Nationales

Marcus Amand en équipe de France FFSA Karting: Explications

Marcus Amand en équipe de France FFSA Karting: Explications

Brillant troisième lors du final du Championnat d’Europe FIA Karting à Wackersdorf en Allemagne, Marcus Amand a retrouvé sa place en équipe de France FFSA Karting Espoir. Au-delà de cette bonne nouvelle, on peut aussi se demander pourquoi il n’y était plus… “Au niveau du karting, la stratégie concernant l’équipe de France ne répond pas à une vraie logique, que ce soit à court, moyen ou long terme”, nous confiait un observateur avisé.

13/09/20, WACKERSDORF, Pro Kart Raceland, FIA Karting European Championship“Déjà en 2019, la FFSA n’a pris aucun risque en donnant à Marcus Amand le statut de membre de l’équipe de France. En effet, le jeune français fait partie des espoirs les plus prometteurs depuis ses débuts en Mini-Kart et il venait de gagner une manche du championnat d’Europe OK-Junior en Belgique et de prendre la tête du championnat suite à sa deuxième place en Suède. Il avait donc de grande chance de gagner le titre en France, au Mans, en juillet. On se demande d’ailleurs si la FFSA a intégré Marcus au collectif fédéral à cette époque pour véritablement aider ce jeune pilote ou pour sa propre communication, puisque la FFSA l’a lâché quelques mois plus tard.”

“En effet, les responsables de l’équipe de France ont décidé de remettre en question leur effectif à chaque fin de saison. Dans ces conditions, quel suivi peut-on espérer? Par exemple, Elliott Vayron et Mattéo Spirgel faisaient partie d’office de l’équipe de France en 2019 en raison de leur présence au Trophée Académie FIA Karting, mais n’ont ensuite bénéficié d’aucun suivi dès la dernière épreuve du Trophée. Dans ces conditions, quel intérêt?”

“Cette année, absolument aucune annonce n’a été faite par la FFSA Academy. On a cru comprendre que Macéo Capietto et Gaspard Simon ont été intégrés en 2020. Finalement, seul Capietto participe au Trophée Académie FIA Karting, mais le second nommé pense y être encore. Or, sur le site ffsa.org, seuls Macéo et Marcus y figurent.”

“Et pour revenir à Marcus, comment pouvait-on ne pas le garder, alors qu’il a été Champion d’Europe OK-Junior en 2019 et qu’il représentait notre meilleur espoir en OK en 2020. Il vient d’ailleurs de confirmer avec ce podium à Wackersdorf. Que se serait-il passé si Taylor Barnard n’avait pas reçu de pénalité pour spoiler et que Marcus ait échoué au pied du podium? Aurait-il été laissé de côté?”

“Dommage, car concernant l’équipe de France Circuit, un certain suivi existe. Giuliano Alesi est en équipe de France depuis plusieurs années, Victor Martins y était déjà en 2019. Leur politique a fonctionné pour des pilotes comme Pierre Gasly, Anthoine Hubert, Loïc Duval, Jules Bianchi, Romain Grosjean, etc. Pourquoi ne pas en faire de même en kart?”

“On sait que la FFSA compte ses sous actuellement, alors qu’on a connu de bien meilleures années, par exemple du temps de Franck Lagorce comme capitaine. Depuis déjà quelques temps, Yvan Muller prête son nom et sa notoriété à l’équipe de France Karting, mais s’y intéresse t-il vraiment? Ne pourrait-il déléguer un spécialiste sur les circuits pour le conseiller et lui rapporter le nom des vrais espoirs?”

Photo FFSA Karting / KSP Reportages

________________________________________________________________________________

PAVE-KART-RUNNER-Janvier-2019pave-kart-shop-france-mars-2020

Dernière ligne droite pour s’engager au Long Circuit (1/3)

Dernière ligne droite pour s’engager au Long Circuit (1/3)

Le Championnat de France Long Circuit se déroule cette année sur trois épreuves, dans les catégories KZ2, KZ2 Master et KZ2 Gentleman. Il débutera les 26 et 27 septembre sur le circuit de Haute-Saintonge à La Génétouze, lors d’un meeting commun avec la Caterham. Lédenon les 31 octobre et 1er novembre, puis Lyon-Saint Laurent de Mure les 21 et 22 novembre complètent le calendrier 2020.

