kucharczyk, termine par un succès en OK-Junior.

Le protégé de Robert Kubica, Tymoteusz Kucharczyk, termine par un succès en OK.

En 60 Mini, le Roumain David Cosma-Christofor (KR-IAME) a fini par faire la différence face à l’Autrichien Niklas Schaufler (EKS-TM), lequel remporte finalement la WSK Open Cup face au 3e de la finale, le Tchèque Jindrich Pesl. Louis Cochet (Sodi-TM) a réalisé de belles choses dans les manches, avant de manquer sa qualification lors de la préfinale. Quant à Andy Consani (KR-IAME), il est passé de la 31e à la 24e place en finale.

Découvrez les résultats…

KZ2: ChronosManchesPréfinaleFinaleSérie (définitif)

OK: ChronosManchesPréfinale APréfinale BFinale – Série (définitif)

OK-Junior: ChronosManchesPréfinale APréfinale BFinale – Série (définitif)

60 Mini: ChronosManchesPréfinale APréfinale BFinale – Série (définitif)

Photos WSK Press

Les vainqueurs de l'Open Cup avec, de g. à dr., Schaufler (60 Mini), Egozi (OK-Junior), Taponen (OK) et Palomba (KZ2)

Les vainqueurs de l’Open Cup avec, de g. à dr., Schaufler (60 Mini), Egozi (OK-Junior), Taponen (OK) et Palomba (KZ2)

________________________________________________________________________________

pave-kart-mag-km209-kiosquePave-Ideal-Kart-Juin-2020

Lando Norris en spectateur à Adria

Lando Norris en spectateur à Adria

En Mini, victoire de , mais le titre pour

En Mini, victoire du Roumain Cosma-Cristofor, mais le titre pour l’Autrichien Schaufler (en arrière plan)

IAME Benelux: Outran Champion X30 Junior, Giltaire finit fort

IAME Benelux: Outran Champion X30 Junior, Giltaire finit fort

Une fois de plus, le team VDK Racing a encore permis à un pilote Français de décrocher un titre. Cette fois, il s’agit de Clément Outran (KR) en X30 Junior. Déjà vainqueur en avril à Mariembourg puis en juin à Spa-Francorchamps, le jeune espoir Tricolore a encore gagné au Karting des Fagnes de Mariembourg lors de ce final qui a réuni un superbe effectif de 178 pilotes.

Clément Outran, brillant leader en X30 Junior au Karting des Fagnes

Clément Outran, brillant leader en X30 Junior au Karting des Fagnes

Clément a pris l’avantage sur le poleman Sam Van Voskuilen (Exprit) en gagnant ses deux manches, avant de mener la finale de bout en bout avec beaucoup de brio et de coiffer tous ses rivaux au général. Il a également bénéficié d’un décompte favorable, sachant qu’il n’était que 5e après la précédente épreuve à Genk. Son rival Thibaut Ramaekers (Exprit) a perdu gros en s’accrochant en début de course. 9e de la finale, Ilyes Pruvost (Redspeed) se classe 11e du général, mais aussi 2e meilleur Rookie. Course plus difficile pour Iliano Couture (KR), 26e.

En X30 Senior, Evan Giltaire (KR) a sorti le grand jeu. Vainqueur de ses trois manches et sorti leader des qualifications devant ses deux équipiers de chez VDK Ariel Elkin (KR) et Elie Goldstein (KR). Evan a gagné son duel en finale avec son copain Ariel, sous les yeux d’Elie qui a surtout assuré son 3e titre consécutif en Benelux. Un bel exploit pour le talentueux belge qui a devancé Sam Balota (Tony Kart) au général.

Giltaire et Elkin en ont profité pour remonter 3e et 4e de la série Benelux devant Noah Maton (Kosmic), poleman puis 4e de la finale dans les roues de Goldstein. Bastien Cochet (KR) a terminé 12e. Andrea Pelini (Kosmic) était 11e sous le damier, avant de chuter 15e (pénalité spoiler). Hugo Besson (KR) s’est classé 18e, François-Xavier Venet (28e).

Superbe week-end pour le team VDK Racing !

Superbe week-end pour le team VDK Racing !

En X30 Master, Kevin Lemmens (Kosmic) a gagné pour la 2e fois de suite, mais c’est Matthieu Delbau (Kosmic) qui coiffe de peu la couronne face à Thierry Delré (Mach1/TD Racing Kart). Nouveau succès en X30 Gentleman pour Fabio Kieltyka (FA Kart / EOS), également titré dans cette catégorie.

En X30 Super Shifter, Matteo Raspatelli (Kosmic) a été pénalisé (manoeuvre anti-sportive) et a perdu sa victoire au détriment de Christof Huibers (Falcon), le nouveau Champion 2021, et Jimmy Deveen (Mach1/TD Racing Kart). Vainqueur en Shifter Master, Kevin Delcroix (Birel Art) n’a pu empêcher Stéphane Marchionni (Exprit) d’être titré.

