Nationales

Carnet: Louis Paillard – P’tit Louis est parti rejoindre ses copains

Carnet: Louis Paillard – P’tit Louis est parti rejoindre ses copains

Louis Paillard, surnommé “P’tit Louis”, a été le créateur du club de Laval en 1960 et en est resté à la tête durant 42 ans. Ce Grand Monsieur du karting nous a quittés à l’âge de 97 ans. Sur la photo ci-dessous, P’tit Louis tient ici le drapeau tricolore en compagnie de trois autres personnages illustres du karting qui ont également marqué l’histoire de notre sport: René Leret (en bleu), Yves “Papy” Javelaud (en arrière plan) et Norbert Pradines (au premier plan), l’ancien Président du GNK (Groupement National du Karting).

Carnet-Louis Paillard-Petit Louis est parti rejoindre ses copains-1Tous sont partis avant lui. Ce quatuor de joyeux lurons ne devrait pas s’ennuyer en se racontant leur épopée en karting, en compagnie de Georgette, la femme de P’tit Louis”, qui l’a accompagné toute sa vie.

Louis Paillard est associé au circuit de Laval-Beausoleil, puisqu’il y a posé la première pierre. La piste porte d’ailleurs logiquement son nom. L’ASK Laval a accueilli trois Championnats du Monde en 1988, 1990 et 1993, ainsi que de nombreux Championnats d’Europe ou Coupe du Monde Junior. On ne compte plus les multiples Championnats de France organisés en Mayenne, sans oublier des épreuves de prestige comme le fameux Grand Prix des Pavillons de l’Atlantique ou bien sûr le Trophée Kartmag, qui avait rassemblé 305 pilotes.

Carnet-Louis Paillard-Petit Louis est parti rejoindre ses copains-2Nous pouvons compter sur Didier Turpin, l’actuel Président du club de Laval, pour honorer cette héritage. Ce circuit organisera d’ailleurs les Championnats de France KZ et Handikart en 2024, ainsi qu’une épreuve de la NSK et les 6 heures KFS d’Endurance, sans doute à guichet complet. Avec les projets actuels (lire dans le numéro de Kartmag actuellement en kiosque), Laval espère retrouver sa place sur l’échiquier international…

Jacky Foulatier, Renaud Didier et toute l’équipe Kartmag adressent ses sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

_______________________________________________________________________________

C’est à Laval qu’Emmanuel Collard est devenu Champion du Monde

C'est à Laval qu'Emmanuel Collard est devenu Champion du Monde

Championnat du Monde en 1988

Laval fait partie de l'histoire du kart et Louis Paillard a suivi son histoire durant toute sa vie...

Laval fait partie de l’histoire du kart et Louis Paillard a suivi son histoire durant toute sa vie…

Championnat du Monde en 1993

Championnat du Monde en 1993

Senior, Master et Gentleman: Le IAME-X30 et le Rotax évo feront finalement catégories communes, comme en Cup en 2021

Senior, Master et Gentleman: Le IAME-X30 et le Rotax évo feront finalement catégories communes, comme en Cup en 2021

Il y a seulement quelques jours, Kart Mag s’interrogeait quant au devenir des catégories Senior, Master et Gentleman, en l’absence de communication de la FFSA. Finalement, le département Karting de la Fédération a décidé de communiquer sans attendre la date du prochain comité directeur. Il est vrai que beaucoup de monde attendait cette décision.

Design sans titre - 1Voici le communiqué que la FFSA a publié:

“2024, année de transition pour les moteurs des catégories Senior, Master et Gentleman: L’appel à concurrence lancé par la FFSA en juillet dernier n’a pas permis de sélectionner une nouvelle motorisation pour les catégories Sénior, Master et Gentleman.

La Fédération prépare pour 2024 un règlement sportif et technique permettant aux pratiquants de participer aux compétitions des catégories Sénior, Master et Gentleman avec des motorisations de différents constructeurs à l’instar de ce qui a pu être fait par le passé avec la règlementation “Cup”.

Le Championnat et la Coupe de France 2024 des catégories Sénior, Master et Gentleman seront donc disputés avec des motorisations Rotax Max et IAME X30 Senior selon la réglementation de ces coupes de marque bien implantées sur le territoire. Les pneumatiques resteront, comme annoncé précédemment, des Vega XH4 (slick) et des Vega W6 (pluie).