Championnat de France Long Circuit 2019-Classement final-1Pour Haute-Saintonge, situé au nord de Bordeaux, les engagements ont attaqué leur dernière ligne droite, avec une date de clôture fixée à lundi 21 septembre au soir.

Les listes des engagés ne sont donc pas encore définitives. Elles font état, pour le moment, d’un peloton de 21 pilotes en KZ2 Master-Gentleman (12 en plus de 30 ans, 9 en plus de 45), alors qu’on ne compte encore que 6 pilotes en KZ2. Les listes sont à découvrir aux liens suivants… KZ2KZ2 MasterKZ2 Gentleman.

Engagement sur www.ffsakarting.org

________________________________________________________________________________

pave-alpha-karting-ak-parts-juin-2018PAVE-MX-WORLD-FEV-20

Suivez la IAME Euro Series et la NSK en live

Suivez la IAME Euro Series et la NSK en live

Outre le final de la WSK Euro Series à Lonato (livre à découvrir à ce lien), deux autres séries se poursuivent ce week-end. Non loin de Lonato, la IAME Euro Series se court à Castelletto di Branduzzo, au sud de Milan. La 2e des trois épreuves réunit 91 pilotes ces 18, 19 et 20 septembre. De nombreux teams étant engagés à la NSK à Salbris, on ne compte que 7 pilotes engagés. Voici les liens pour suivre ces deux compétitions…

Après Essay-Aunay les Bois et avant Mariembourg en octobre, la IAME Euro Series se produit à Castelletto

Après Essay-Aunay les Bois et avant la dernière épreuve Mariembourg en octobre, la IAME Euro Series se produit à Castelletto

IAME Euro Series

Live timing

Live streaming

Résultats au fil du meeting et engagés

Horaires

Classement intermédiaire au fil des manches avec uKart.io

NSK

Live timing

Résultats au fil du meeting et engagés

Horaires

Classement intermédiaire au fil des manches avec uKart.io

________________________________________________________________________________

PAVE_PUB_FEED_RACING_FEV-2020Pave-MF-Concept-Mars-2020

Valence: La Kart Cup et le Valentinois s’adaptent à la scolarité et au travail

Valence: La Kart Cup et le Valentinois s’adaptent à la scolarité et au travail

Afin de ne pas pénaliser la scolarité des élèves en cette période de rentrée, mais aussi ceux qui travaillent au quotidien, en plus de limiter les coûts, les organisateurs de la Stars of Karting et du Trophée Valentinois (KZ) ont décidé de ne débuter les essais libres qu’à partir du vendredi. En outre, ils ont réussi à placer quatre séances d’essais libres le samedi matin pour les plus jeunes (Minime, Cadet et Nationale), afin de permettre aux pilotes de pouvoir venir le samedi matin.

Valence-La Kart Cup et le Valentinois s adaptent a la scolarite et au travailAinsi, le timing de la Kart Cup 2020 à l’Arena 45 sera riche en roulage, avec 3 à 4 séances d’essais le samedi matin, les chronos en début d’après midi, suivis de 3 manches par catégorie, préfinale et finale. Le teams et les pilotes pourront s’installer le jeudi et tourner le vendredi pour ceux qui le souhaitent.

De nombreux pilotes sont déjà inscrits, dont certaines référence. Exemple: Andy Consani, Thomas Pradier, Hugo Nougueyrede en Minime; Maxence Bouvier (récent vainqueur du Trophée Kartmag), Baptiste Quesada, Enzo Predom en Cadet; Paul Alberto (Champion de France Cadet 2019) et Arthur Poulain en Nationale; Enzo Leveque (leader du général et en couverture du prochain Kartmag), Martin Guerard, Maxime Jean, Enzo Lacreuse, Arnaud Malizia, le jeune papa Kevin Breysse en Senior; François Vautier, Emmanuel Him, Eric Delavier en Master-Gentleman, etc.