En Mini, le Néerlandais Jason Bralic (Falcon) a définitivement fait la différence pour le titre en gagnant à nouveau, après s’être adjugé la pole et les deux manches ! En Mini Rookie, Edouard Godfroid (Exprit) a fini fort en s’imposant en finale, mais Gilles Herman (Parolin) a assuré l’essentiel pour gagner le classement général.

Evan Giltaire

Evan Giltaire

Découvrez les résultats…

X30 Senior: ChronosManchesFinale BFinale A – Série Benelux (final)

X30 Junior: ChronosManchesFinale BFinale A – Série Benelux (final)

X30 Master: ChronosManchesFinaleSérie Benelux (final)

X30 Super Shifter: ChronosManchesFinale – Série Benelux (final)

Mini: ChronosManchesFinaleSérie Benelux (final)

Mini Rookie: ChronosManchesFinale – Série Benelux (final)

Photos IAME Belgium / Pascal Verheuge

Le titre en X30 Senior pour Elie Goldstein

Le titre en X30 Senior pour Elie Goldstein

________________________________________________________________________________

PAVE-KART-RUNNER-Janvier-2019pave-kart-mag-km209-kiosque

 

Suivez en live le final de la WSK Open Cup à Adria

Suivez en live le final de la WSK Open Cup à Adria

Trois semaines après l’ouverture à Lonato, la WSK Open Cup va prendre fin sur le circuit d’Adria à l’est de l’Italie ces 1er, 2 et 3 octobre 2021. Il ne s’agit pas de la série la plus convoitée des organisations de la WSK Promotion, mais l’épreuve va toutefois réunir pas moins de 237 pilotes: 26 en KZ2, 40 en OK, 69 en OK-Junior et 102 en 60 Mini. Voici tous les liens pour suivre la course en live…

La présence à Adria de Lando Norris a attiré les curiosités, surtout depuis qu'il a lancé sa propre marque de châssis...

La présence à Adria de Lando Norris a attiré les curiosités, surtout depuis qu’il a lancé sa propre marque de châssis… Mais il ne prendra pas part à l’épreuve, place aux kartmen !

Live streaming (à partir de samedi)

Live timing

Résultats au fil du meeting

Engagés… KZ2OKOK Junior60 Mini

Horaires

Suivez également le live sur uKart.io avec le résultat intermédiaire des manches à ce lien

________________________________________________________________________________

Pave-Kartland-dec-2015Pave-MF-Concept-Mars-2020

Le pilote de Formule 1 Lando Norris revient en Kart !

Le pilote de Formule 1 Lando Norris revient en Kart !

Les pilotes de monoplace restent nombreux, même quand ils arrivent en F1, à évoquer et à se rappeler leur passage en karting, surtout quand celui-ci s’est avéré fructueux. C’est le cas de Lando Norris, Champion du Monde KF en 2014 à Essay-Aunay les Bois et Champion d’Europe Junior en 2013. L’actuel pilote McLaren en F1 est également resté très proche de l’équipe RFM de Ricky Flynn, sans oublier que c’est au volant d’un ensemble de l’usine OTK (FA Kart-Vortex) que le Britannique a conquis ses plus beaux succès.

Le pilote de Formule 1 Lando Norris revient en Kart-1Ainsi, afin de garder un lien avec le karting et de s’impliquer à nouveau dans cette discipline, Lando Norris a décidé de lancer la marque LN Racing Kart, qui sera fabriquée par l’usine OTK. Le modèle du châssis baptisé LN “4” rappellera le numéro utilisé par Norris en F1, tandis que ses couleurs évoqueront celles de son casque. Un team de course sera bientôt présenté en vue de 2022.

Bien évidemment, Lando Norris s’est déjà installé au volant de son kart lors d’une présentation officielle qui a eu lieu mercredi 29 septembre à Lonato.

Pour mémoire, de nombreux pilotes F1 ont lancé leur marque de kart. On pense à Jarno Trulli il y a plus de 20 ans, mais sa marque a aujourd’hui disparu, tout comme celle de Lewis Hamilton (LH).

Actuellement, vous pouvez acquérir des châssis issus de l’usine Birel Art et nommés RK (Robert Kubica), Ricciardo Kart (Daniel Ricciardo, équipier de Lando Norris chez McLaren) ou CL Kart (Charles Leclerc). Après le FA Kart, qui va disparaître du catalogue de l’usine OTK, Fernando Alonso fait désormais confiance à l’usine KR (Kart Republic) pour ses châssis Alonso Kart. A qui le tour…

Lando Norris en test à Lonato avec son nouveau châssis

Lando Norris en test à Lonato avec son nouveau châssis

Dans son prochain numéro prévu prochainement en kiosque, Kart Mag a consacré un article sur le team RFM, avec l’interview du boss Ricky Flynn qui évoque bien entendu son ancien pilote, auquel Kart Mag n’a pas manqué de retracer sa belle carrière en karting. Vous découvrirez également un double poster de Lando Norris du temps du karting. A ne pas manquer…

Photos LN Racing Kart

________________________________________________________________________________

OKS-2013Pave Kart Festival Varennes 2021

Retour sur le 1er round de la WSK Open Cup à Lonato

Retour sur le 1er round de la WSK Open Cup à Lonato

La WSK Promotion égrène ses séries tout au long de la saison. Après la Champions Cup, la Super Master Series et l’Euro Series, mais aussi avant la Final Cup, c’était au tour de la 1ère des deux épreuves de l’Open Cup de débuter sur le circuit de Lonato du 17 au 19 septembre, avec pas moins de 249 pilotes (33 en KZ2, 44 en OK, 71 en OK-Junior et 101 en 60 Mini). A noter que la pluie a perturbé la matinée du dimanche, avant le retour d’une piste sèche pour les finales.