Cette décision ne remet pas en cause les différentes coupes de marque utilisant déjà ces moteurs.”

La situation évolue donc par rapport à 2023, puisque les trois catégories concernées ne seront plus monotypes au niveau du moteur, comme cela pouvait être le cas récemment avec le IAME-X30. Celui-ci devra cohabiter avec le Rotax évo. En 2021 déjà, la même situation s’était produite, suite au “clash” entre la IAME et la FFSA. Retour donc à des catégories TaG.

Sans doute s’agit-il d’une bonne solution en Master et Gentleman. On l’a vu dans les épreuves Kart Mag, ce rapprochement de ces deux motorisations populaires n’avait pas manqué d’intérêt, tout en renforçant les plateaux. Les Ligues devraient donc en profiter.

Pour le Senior, où les appétits sont plus aiguisés, les teams davantage impliqués et la concurrence plus féroce, il est probable que les pilotes cherchent à savoir qui du IAME ou du Rotax sera le plus performant, selon les circuits. Il faut avouer qu’il a toujours été difficile de les départager à pneumatiques équivalents, cela peut donc amener une variable supplémentaire intéressante.

_______________________________________________________________________________

Pave-CEDRIC SPORT MOTORS-Dec-2019Layout 2

Endurance KFS 6H du Mans: Un final qui tient ses promesses

Il s’est passé beaucoup de choses samedi 11 novembre au Mans, rendant la décision finale indécise. Le soleil a salué les premières heures, puis la lune et les étoiles ont fini par prendre le relais pour cette course qui s’est terminée en nocturne, avec une piste bien sèche tout au long des 6 heures.

Lap's Racing Kart-Bergerac Karting termine la saison avec une victoire au 6H du Mans et la place de vice-Champion

Lap’s Racing Kart-Bergerac Karting termine la saison avec une victoire au 6H du Mans et la place de vice-Champion

Avec son magnifique plateau de 47 équipages au départ, cette 4e et dernière endurance de la saison a entraîné des joies pour certains et de la désillusion pour d’autres. Torro Rosso ESR (Victor Artero, Cyril Belin, Yann Mauve, Stéphane Prando) a longtemps pointé en tête, avant de devoir abandonner. A vingt tours de l’arrivée, le poleman Théau Kéryjaouen, Maxime Lellig et l’équipe Kart Access 1 étaient confortablement installés en tête, mais la mécanique en a décidément autrement.

A ce moment, LAP’s RK4 Bergerac Karting était à l’affut et a remporté une deuxième victoire consécutive aux 6 Heures du Mans KFS avec, cette année, Antoine Saget en coéquipier de Raphaël Gassiarini-Laveau. Toutefois, le championnat n’a pas échappé à Val de Loire Max 2D grâce à une régularité sans faille: 4 courses, 4 fois 2e !

DSR s'impose au Mans KFS 160

DS-R Falcon s’impose au Mans KFS 160

Au Mans, Eliott Couche-Guillou, Lucas Delaunay et Thomas Dreux ont fait le job malgré une rupture de câble d’accélérateur à mi-parcours. Ils espéraient pourtant s’imposer enfin en 2023, avant de rééditer leur 2e place de l’an passé. Coiffer la couronne était toutefois le plus important pour les trois jeunes de l’ASK Val de Loire.

Alpine Junior Team (Clément Piaud, Pierre Lamirault et Robin Doucet) est passé en 2e position sous le drapeau avant d’être rétrogradé au 8e rang en raison d’une double-pénalité. Sans faire de bruit, DS-R Drivers Rebellion JBH (Jules Janssoone et Ludovic Juret) est monté sur le podium pour une quinzaine de secondes face à Pharma Racing (Léo Poncel, Gaston Berger et Marius Berger). On saluera la prestation de l’équipage ASK Côte d’Opale Jean-Luc Godin (Raphael Duca, Hugo Lacroix, Raoul Lacroix et Stéphane Miquet), qui rendait hommage au célèbre préparateur nordiste récemment disparu.

ASK Val de Loire-Max 2D remporte le Championnat d'Endurance 2023

ASK Val de Loire-Max 2D remporte le Championnat d’Endurance 2023

En KFS 160, le team DS-R Falcon (Sébastien Delorme et Romain Desgardin) s’est imposé après un long chassé-croisé avec Team Circuit de l’Europe (Charles Collignon et Franck Chateauneuf) et Tikopo by Renaux Racing (Matthieu Marchand, Vincent Wuillaume et Lukas Zakowetz), finalement classés aux 2 et 3e rangs.