En parallèle, le Trophée Valentinois organisé par l’ASK accueillera les KZ, dont des pilotes heureux d’évoluer sur le spectaculaire tracé de la Drôme, tels Enzo Valente (vainqueur de l’Open Kart en début d’année) qui a délaissé son Birel ART pour un Sodi, Gillian Lay (vainqueur du Trophée Kartmag à Mirecourt), Enzo Guibbert, trois fois vice-champion de France dans cette catégorie, Yohan Soguel, Jordan Ramon, etc.

Les places sont limitées en raison de la volonté d’offrir un maximum de roulage dans chaque catégorie durant le week-end, avec une clôture des engagements ce lundi 21 septembre.

Inscription en ligne ou à l’aide du bulletin d’engagement à ce lien

________________________________________________________________________________

Pave Broderie Tanguy jan-2017OKS-2013

Le point sur la IAME Series après Varennes sur Allier

Le point sur la IAME Series après Varennes sur Allier

Le circuit de Varennes sur Allier est vraiment un formidable accélérateur de spectacle. Très apprécié des pilotes KZ2, il garantit aussi un spectacle toujours très intense dans les catégories X30. En effet, les pelotons restent groupés, si bien que les dépassements sont incessants, engendrant des courses à suspense, la hiérarchie changeant encore fréquemment dans le dernier tour. La deuxième épreuve de la IAME Series France organisée les 4, 5 et 6 septembre n’a pas échappé à la règle.

X30 Senior
La finale fut de très haut niveau. Après une préfinale remportée de justesse par Enzo Leveque devant Arnaud Malizia, Guillaume Barbarin et Alessandro Astruc, Esteban Masson venait se joindre au duel pour la victoire. Si Malizia chutait, Leveque s’imposait sur le fil face à Masson. 3e, Nicolas Moreau arrivait juste après devant Vincent Cavailhes, invité surprise des derniers tours. Rapides, Nicolas Ville et Bastien Gassin ont perdu gros en s’accrochant en préfinale. Au général, Leveque a fait le break face à Gassin qui pointe quand même 2e, mais juste devant Louis Maurice, Nicolas Moreau et Hugo Trichard.

Leveque (203) va finir par l'emporter devant Masson (209).

Leveque (203) va finir par l’emporter devant Masson (209) en X30 Senior.

X30 Ladies Cup
Caroline Candas passait à l’attaque en préfinale qu’elle remportait, avant de confirmer en finale malgré la pression de la Vénézuélienne Albany Del Valle Vivas. Pénalisée pour le spoiler en préfinale, Luna Cleret revenait avec brio compléter le podium devant Tania Cirelli, en progression de 9 places.A noter la progression de 12 places de Margaux Meozzi, 8e derrière Mathilde Habrant, Chloé Cannard (auteur de la pole le samedi) et la Belge Sita Vanmeert.

Belle victoire de Caroline Candas chez les féminines

Belle victoire de Caroline Candas chez les féminines.

X30 Junior
Andy Ratel est monté en puissance au fil des qualifications pour prendre le leadership à partir d’une préfinale incroyablement disputée. En finale, Ratel va d’abord avoir fort à faire avec Romain Andriolo et Théophile Nael, qui font ensuite perdre quelques plumes. Le leader subira finalement la pression du Néerlandais Bart Ploeg, qui échouera à moins d’un dixième. Paul Alberto s’assurait la dernière marche du podium devant Jolan Raccamier, qui a un peu joué au yo-yo en finale. Ce dernier prend toutefois la tête de la série, avec un point d’avance sur le Belge Noah Maton et sept sur Nael.

