Qualifs KZ: Abbasse et Longhi gardent la pole

Si quelques manches ont eu lieu sous la pluie le samedi après-midi, la trajectoire est revenue sèche le dimanche matin pour la fin des qualifications. En KZ1, Anthony Abbasse (Sodi-TM) a gagné deux manches, mais s’est fait surprendre en fin de course dans la course disputée en pneus pluie. Il conserve malgré tout la première place. La France aura l’honneur d’une première ligne 100% Tricolore avec Jérémy Iglesias (Formula K-TM), vainqueur de l’ultime course avant la finale.

Abbasse (8) et Iglesias (11) en première ligne du Mondial

Abbasse (8) et Iglesias (11) en première ligne du Mondial

Nos deux compères devront surveiller le plus dangereux des pilotes du groupe OTK, Patrik Hajek (Kosmic-Vortex), et le toujours redoutable Paolo De Conto (CRG-TM), 4e devant Marijn Kremers (Birel Art-TM).
En KZ2, plusieurs candidats à la victoire sont clairement identifiés: Riccardo Longhi (1er), Benjamin Persson (2e) et Alex Irlando (6e) ont gagné quatre manches, Marco Zanchetta (3e) trois, Daniel Stell (4e) et Francesco Celenta (5e) deux. Côté Français, Nicolas Gonzales a réalisé un parcours sans-faute, ce qui lui a permis de remonter de la 23e place aux chronos à la 10e.

Hubert Petit (21e) a réussi à gagner une manche, Oliver Rasmussen (26e) a confirmé ses progrès, tandis que Alexandre Arrue (29e) sera sur la grille de départ de la finale. Mais ce dernier aurait pu être mieux placé sans un problème de transpondeur survenu lors du passage du châssis sec au châssis pluie le samedi.

Longhi (109) et Irlando (143), deux sérieux postulants au titre KZ2

Longhi (109) et Irlando (143), deux sérieux postulants au titre KZ2

Un accrochage dès la première manche a privé Adrien Renaudin (43e) de finale. Même constat pour Yoahn Soguel (49e). Rapide, ce dernier aurait mérité sa place dans le top-34 sans un incident de course suite à l’erreur d’un autre pilote. La mission s’est globalement avéré plus difficile pour Paolo Besancenez (48e).

Apprentissage compliqué du KZ2 international pour Flavian Soguel, tandis que Emilien Denner (59e) a accumulé beaucoup d’expérience durant cette semaine.

Découvrez les résultats à l’issue des manches… KZ1 KZ2

Photos Joël Gaboriaud

_________________________________________________________________________________

Pave-CPB-Sept-2016pave-gtr-jan-2017