Internationales

Victoire française en Belgique avec Becamel

Première journée des Belgian Asaf Karting Series, le Trophée du printemps organisé par KP Event et le Karting Sambrea les 16 et 17 mars sur le circuit international de Mariembourg marquait la reprise des grands événements en Belgique. Pas moins de 151 pilotes ont permis à l’épreuve de connaître un beau succès, malgré des conditions météorologiques changeantes, qui ont souvent pimenté le spectacle.

François Becamel a remporté une catégorie X30 très disputée. Le Français n’a pas été avare d’efforts pour aller chercher la victoire au cumul devant Maxime Carpena et Romain De Leval. Son compatriote Victor Compère s’est classé 6e.

Victoire de Lessennes en X30 Junior

A souligner le coude à coude en X30 Junior entre Benjamin Lessennes et Maxime Potty, le premier cité imposant de justesse ses couleurs VDK à celles d’Idéal Kart au cumul des deux courses.

Comme nous l’avions annoncé, le meeting a été marqué par la présence du Champion de Rallye François Duval. Ancien kartman de talent, le Belge a rapidement retrouvé ses marques et s’est imposé sans coup férir en X30 Master. “Je me suis bien amusé ! Si mon agenda le permet, je compte bien en faire d’autres cette année”, a commenté Duval.

François Duval l'emporte en X30 Master

Ancien Champion de France et de Belgique 125/ICC, le Belge Benoît Pecasse – issu comme François Duval du village de Cul-des-Sarts – était de retour. Engagé en X30 Shifter, il a terminé 2e derrière Nick Moris. O’Neill Muth l’a emporté en Mini), Adrien Brucculeri en KZ ASAF, Adriano Ledoux en EERP 250 et Mickaël Dartevelle (Promokart, 4-temps clé en main).

Photos © Kart’im. Retrouvez le communiqué officiel KP Event avec les résultats en cliquant ici

_________________________________________________________________________________

Rotax annonce ses partenaires châssis

CRG, Energy, Praga et Sodi, telles seront les quatre marques à être présentes en novembre aux USA pour la 14e édition de la Finale Mondiale. Alors que quelques rumeurs avaient annoncé l’arrivée de Tony Kart et du groupe OTK, c’est au contraire l’usine CRG qui effectue son retour dans une compétition qu’elle a souvent côtoyée. La marque italienne sera présente en Rotax DD2, après un passage éclair de Mach-1 en 2012.

En Rotax Junior, Birel cède sa place à Energy, qui fêtera sa première participation à cet événement planétaire. Un beau challenge pour Energy Corse ! Après deux ans à avoir roulé avec des châssis Haase, les pilotes de la catégorie Rotax DD2 Master utiliseront cette fois des Praga de l’usine IPK.

En Rotax Max, pas de changement, il s’agira toujours de châssis Sodi. Pour ces quatre marques choisies en 2013, il est clair que la volonté d’assurer sa promotion sur le continent américain a motivé les états majors à négocier avec Rotax.

D’ailleurs, les châssis Energy, Praga, CRG et Sodi ont été très bien représentés lors des dernières éditions du Supernationals à Las Vegas. Une continuité pour eux…
Retrouvez le communiqué officiel (en anglais) en cliquant ici

_________________________________________________________________________________

Bas Lammers quitte Praga pour Intrepid

C’est Bas Lammers qui l’a annoncé lui-même ! Le Champion Néerlandais et l’équipe officielle Praga ont décidé – d’un commun accord – de se séparer ! Kartmag l’avait pressenti, Lammers ne se sentait plus aussi à l’aise dans ce team à fort connotation tchèque.

Malgré la victoire à la Coupe du Monde KZ1 en 2012, les choses n’ont pas pris la tournure que souhaitait Lammers. Exemple avec la fin de la collaboration avec Tec-Sav et l’influence grandissante de son équipier Patrik Hajek dans le team. Et on sait que Bas fonctionne à la confiance et à l’affect.