Victoire in extremis en Minime pour Martiniello (833)

Victoire in extremis en Minime pour Martiniello (833).

Minime
Déjà vainqueur à Rivesaltes, Hugo Martiniello a récidivé à Varennes. Mathéo Dauvergne avait pourtant gagné la préfinale par le plus petit des écarts (1 millième) face à Maël Le Marchand, qui a chuté en début de finale. Mais il a dû se satisfaire de la 2e place devant le tout jeune Malone Vinot, révélation de l’épreuve, et Andy Consani. Au général, Martiniello et Dauvergne restent au coude à coude (3 points d’écart) devant Thomas Pradier et Elouan Bienaime.

Thomas Ricci, impérial en X30 Master

Thomas Ricci, impérial en X30 Master

Matthieu Bourdon file vers la victoire en Gentleman

Matthieu Bourdon file vers la victoire en Gentleman

X30 Master-Gentleman
Thomas Ricci a dominé le week-end de la tête et des épaules. Seule la préfinale lui a échappé, pour quelques centimètres, au profit de Julien Poncelet qui termine sur la deuxième marche du podium devant le Belge Thierry Delré au volant de son premer châssis ! Vincent Arnould, Eric Chapon et Ludovic François ont été les plus réguliers derrière les trois premiers. En Gentleman, Matthieu Bourdon devant Willy Runget et Frédéric Ostier. Ricci et Bourdon mènent logiquement la série dans leur série respective.

En KZ2, la victoire va revenir à Paul Loussier (743).

En KZ2, la victoire va revenir à Paul Loussier (743).

KZ2
Grand animateur de l’épreuve, Jérémy Potain a mené la finale de nombreux tours, avant de se faire coiffer sur le poteau par Paul Loussier, sous les yeux de Laurent Marchandise, solide 3e. Mal parti, Yohan Soguel revenait en 5e position, juste derrière Gabin Leuillet. Impérial depuis les chronos, Julien Guéant s’est imposé assez facilement en KZ2 Gentleman devant Benoît Portmann et Hakim Ait-Ouaret. Au classement provisoire, Leuillet a pris 3 points d’avance sur Soguel, tandis que Ait-Ouaret est le premier Gentleman.

Découvrez les résultats…

Minime: ChronosManchesPréfinaleFinaleChampionnat (provisoire)

X30 Junior: ChronosManchesPréfinaleFinaleChampionnat (provisoire)

Ladies: ChronosManchesPréfinaleFinale

X30 Senior: ChronosManchesPréfinale BPréfinale AFinale BFinale AChampionnat (provisoire)

X30 Master-Gentleman: ChronosManchesPréfinaleFinaleChampionnat (provisoire)

KZ2: ChronosManchesPréfinaleFinaleChampionnat (provisoire)

Photos Philippe Roux

Julien Gueant, vainqueur en X30 Master

Julien Gueant, vainqueur en X30 Master

________________________________________________________________________________

Of-course-02-14Pave-Ideal-Kart-Juin-2020

FFSA: De nouvelles décisions importantes pour le karting français

FFSA: De nouvelles décisions importantes pour le karting français

Après l’arrivée d’une nouvelle équipe au service karting de la FFSA et le souhait manifesté par beaucoup de dynamiser cette formidable discipline en ces temps difficiles liés au Coronavirus, il était nécessaire de prendre des décisions concrètes pour l’avenir du kart. Le Président Nicolas Deschaux a fait confiance à son équipe dirigée par Christophe Lollier (Directeur Technique National et nouveau responsable du service karting), son bras droit Marc Berteaux et les élus de la Commission Nationale du Karting (CNK) pour mener à bien cette mission.

FFSA-De nouvelles décisions importantes pour le karting francaisDe nouveaux axes ont été définis, qui nous semblent aller dans le bon sens: d’une part pour permettre au karting de retrouver ses fondamentaux pour re-développer la base et dynamiser le niveau régional; et d’autre part pour offrir des solutions à ceux qui souhaitent participer à des courses de haut niveau.