Podium KZ2 avec Stan Pex (à g.) et Adrien Renaudin autour de Senna Van Walstijn

Podium KZ2 avec Stan Pex (à g.) et Adrien Renaudin autour de Senna Van Walstijn

L’épreuve a été marquée par la prestation en KZ2 des Sodi-TM de la structure française CPB Sport. Devancé à l’issue des manches par l’Italien Giuseppe Palomba (Birel Art), déjà auteur de la pole position, et par le Néerlandais Stan Pex (KR-TM), puis par ce même Pex en préfinale, Senna Van Walstijn a passé la vitesse supérieure pour triompher après un sans-faute. Pex ne terminait qu’à 3 dixièmes dans le sillage de son compatriote.

Derrière, le Français Adrien Renaudin (Sodi-TM) a rapidement pris l’ascendant sur le Néerlandais Laurens Van Hoepen (Birel Art/CL-TM) pour compléter le succès du clan Tricolore. On notait les 4e et 6e places des deux KR-IAME de l’Italien Danilo Albanese et du Français Emilien Denner, les deux pilotes signant leur meilleur tour dans le même chrono de 45”983. Rare ! David Trefilov (Maranello-TM) s’est intercalé en 5e position. Autre français engagé, Thomas Imbourg (Sodi-TM) se classait 13e.

En OK, Joe Turney (Tony Kart-Vortex) semble apprécié davantage les LeCont utilisés dans les séries WSK, dans lesquelles il a régulièrement brillé cette saison, plutôt que les MG du Championnat d’Europe, où il a connu plus de difficultés. En effet, le Britannique a réussi à renouer avec le succès en devançant son compatriote et espoir de chez Red Bull Arvid Lindblad.

Joe Turney, impérial en OK

Joe Turney, impérial en OK

Les ensembles Tony Kart-Vortex confirmaient leur excellent week-end avec la 3e place du Finlandais Tuukka Taponen (team officiel) devant le Russe Artem Severiukhin (Ward Racing). Auteur de la pole position le vendredi, Luigi Coluccio (Kosmic-Vortex) s’est classé 5e. Pour ses débuts avec le team Praga, le Français Arthur Rogeon (Praga-IAME) aura réussi à terminer 7e dans une manche, mais a manqué de réussite dans sa préfinale et n’a pu se qualifier pour la finale.

Le Français Enzo Deligny (Parolin-TM) a retrouvé avec plaisir le peloton du OK-Junior, après avoir dû rentrer aux Etats-Unis durant l’été. Vainqueur de 4 manches et revenu 2e au cumul après son 14e chrono, Enzo a hélas chuté 7e de sa préfinale. Il a retrouvé toute sa superbe en finale en remontant 5e. Le team officiel Tony Kart-Vortex était décidément en forme à Lonato, puisque l’Etats-Unien James Egozi et le Britannique Harley Keeble ont réalisé le doublé. L’Emirati Rashid Al Dhaheri (KR-IAME) a pris la 4e place devant un autre britannique, Coskun Irfan (KR-IAME).

James Egozi, 1er en OK-Junior

James Egozi, 1er en OK-Junior

Le Français Jimmy Helias (Tony Kart-Vortex) a perdu des places durant la finale, chutant 26e, tandis que Guillaume Bouzar (Parolin-TM), parti 15e, a dû renoncer.

En 60 Mini, l’Italien Emanuele Olivieri (IPK-TM) a fait la différence en finale alors qu’il ne partait qu’en 5e position. Le Tchèque Jindrich Pesl (Parolin-TM) et l’Autrichien Niklas Schaufler (EKS-TM) l’ont rejoint sur le podium. Seul Français présent en finale, Andy Consani (KR-IAME) a fini 23e après un gain de 11 places.

Suite et fin de la WSK Open Cup les 1-2-3 octobre à Adria.

Découvrez les résultats complets…

KZ2: ChronosManchesPréfinaleFinaleSérie (provisoire)Résultats complets

OK: ChronosManchesPréfinale APréfinale BFinaleSérie (provisoire)Résultats complets

OK-Junior: ChronosManchesPréfinale APréfinale BFinaleSérie (provisoire)Résultats complets

60 Mini: ChronosManchesPréfinale APréfinale BFinaleSérie (provisoire)Résultats complets

Photos WSK Press

Emanuele Olivieri, vainqueur en 60 Mini

Emanuele Olivieri, vainqueur en 60 Mini

________________________________________________________________________________

pave-cpb-sport-fev-2018revaltec