Toutefois, il semble que le contrat unissant les deux parties a pu être rompu, puisque Bas a annoncé une deuxième surprise: celui de son retour sous les couleurs Intrepid. On sait que le créateur de la marque, Mirko Sguerzoni, a décidé de voler de ses propres ailes et de poursuivre l’aventure.

Depuis la victoire de Lammers à la Coupe du Monde 2010 avec Intrepid, les choses ont bien changé, mais le Néerlandais est un homme de challenge et il va tenter de relever celui-ci.

_________________________________________________________________________________

Vidéo: La Winter Cup comme si vous y étiez…

Difficile de se rendre compte de la ferveur du karting en Italie, pour ceux qui n’ont jamais eu la chance de vivre une course de l’intérieur dans le “pays du karting”. Organisée en début de saison à Lonato, la Winter Cup illustre parfaitement cet engouement et cette passion pour la compétition qu’ont les adeptes du karting international.

Pour mieux s’en rendre, Kartmag a promené sa caméra au gré du complexe de “South Garda Karting”. Entrons ensemble dans ce lieu magique…

Retrouvez la vidéo en cliquant ici

_________________________________________________________________________________

La CIK/FIA prend de nouvelles décisions

La Fédération Internationale vient de publier un nouveau communiqué suite à la réunion du Conseil Mondial du 8 mars dernier (à retrouver au lien ci-dessous).

Concernant le format des courses, une décision importante a été prise, avec la refonte du système de qualification à l’issue des manches et de la préfinale. Ainsi, ce ne seront plus les seuls 34 premiers qui seront qualifiés à l’issue des manches. Les 68 premiers seront divisés en deux préfinales 1 et 2. Puis, seuls les 17 premiers de chacune d’elles auront le droit de participer à la finale.

Ce système déjà vu en KF-Junior à la WSK n’a jamais subi de réelles critiques. Rarement, un des favoris n’a été éliminé, comme si les pilotes devenaient plus réfléchis lors de cette course “couperet”. Néanmoins, le risque sera grand pour un ténor de tout perdre à ce moment-là: accrochage, casse mécanique, poids insuffisant sur la balance, pénalité, etc.

Toutefois, il faut reconnaître qu’avec le système traditionnel, un pilote qui abandonnait en préfinale n’avait quasiment aucune chance de monter sur le podium final ! Ce nouveau format permettra à davantage de pilotes de participer à une préfinale, donc plus d’heureux. Dans tous les cas, il risque de faire débat, n’en doutons pas !

On note aussi un allongement du nombre de jours d’essais libres, afin d’éviter aux pilotes et aux teams de se déplacer sur le circuit le week-end d’avant, ce qui occasionnait des frais pas vraiment justifiés. Au moins, puisque les courses internationales ont un coût, chaque pilote en aura davantage pour son argent en terme de roulage en l’espace de cinq jours, à partir du mercredi.

Le fait que Luca De Donno soit devenu promoteur des championnats de la CIK n’est pas étranger à ces nouvelles règles, qui ont déjà été testées dans les séries de la WSK. Et quoi qu’en disent les contestataires, les pilotes et les teams apprécient les organisations de la WSK.

Un petit bémol toutefois à la Super Pole qui a aussi été adoptée par la CIK. De notre avis, elle n’apporte pas grand chose, sinon surchargé encore un peu l’horaire. Augmenter le nombre de manches nous semble plus important.

Parmi les nouveautés, on note aussi que les excuses des pilotes en cas de non participation à une épreuve seront étudiées de près, avec possibilité de conserver une caution au tarif élevée. De quoi faire réfléchir ceux qui ne comptaient pas aller à Bahrein (KF et KF-Junior) en fin de saison !

Maintenant, il reste à surveiller de près les règlements de chaque épreuve (qui se font attendre), mais aussi les coûts d’engagement aux courses qui s’annoncent (trop?) importants…

Retrouvez l’intégralité des décisions en cliquant ici

Photo © Joël Gaboriaud

_________________________________________________________________________________

Armand Convers: KF et KZ au programme

Leader de l’équipe Kosmic Kart, Armand Convers est reparti pour une saison au plus haut niveau dans le team géré par Olivier Maréchal. Pilote de grand talent, le Français a démontré être aussi fort en KF qu’en KZ et le groupe OTK n’a pas hésité à lui confier un double programme en cette année 2013.