Voici l’intégralité du communiqué. Nous aurons l’occasion de commenter ces décisions ces prochains jours, en soulevant les points forts et faibles de ces choix fédéraux…

Communiqué à ce lien ou ci-dessous…

Photo Philippe Roux

________________________________________________________________________________

Pave-CEDRIC SPORT MOTORS-Dec-2019PAVE PKI-Aout-2018

Horizon 2021: Nouveau cap pour le Karting français

La CNK et le service karting de la FFSA ont préparé un nouveau plan d’action fédéral pour les années à venir. Recréer un haut niveau national abordable pour les Championnats de France dans l’esprit des Grand Prix FFSA et développer le niveau régional jusqu’à la Finale Coupe de France et recentrer les EFK sur leur mission en sont les axes principaux dès 2021.

Sous l’impulsion du Président de la FFSA Nicolas Deschaux et du Directeur Technique National Christophe Lollier, la CNK et le service karting de la FFSA ont entamé une réflexion de fond concernant la situation actuelle de la compétition karting en France et son avenir à court et moyen termes. Il s’agit de proposer une vision claire de la compétition karting à travers deux parcours : d’une part le haut niveau national ambitieux mais abordable et d’autre part le niveau régional accessible et valorisant.

Cette phase de préparation de plusieurs mois a débouché sur le lancement de plusieurs chantiers importants, intimement liés, concernant l’évolution des catégories fédérales, des schémas sportifs et des Ecoles Françaises de Karting. Ces propositions seront présentées pour adoption définitive au Comité Directeur de la FFSA.

Evolution des catégories

Minime de 7 à 11 ans

Aucun changement de matériel n’est à l’ordre du jour, mais la catégorie sera progressivement recentrée sur un objectif d’accès à la compétition. Afin de privilégier la scolarité des plus jeunes, le roulage sera concentré sur le samedi et le dimanche.

Nouvelle catégorie Nationale 2*

Il s’agit de revenir au concept de l’ancienne Promo 2 ou de la Nationale des origines avec une catégorie fédérale très accessible pour les compétitions régionales. Sur la base réglementaire actuelle de la Nationale, la Nationale 2 concerne tous les pilotes à partir de 15 ans avec deux tranches de poids minimum, à 150 kg et 165 kg. La réduction du budget est une priorité avec l’interdiction des pneus pluie et des pneumatiques slick à moins de 150 € le train ne jouant pas un rôle prépondérant dans les performances. Les moteurs devront provenir exclusivement de l’importateur français. Cette catégorie sera réservée au niveau régional et à la Finale de la Coupe de France.

Nouvelle catégorie OK FFSA

L’objectif est de lancer une catégorie de haut niveau dans l’hexagone s’accompagnant d’une maîtrise des coûts. Pour le Championnat de France 2021 organisé sur quatre épreuves, les moteurs seront fournis par une marque unique qui en garantira l’équité en plus du tirage au sort. Le carburateur à cuve comme le propulseur seront plombés. La location du moteur sera incluse dans le montant de l’engagement. Un train de pneus sera dédié aux essais et un autre à la course.

Senior TaG* et Master TaG*

Deux catégories génériques sont créées essentiellement pour les compétitions régionales selon le concept TaG qui rassemble des motorisations de différentes marques d’une cylindrée de 125 cc 2 temps avec embrayage et démarreur électrique. En France cela concerne en priorité les IAME X30 et Rotax Max. Ces deux nouvelles catégories accèderont à la Finale de la Coupe de France.
Senior TaG à partir de 14 ans avec un poids minimum de 160 kg.
Master TaG à partir de 35 ans avec un poids minimum de 170 kg.

KZ2

Aucun changement de matériel n’est à l’ordre du jour. Suppression de la catégorie KZ2 Gentleman au niveau national au profit de la KZ2 Master qui concernera les pilotes à partir de 35 ans. Le titre de Champion de France sera réservé à la KZ2, la Finale de la Coupe de France concernera les KZ2 et KZ2 Master. La KZ2 Gentleman pourra être conservée au niveau régional.