Tandis que LR Promotion (Corentin Fournier, Julien Jouy et Antoine Robert), parti en pole de la catégorie, menait le début de course, le championnat basculait vers le néant pour QFRK 1 (Quentin Fouassier, Alexis Gonce et Antoine Courant), retardé peu après le départ.

Cette équipe était pourtant arrivée au Mans en tête… ex-aequo avec Lap’s RK1 Willkart (Xavier Petit, Dorian Breisacher et Bastien Boucher), qui a finalement réédité son titre de 2022 en terminant 4e. Il s’agit d’ailleurs du troisième sacre pour cette formation qui détient seul ce record en KFS 160. Depuis 2019, Willkart n’a jamais été classé plus bas que 2e !

Le titre pour Lap's Racing Kart-Willkart

Le titre en KFS 160 pour Lap’s Racing Kart-Willkart

Classements: Liste des engagés avec noms des pilotes – ChronosCourse de 6HChampionnat (final)

Info Kart Mag avec communiqué EvoKart-Future Racing. Photos Kart Mag et Luc Chmielowski

_______________________________________________________________________________

Pave Evokart 12-14-magPave-Kartland-dec-2015

Appel d’offres Senior-Master-Gentleman? Qu’en est-il de la prochaine motorisation?

Appel d’offres Senior-Master-Gentleman? Qu’en est-il de la prochaine motorisation?

Le contrat entre la FFSA et la IAME arrive à échéance à la fin de cette saison 2023 pour les catégories Senior, Master et Gentleman. Depuis 2018, le moteur X30 motorise ces trois catégories. Cet été, la fédération a donc lancé un nouvel appel d’offres pour une durée minimum de 5 ans, comme ce fut le cas fin 2022 pour les moteurs de la nouvelle catégorie Mini 60.

Appel d offres Senior-Master-Gentleman-Qu en est-il de la prochaine motorisationIAME et Vortex sont les deux seules marques à avoir répondu à cet appel d’offres. D’après certaines indiscrétions, l’usine IAME aurait proposé, sur le papier, la meilleure offre, ce qui semblait être confirmée par la commission des finances de la FFSA et plusieurs Présidents de Ligue.

Pourtant, la direction de la Fédération, présidée par Nicolas Deschaux, aurait apposé son véto, comme cela est autorisé dans l’une des clauses de l’appel d’offres.

Dès lors, nous pouvons nous poser cette question: “Pourquoi donc lancer un appel d’offres?” Pour le moment, aucune décision n’aurait été prise pour 2024 pour les trois catégories concernées. Cet appel d’offres n’a-t-il pas été envoyé trop tard? Les réponses reçues n’ont-elles pas été satisfaisantes pour la FFSA? Les questions financières ont-elles parasité la volonté de prendre une décision? Politiquement, le procès lancé par la IAME contre la FFSA a-t-il laissé des traces?

Que va-t-il se passer? Quelles annonces vont-elles être faites? Dans quel délai? Des réunions sont-elles programmées avec les parties prenantes: Membres de la Commission Nationale du Karting, Présidents de Ligue, responsables du service Karting, responsables de la FFSA, commission des finances, etc.?

Les pilotes et les professionnels sont dans l’attente d’une décision et il y a urgence, car la saison 2024 commence déjà dans trois mois et même bien avant si l’on prend en compte les essais privés.

En 2022, le service Karting avait parfaitement anticipé le changement de motorisation pour les catégories Minime et Cadet, devenues Mini 60. Actuellement, il semble déjà trop tard pour lancer une fabrication de moteur, quel que soit le motoriste, et pour assurer une livraison des commandes en temps et en heure.

Aurons-nous quand même un nouvel appel d’offres ou une autre solution sera-t-elle prise, soit pour plusieurs années, soit pour une année de transition afin de se donner le temps de la réflexion pour l’avenir? Nous avons justement listé quelques solutions possibles dans le sondage récemment mis en ligne sur ce site:

– On ne change rien, on garde le IAME-X30, le Rotax évo reste en coupe de marque
– On revient à la “Cup”, comme en 2021, en mélangeant IAME-X30 et Rotax Max évo
– On opte pour le moteur OK-N homologué CIK-FIA. IAME et Rotax passe ou reste en coupes de marque.
– On opte pour le Rotax Max évo. Le IAME-X30 repasse en coupe de marque

Et on peut même rajouter: suppression des catégories Senior-Master-Gentleman comme on les connaît et la FFSA laisse les coupes de marque IAME et Rotax proposer leurs propres catégories aux pilotes?