Déjà vu sur le podium de la Winter Cup et lors de l’ouverture de la WSK Master Series en février, Armand aura comme priorité de se battre pour les titres de Champion d’Europe et du Monde en KF. Mais il devrait également retrouver ses adversaires du KZ1, là aussi lors des deux grandes compétitions européennes et mondiales de la CIK.

Kartmag a rencontré Armand lors d’un entretien vidéo, où il nous a parlé de la pression qui pèse sur ses épaules, de la difficulté de retrouver un kart sans boîte de vitesses après s’être consacré au KZ en 2012 et de l’ambiance “électrique” qui règne dans le peloton KF au milieu de pilotes bien plus jeunes que lui.

A lui la parole et quelques explications. Vidéo à retrouver en cliquant ici ou en cliquant sur l’image ci-dessous

_________________________________________________________________________________

Clin d’oeil à Pierre Ragues

Pierre Ragues poursuit sa carrière auto en Endurance avec succès, tout en trouvant le temps de courir en kart dès qu’il en a la possibilité. Le Normand était ainsi présent à Lonato le mois dernier lors de la Winter Cup. Brillamment qualifié pour la phase finale, il a hélas manqué de réussite le dimanche en étant pris dans des accrochages.

Pierre a aussi fait l’actualité en auto, puisqu’il a annoncé son engagement à la 90e édition des 24 Heures du Mans. A cette occasion, il aura l’honneur de porter les couleurs de la marque mythique “Alpine”, vainqueur au Mans en 78.

Pierre Ragues pilotera une Alpine-Nissan de l’écurie Signatech, chez qui il retrouvera un autre ancien kartman de talent, Nelson Panciatici, titulaire du prix Jean Rondeau (meilleur espoir) en 2012. Les deux compères feront équipe aux 24H en LMP2, mais aussi en European Le Mans Series.

« Je suis honoré de faire partie du retour de la légendaire marque française en endurance et d’en être l’un des porte-drapeaux”, a commenté Pierre. “Le partenariat entre Alpine et Signatech en LMP2 promet d’être très excitant”.

_________________________________________________________________________________

Pierre Ragues (à g.) avec Nelson Panciatici et en haut avec son père Marcel, Pascal Lejemble (à g.) de chez Sodi et le motoriste Olivier Liegeois (à dr.)

François Duval: De Valence 98 à Mariembourg

Nous sommes à quelques jours de l’ouverture de la Belgian ASAF Karting Series, qui prendra son envol à Mariembourg les 16 et 17 mars 2013. Cette épreuve marquera le retour en karting de deux pilotes ayant porté haut les couleurs de la Belgique dans le sport automobile international.

Anciens adversaires sur les pistes de kart au milieu des années ’90 (lire ci-dessous), François Duval (seul pilote belge vainqueur d’une épreuve du Championnat du Monde des Rallyes) et l’ex-pilote de WTCC Pierre-Yves Corthals se retrouveront  dans la catégorie X30 Master. Tous les deux savent à quel point le karting a compté dans leur carrière, comme l’explique François Duval…

“Ma dernière compétition doit remonter au Championnat d’Europe Espoir 1998 à Valence, avant mon passage au rallye. Comme Mariembourg n’est pas loin de chez moi, je me suis dit que ça pouvait être sympa. J’ai toujours dit que je n’aurais pas été aussi précis et aussi rapide en rallye, notamment sur l’asphalte, si je n’avais pas roulé en kart”.

“J’ai toujours adoré le kart, qui m’a beaucoup apporté dans ma carrière”, poursuit Pierre-Yves Corthals. “Comme la compétition me manque, ça me fait très plaisir de rouler de nouveau et j’espère même pouvoir disputer toute la saison. La première course vient un peu trop tôt, car je n’ai pas eu l’occasion de m’entrainer. Je crains dès lors que ma condition physique ne soit pas suffisante pour supporter les contraintes du karting… Qu’importe ! Le but premier est de s’amuser et j’irai là-bas sans ambitions particulières”.