Aucun changement n’est à l’ordre du jour en Cadet, Nationale, Open, Handikart, Féminine et Junior FFSA Academy.

Evolution des schémas sportifs

Les Championnats de France Sprint sont voués à redevenir la vitrine du karting français avec une vraie saison de compétition déclinée sur quatre épreuves en Cadet, Nationale, OK FFSA et KZ2. La participation préalable au Championnat de Ligue est requise. Le Junior FFSA reste organisé sur cinq épreuves sous la responsabilité de la FFSA Academy. Les meetings seront concentrés sur trois jours, du vendredi au dimanche, l’installation dans le paddock s’effectuant à partir du jeudi après-midi. Le format de course reprendra un schéma classique à une seule finale.

Les Championnats de France Minime, Handikart et Féminin se disputeront sur un seul meeting, intégré à un Grand Prix FFSA Karting.

Les Championnats de France Endurance et Long Circuit conservent leur programme de trois meetings regroupés sur deux jours chacun.

La Coupe de France

Le nouveau schéma de la Coupe de France se déroule en deux phases : qualifications régionales (Championnat de Ligue et/ou courses club selon le choix de chaque Ligue) et Finale de la Coupe de France. Elle concerne les catégories Minime, Cadet, Nationale, Nationale 2, KZ2, KZ2 Master, Senior Tag et Master Tag.

La Finale de la Coupe de France se déroulera en fin de saison, pendant les vacances de Toussaint, lors d’un rassemblement festif en parallèle de la Coupe des Régions. 36 pilotes seront qualifiés dans chaque catégorie. Les Ligues pourront décliner le schéma en organisant leurs propres Coupes dans l’esprit de la Coupe de France pour contribuer à faire renaître l’esprit club.

Evolution des Ecoles Françaises de Karting

Pour différentes raisons, la première version des EFK n’a pas atteint son objectif qui était d’amener un maximum de nouveaux licenciés à la compétition. Une nouvelle convention a été mise en place pour encadrer l’activité des EFK qui pourront présenter leur propre projet ou intégrer le programme du Minikart EFK monotype. La labellisation sera liée à un réel engagement sur le terrain.

Le but principal est d’élargir et d’accompagner l’accession à la compétition dans le cadre de courses club ou d’épreuves régionales. Une Rencontre Nationale des EFK aura lieu chaque année selon un schéma de type Academy.

Appel d’offres

La motorisation OK FFSA, les pneumatiques OK FFSA, Nationale 2, Senior TaG et Master TaG, vont faire très prochainement l’objet d’appels d’offres.

* Les appellations des nouvelles catégories ne sont pas définitives.

Retour sur le Junior Academy à Salbris, avec le succès de Peugeot

Retour sur le Junior Academy à Salbris, avec le succès de Peugeot

Salbris est un circuit qui réussit décidément à Enzo Peugeot. Déjà vainqueur de l’Open Kart en début de saison sur le circuit solognot, Enzo a récidivé lors de la 2e épreuve du Championnat de France Junior de la FFSA Academy. Mais sa tâche ne fut pas aisée et la hiérarchie fut longue à se dessiner. C’est d’abord Arthur Poulain qui a réalisé la pole position, puis Léo Poncel s’est adjugé la première manche, avant qu’Alesandro Giusti ne remporte la deuxième.

Enzo Peugeot

Enzo Peugeot

Les duels se poursuivaient en préfinale et c’est à nouveau Giusti qui s’imposait face à Peugeot et William Nicouleau. La pluie est tombée avant la finale et les pilotes devaient chausser les pneus pluie. Les choses se décantaient pour la victoire, avec un Peugeot impérial. Après sa manoeuvre sanctionnée à Anneville, il se replace donc au championnat. Pas au mieux dans les manches, Elliott Vayron retrouvait une meilleure performance le dimanche et finissait par revenir compléter le podium derrière Giusti, encore très bon à Salbris.