Le choix semble cornélien et personne ne semble réellement d’accord sur la meilleure solution. Pour le moment, le plus simple pour les pilotes et les professionnels serait de conserver le IAME-X30, au moins en Senior.

Car pour ce qui est du Master-Gentleman, renouer avec la “Cup” (mixer IAME-X30 et Rotax évo) pourrait faire grossir les plateaux, à la fois dans les Championnats de Ligue, les Courses Clubs, le Championnat de France et la Coupe de France. Cela a été fait cette saison au Championnat de France des Féminines avec succès (13 pilotes en 2022, 26 en 2023).

Un Comité Directeur de la FFSA est programmé début décembre, nous devrions en savoir plus… Chouette !

_______________________________________________________________________________

pave-kart-shop-france-mars-2020pave-gtr-jan-2017

Compilation des calendriers 2024 des grandes épreuves en France

Compilation des calendriers 2024 des grandes épreuves en France

Depuis que la FFSA a publié son programme pour la saison à venir, Kart Mag ainsi que les organisateurs des séries nationales comme 3MK Events, IAME France ou EvoKart ont publié à leur tour leur calendrier. Les voici tous regroupés, avec en plus la date et le circuit de l’unique épreuve FIA Karting qui aura lieu dans l’hexagone en 2024. Cliquez sur l’image pour télécharger le PDF ou sur ce lien…

_______________________________________________________________________________

Malevautpave-action-karting-kartmag-dec-2018

Après le calendrier FFSA, Kart Mag Organisation dévoile son programme pour 2024

Après le calendrier FFSA, Kart Mag Organisation dévoile son programme pour 2024

On ne change pas une formule qui gagne, pourrait-on dire du côté de Kart Mag. En 2024, les trois clubs de Salbris, Varennes sur Allier et Valence ont accepté de poursuivre leur partenariat avec KMO l’an prochain. On retrouvera ainsi l’Open Kart en Sologne en février, le Trophée Kart Mag en Auvergne, avec un retour en juillet, et le Kart Festival à l’Arena 45 en octobre. Le calendrier est à découvrir sur l’image ci-dessous…

CALENDRIER KART MAG 2024Nous aurons l’occasion de revenir prochainement sur d’autres calendriers déjà publiés comme celui de la Fédération (voir à ce lien), de 3MK Events (NSK, RMCIT et – nouveau – Rotax Max Challenge France ici) et IAME France (ici). Celui d’Evo Kart ne devrait pas tarder à être mis en ligne…

_______________________________________________________________________________

PAVE-KART-RUNNER-Janvier-2019Kartmag-KM-218-ACTUELLEMENT-en-kiosque

Suivez en live les 6 Heures d’Endurance KFS 2023 (4/4) au Mans

La série des Endurances KFS prend fin ce samedi 11 novembre 2023 sur le circuit international du Mans. Une fois de plus, Evokart fait le plein avec 48 équipages engagés. Au niveau du classement général, le suspense est entier dans les trois classements: scratch, KFS 145 et KFS 160. Voici les liens pour suivre l’épreuve…

Suivez les 6 Heures d Endurance KFS 2023 4-4 au MansLive timing

Résultats au fil du meeting

Engagés

Horaires

_______________________________________________________________________________

Pave Broderie Tanguy jan-2017Pave Evokart 12-14-mag

Où trouver Kart Mag n°218 en kiosque près de chez vous?

Où trouver Kart Mag n°218 en kiosque près de chez vous?

Notre diffuseur de presse vous permet de situer le nom et le lieu des commerces qui revendent le magazine Kart Mag près de chez vous. Il suffit de renseigner votre code postal pour savoir où acheter le numéro de Kart Mag actuellement dans les kiosques. A découvrir en cliquant sur l’image ci-dessous ou à ce lien

Vous avez également la possibilité de vous abonner pour être sûr de ne manquer aucun magazine. Le sommaire du numéro 218, actuellement disponible, est accessible à ce lien

LA COUV KM

Saura Pictet gagne le stage F4 au Trophée Feed Racing-Kartmag malgré Marin Dubuard

Saura Pictet gagne le stage F4 au Trophée Feed Racing-Kartmag malgré Marin Dubuard

Instauré dans la catégorie Nationale pour promouvoir les meilleurs jeunes, le Trophée Feed Racing-Kartmag récompense le meilleur pilote de la saison dans cette tranche d’âge. Pas moins de 100 pilotes ont participé à une des trois épreuves organisées par Kart Mag en 2023: l’Open Kart à Salbris, le Trophée Kart Mag à Varennes et le Kart Festival à Valence.