Anecdote !
“Déjà à l’époque, on roulait l’un contre l’autre”, rappelle François Duval. “On avait même eu un désaccord lors de ma première course. Avec mon père, on avait acheté un vieux châssis vu par hasard en allant acheter du boudin chez un boucher. Mais dès mes débuts, j’avais signé la pole position. Je pense que ça n’avait pas trop plu à Pierre-Yves, car il m’avait poussé hors de la piste durant le tour de chauffe… J’espère que ça se passera mieux cette fois ci !”

Plus d’infos sur la Belgian ASAF Karting Series en cliquant ici

Ci-dessus, François Duval avec Thierry Lepinne (Photo © Kart’im)

_________________________________________________________________________________

CIK: La fin des caméras?

Ces derniers temps, beaucoup de systèmes mis en place par la CIK ont été remis en cause, spécialement depuis l’arrivée de Kees Van de Grint à la vice Présidence de la Commission Internationale de Karting.

Ainsi, après la suppression du radar visant à limiter la vitesse des karts sur la ligne de départ, les caméras installés sur les châssis de tous les pilotes devraient disparaître en 2013.

Nouveau promoteur des Championnats de la CIK, Luca De Donno devrait probablement appliquer les recettes qu’il a mises en place dans ses épreuves des séries WSK, à savoir un contrôle renforcé effectué des commissaires sportifs, aidés par des caméras de surveillance situées à des endroits stratégiques.

Dans tous les cas, beaucoup de teams et de pilotes attendent un assainissement de la situation, sachant que la majorité des acteurs internationaux s’étaient rendus compte au fil des années de l’inefficacité des caméras.

Il sera aussi intéressant de voir comment la CIK va gérer le problème du bruit, puisqu’on se souvient que le sonomètre installé en fin de saison dernière avait fait couler beaucoup d’encre !

_________________________________________________________________________________

Boccolacci, Aubry et Modena à l’honneur

Après des essais libres largement perturbés par la pluie, le temps est redevenu clément et sec pour la 24e édition du Trophée Andrea Margutti, disputé sur le circuit de Lonato en Italie. Peu de Français étaient engagés, mais l’un d’entre eux s’est imposé avec brio: Dorian Boccolacci (Energy-TM) en KF.

Passé de peu à côté du succès dans cette épreuve en Junior en 2011, Dorian a pris sa revanche après un week-end où il a encore démontré son grand talent ! Le pilote de l’équipe de France et leader à l’issue des manches a pris le meilleur sur Luca Corberi (Kosmic-Vortex) en toute fin de course après une belle course poursuite.

Le Russe Egor Stupenkov (Energy-TM) a complété le podium, tandis que le Croate Martin Kodric (FA Kart-Vortex) a été le grand perdant du jour. Un autre Tricolore s’est illustré, Gabriel Aubry (Birel-TM), en KF-Junior. Vainqueur de la préfinale, ce dernier a longtemps mené la finale, avant de voir le Britannique Daniel Ticktum (FA Kart-Vortex) le menacer en fin de course. Finalement, celui-ci prenait le meilleur, entraînant dans son sillage le Russe Nikita Sitnikov (Tony-BMB).

Pour Aubry, ce podium international reste toutefois important en ce début de saison. A noter les performances de Amaury Bonduel (ART GP-TM) 9e, Julien Darras (Tony-Parilla) 11e, Bryan Elpitiya (Zanardi-Parilla) 15e et Tom Leuillet (Birel-TM) 28e, ce dernier ayant réussi à se qualifier au repêchage.

En KZ2, on a assisté à la victoire du moteur Modena, avec le CRG de Kristijan Habulin. Le Hongrois a devancé les deux Maranello-TM de l’Italien Massimo Dante et le Suédois Douglas Lundberg.

Retrouvez les résultats complets ci-après… KZ2KFKF-Junior60 Mini

Photos Parma Karting Club

_________________________________________________________________________________

Victoire de Habulin en KZ2 et de Boccolacci (en haut) en KF