Le match pour le titre est bien lancé, d’autant que des pilotes sont passés près du podium en Sologne: le Brésilien Antonio Leite, qui évolue sous licence française, était 2e dans le dernier tour de la finale, avant de chuter 5e. Gaspard Simon a encore inscrit des points importants au classement, tandis que Nicouleau reste un adversaire coriace.

Léo Poncel et Yoan Gay-Bardiaux se sont encore mis en valeur en terminant respectivement 4e et 5e de la finale, alors que des Romain Andriolo, Arthur Poulain ou Enzo Caldaras restent des pilotes à surveiller.

Découvrez les résultats… ChronosManchesPréfinaleFinaleChampionnat (provisoire)

Photo FFSA Academy / KSP Reportages

________________________________________________________________________________

PAVE-KART-PRO-RACING-09-14pave-jpm-editions-tome-4-juillet-2018

Stars of Karting: Kart Cup 2020 à Valence, c’est bientôt !

Stars of Karting: Kart Cup 2020 à Valence, c’est bientôt !

On se souvient qu’en 2019, la Kart Cup organisée à Valence avait connu un grand succès. Celle-ci revient en 2020 sur ce même circuit Arena 45, les 26 et 27 septembre, à l’occasion de la 3e épreuve de la Stars of Karting. Le tracé valentinois reste un des préférés des pilotes français et nul doute que celui-ci devrait attirer un beau plateau et du spectacle.

Edition 2019

Edition 2019

Les inscriptions se poursuivent actuellement sur le site boutiquekartmag.fr. Pour ceux qui souhaitent utiliser le bulletin d’inscription PDF, il sera prochainement disponible. Renseignements sur km.organisation@gmail.com

________________________________________________________________________________

PAVE-KART-RUNNER-Janvier-2019PAVE-IAME-FRANCE-Janvier-2019

Succès du Kart Legend Europa: Vivement l’année prochaine !

Succès du Kart Legend Europa: Vivement l’année prochaine !

Sur le circuit de Mirecourt, la fusion entre le Kart Legend (créé par Kart Mag Organisation) et l’Europa Vintage (initié par le club Lorraine Kart) a connu son premier succès le week-end des 29 et 30 août derniers. 91 pilotes pilotes plus ou moins jeunes ont partagé leur passion commune qu’est le karting. Cs concurrents sont venus de toutes les régions de France, comme la Normandie, Pacac ou Bretagne, mais aussi de pays frontaliers tels l’Allemagne, la Belgique, la Suisse et le Luxembourg. Même un représentant de la République Tchèque étaient présents ! On attendait aussi des pilotes de Grande-Bretagne ou des Pays-Bas, mais ils ont dû renoncer à cause de la Covid 19.

Thomas Incandela, 1er en Formule 20.000 “à eau”

Thomas Incandela, 1er en Formule 20.000 “à eau”

Le plateau était réparti avec d’un côté les karts historiques (dont des 125cc àboîte de vitesses !) qui sont classés selon le fameux classement effectué selon la régularité et cher à l’équipe Rétrokart. De l’autre côté, on retrouvait la Formule 20.000 avec cette fois des moteurs à refroidissement liquide, en plus des traditionnelles des motorisations à air. Chronos, manche, préfinale et finale étaient au rendez-vous.

Nous retiendrons la victoire de Xavier Coomans devant Benoît Chevalier et Frédéric Boudot en Historique-Régularité. Thomas Incandela remportait le classement des 100cc à eau devant Vincent Montroussier, Mickael Duval et Jonathan Duval, le meilleur des 155 kg, tandis que les deux favoris ont noyé leurs espoirs dès les tours de chauffe !

Johan Renaux, la passion de la Formule 20.000 et la victoire !

Johan Renaux, la passion de la Formule 20.000 et la victoire !