Saura Pictet gagne le stage F4 au Trophee Feed Racing-Kartmag malgre Marin Dubuard-1L’an passé, cela s’était joué entre trois pilotes: Maxence Bouvier, finalement vainqueur, Adam Rahali et Hugo Herrouin. Cette année, l’affrontement final a concerné Mathys Saura-Pictet et Naël Marin-Dubuard, 4e en 2022. Déjà vainqueur à Salbris, Marin-Dubuard a récidivé à Valence. Mais son manque de réussite à Varennes sur Allier a pesé lourd dans la balance.

Présent sur les trois podiums, Saura-Pictet a finalement remporté le trophée après avoir su éviter les pièges du Kart Festival en assurant une nouvelle place d’honneur, synonyme de succès au Trophée Feed Racing.

Le coude à coude a duré toute la saison entre Naël Marin-Dubuard et Mathys Saura-Pictet

Le coude à coude a duré toute la saison entre Naël Marin-Dubuard et Mathys Saura-Pictet

Dimanche soir à Valence, Mathis était aux anges, puisqu’il a gagné le fameux stage de pilotage mis en jeu, d’une valeur de 13800 €, au sein de l’école Feed Racing créée par Jacques Villeneuve et Patrick Lemarié. Kart Mag a également voulu récompenser Naël, qui a reçu un stage d’initiation à la monoplace chez Euro Formula.

A Mathys Saura-Pictet de bien apprendre afin de tenter de se qualifier pour la finale du Volant en 2024 et, pourquoi pas, de remporter une saison complète en Championnat de France F4 2025 d’une valeur de plus de 160.000 €.

Découvrez le classement final à ce lien

Saura Pictet gagne le stage F4 au Trophee Feed Racing-Kartmag malgre Marin Dubuard-3_______________________________________________________________________________

pave-feed-racing-janvier-2022Kartmag-KM-218-ACTUELLEMENT-en-kiosque

Kart Festival: Broggio au top en KZ2, Bourgeois brille chez les Masters

Kart Festival: Broggio au top en KZ2, Bourgeois brille chez les Masters

Un beau peloton de 34 pilotes en a décousu à l’Arena 45 de Valence, avec 18 jeunes, 13 masters et 3 gentlemen. Le poids intermédiaire de 178 kg a permis à tous de se battre les uns contre les autres pour plus de spectacle. Antoine Broggio a su imposer son rythme à ses adversaires, dès les essais chronométrés, puis dans les deux manches et en super manche.

Podium KZ2

Podium KZ2

Toutefois, il se faisait surprendre à l’extinction des feux, puisque c’est Thomas Mich qui bondissait en tête devant Pierre Bourgeois, c’est à dire les deux derniers vainqueurs du Trophée Kart Mag, le premier cité en KZ2, le second en KZ2 Master.

Mais Broggio montrait qu’il était bien le meilleur à Valence. Il doublait rapidement ses deux adversaires pour s’imposer avec le meilleur tour en course. Derrière, Bourgeois doublait Mich et confortait à l’occasion sa victoire en Master. Dans leur sillage, Franck Bermond n’a pas démérité en finissant 4e avec le 2e meilleur tour en course. Une pénalité (spoiler) n’a pas changé son classement, en raison de l’écart avec Victorien Sabotava, classé 5e devant Sandro Ammirati, Bastien Lienard et Alexis Garcia.

Neuvième devant Paul Villeton, qui espérait un meilleur résultat après son bon chrono, Jordan Ramon montait sur la 2e marche du podium en KZ2 Master devant Joshua Bednarski, qui a su résister à Sylvain Valet.

Podium KZ Master

Podium KZ Master

En KZ2 Gentleman, Benoît Portmann a vécu un week-end à oublier. Alexis Guerin l’a emporté devant Georges Bessière.

Découvrez le résultat de la finale à ce lien

_______________________________________________________________________________

pave-cpb-sport-fev-2018Kartmag-KM-218-ACTUELLEMENT-en-kiosque