La finale la plus disputée fut celle des 20.000 tours à air. Johan Renaux a encore démontré son grand talent, s’imposant devant Marc Fleurance, qui continue de se faire plaisir depuis son récent retour au kart. Auteur d’une belle remontée après son abandon en préfinale, le Belge Sébastien Bielande a complété le podium. Julien Vanderus a gagné en 155 kg.

Que tous les participants et les passionnés se rassurent, l’édition 2021 est déjà en préparation ! Reportage complet dans le prochain numéro de Kart Mag avec une photo de tous les concurrents…

Découvrez les chronos (régularité) des historiques à ce lien et les finales Formule 20.000: EauAir

Podium Historique-Régularité

Podium Historique-Régularité

________________________________________________________________________________

Pave Broderie Tanguy jan-2017Pave-Ideal-Kart-Juin-2020

14 équipes en Endurance + 11 en Minime Cadet pour la reprise

14 équipes en Endurance + 11 en Minime Cadet pour la reprise

La crise sanitaire n’a pas eu raison des passionnés de l’Endurance Karting et plusieurs équipes se sont mobilisées afin de permettre l’organisation du Championnat de France 2020. 14 karts étaient au départ de la première des trois épreuves programmées cette saison: 11 en Elite (Rotax ou X30), 3 en Espoir (Nationale, KFS, X30 Junior).

Nicolas Picot en action

Nicolas Picot en action

D’ailleurs, les Espoirs ont donné du fil à retordre aux Elites, notamment grâce à un poids bien inférieur: 140 kg minimum, au lieu de 165 kg. Ainsi, le team Val de Loire (Lucas Delaunay, Eliott Couche Guillou et Kevin Chaussis) a fini la première partie de la course de 3 heures courue le samedi en 6e position, tandis que le team Wintec-Kartagene (Camille Mcfarlane, Corentin Rousseau et Pierre Garat) a même pris la 3e place au scratch le dimanche, en devançant de justese Val de Loire en fin de course. Le team SF Automech n’a pas démérité non plus.

En Elite, Nicolas Picot et Vincent Cussac-Picot ont dominé le meeting . Les deux frères engagés sous la bannière Bordeaux-Malevaut Sport ont gagné le samedi avec un tour d’avance sur Circuit de l’Europe 2 (Franck Chateauneuf et Charles Collignon) et le team LGB (Arnaud Bouilland et Bruce Lorgère-Roux) qui ont terminé avec moins de 30 secondes d’écart.

La hiérarchie ne changeait pas le dimanche pour les deux premiers, LGB terminant cette fois à deux tours et en 5e position au scratch derrière deux teams inscrits en Espoir. Kart Runner (Alexandre Léotta et Julien Toscano) et Kartagene-Wintec (Lukas Papin et Gwenaël Loison) n’ont pas démérité. Moins de réussite pour Sodwin Racing, surtout le samedi.

La course de 90 minutes des Minimes et Cadets a été remportée par le team Birel ART France-Kartcom (Arthur Raphanel et Kimi Mérieux), qui a réalisé le sans-faute pour contenir les ambitions du Circuit de l’Europe 3 (Tom Langlois et Louis Humbert). Le podium était complété par le team Cadets-Val de Loire (Julien Freze et Thomas Dreux). Derrière les Cadets, le suspense est longtemps resté entier en Minime.

JHM (Elouan Bienaimé et Maël Le Marchand) finissait par se détacher et s’imposer avec un tour d’avance sur un trio groupé composé de Galaxy Compétition (Tom Martinez et Matthéo Dauvergne en 2e position, Louis Cochet et Louis Baziret en 3e et le team Lamirault (Clémént Piaud et Pierre Lamirault).

Découvrez les résultats…

Minime-Cadet: ChronosCourse

Elite-Espoir: ChronosCourse 1Course 2

Photo Presse FFSA / KSP Reportages

________________________________________________________________________________

Of-course-02-14PAVE-2_4TEMPS-10-15