Superkart 250

Superkart / Magny-Cours: Julien Goullancourt, des larmes au rire

Superkart / Magny-Cours: Julien Goullancourt, des larmes au rire

Entamé à Pau-Arnos début avril, le duel entre le Néerlandais Sven Van de Wardt et le Français Julien Goullancourt s’est poursuivi le week-end de Pentecôte à Magny-Cours, avec un arbitre en la personne du Britannique Matt Robinson. Si Van de Wardt l’avait emporté 2 victoires à une dans le sud-ouest, Goullancourt a rééquilibré la balance en gagnant cette fois deux courses, contre une à son rival. Mais tout ne fut pas aussi simple dans la Nièvre !

Perte de roue en Course 1, mais deux victoires par la suite pour Julien Goullancourt (6), dont une presque inattendue !

Perte de roue en Course 1, mais deux victoires par la suite pour Julien Goullancourt (6), dont une presque inattendue !

C’est d’abord Robinson qui s’adjugeait la pole position face à Goullancourt. Van de Wardt se contentait du 5e temps, le Colombien Jaime Zuleta et le Néerlandais Van de Nes s’intercalant avec brio.

En Course 1, Goullancourt semblait avoir fait le plus dur face à Van de Wardt. Hélas, l’auteur du meilleur tour perdait sa roue dans le dernier tour et offrait la victoire sur un plateau à son adversaire. Robinson et Zuleta ayant également abandonné, c’est Van de Nes et le Britannique Andrew Gulliford qui montaient sur le podium.

En Course 2, Goullancourt ne se faisait pas prier pour prendre une magnifique revanche. Il s’adjugeait la victoire avec trois secondes d’avance sur Robinson, cette fois le plus rapide sur un tour, et Zuleta. N’ayant pas pu prendre part à la Course 1, Johan Lamalle se mettait en valeur en remontant 4e. Van de Wardt a cette fois dû abandonner, suite à des problèmes de frein. Son compatriote Van de Nes n’a pas vu non plus le drapeau à damier.

La Néerlandaise Judith Van der Linde, 6e en Course 1

La Néerlandaise Judith Van der Linde, 6e en Course 1

En Course 3, Matt Robinson confirmait sa vélocité par un nouveau meilleur tour et se montrait le plus entreprenant, notamment face à Julien Goullancourt et à Svan Van de Wardt. Mais à Magny-Cours, il était écrit que l’histoire pouvait bégayer. En effet, le leader connaissait un problème de boîte de vitesses en vue de l’arrivée et ne pouvait empêcher Goullancourt de gagner pour la 2e fois du meeting. L’écart important sur le peloton de chasse permettait à Robinson de sauver une 2e place méritée. Van de Wardt, Van de Nes et Lamalle arrivaient un peu plus loin dans cet ordre et en formation serrée.

Dans la Coupe de France (matériel pas ou plus homologué), Jean-Pierre Marlière a clairement fait la différence dans les trois courses. Pascal Saïdi dans la Course 1 et Joseph Hervé dans les deux autres n’ont rien pu faire.

Découvrez les résultats… ChronosCourse 1Course 2Course 3

Photos Eric Severe / Mediasuperkart.com

________________________________________________________________________________

Pave-Solokart-Decembre-2019Kartmag-KM-212-ACTUELLEMENT-en-kiosqueEvent Park

6 ans après, Julien Goullancourt renoue avec la victoire en Superkart à Pau

6 ans après, Julien Goullancourt renoue avec la victoire en Superkart à Pau

Cet hiver, plusieurs pilotes de Superkart ont annoncé qu’ils ne seraient pas au départ de cette nouvelle saison en France, laissant la place à l’incertitude en 2022. Ils étaient toutefois 17 inscrits lors de la première épreuve à Pau-Arnos: 12 en Championnat de France (division 1 avec moteur 250cc bicylindre de fabrication récente) et 5 en Coupe de France (ancien matériel 2-temps ou 4-temps), avec environ 40% de pilotes français au total.

Podium Course 3

Podium Course 3

Révélé en 2021, le Néerlandais Sven Van de Wardt (MS Kart-VM) n’a pas tardé à confirmer son potentiel. Il se faisait pourtant voler la vedette aux essais chronométrés par le Colombien Jaime Zuleta (MS Kart-VM), mais remportait sans coup férir les deux premières courses. Zuleta assurait la 2e place dans la Course 1 à environ 4 secondes du vainqueur devant le Suédois Ingvar Bjerge (Anderson-VM), avant que ce dernier ne prenne à son tour la 2e place devant le Britannique Andrew Gulliford (MS Kart-VM) dans la Course 2 qui a vu Zuleta renoncer.

Christian Reit (MS Kart-PVP), 7e de la Course 1, puis Julien Goullancourt (Anderson-DEA), 4e de la Course 2, prenaient successivement les places de meilleur français. En Course 3, les pilotes allaient se regrouper durant la course derrière la voiture de sécurité, tandis que les leaders devaient subitement déchanter. Zuleta se retrouvait à lutter avec un manque de grip, tandis que Van de Wardt, solidement installé en tête, connaissait un problème de carburation. Ils ne pouvaient empêcher de se faire déborder. Goullancourt se montrait tout heureux de renouer avec la victoire, 6 ans après la précédente, devant Van de Wardt et Bjerge.

Julien Goullancourt, vainqueur Course 3

Julien Goullancourt, vainqueur Course 3

En Coupe de France, Javier Garin Torre (PVP-FPE) a gagné deux courses et Jean-Pierre Marlière (MS Kart-Rübig MRT) la troisième devant Pascal Saidi (EMA-Kawasaki). Après un bon 3e temps aux chronos, Eric Confalonieri (Anderson-DEA) a vécu un week-end difficile.

Découvrez les résultats… ChronosCourse 1Course 2Course 3

Photos Mediasuperkart.com / Eric Severe

________________________________________________________________________________

WK_KartMag_197.inddrevaltec

Quatre épreuves pour le Championnat de France Superkart 2022

Quatre épreuves pour le Championnat de France Superkart 2022

Le calendrier de la saison à venir du Superkart a été figé en début d’année. Pau-Arnos lancera la saison du 8 au 10 avril. Les pilotes pourront profiter à cette occasion d’un large temps de roulage, avec 160 minutes de temps de piste des essais libres à la dernière course.

Départ emmené par le poleman Peter Elkmann (1)

Départ emmené par le poleman Peter Elkmann (1)

Magny-Cours prendra le relais du 4 au 6 juin, avant le déplacement sur le circuit du Val de Vienne au Vigeant les 1er et 2 juillet. La saison se terminera à Nogaro les 10 et 11 septembre. Toutes les épreuves auront lieu dans le cadre de meetings automobiles.

Le Championnat de France s’annonce très ouvert, d’autant que l’Allemand Peter Elkmann, le Champion en titre, n’a pas prévu de remettre son titre en jeu. Les meetings regrouperont également la Coupe de France, dans laquelle se mêleront des modèles qui diffèrent des 250cc bicylindres 2-temps de nouvelle génération.

Découvrez le règlement FFSA à ce lien

Engagement à ce lien

Quatre epreuves pour le Championnat de France Superkart 2022________________________________________________________________________________

PAVE PKI-Aout-2018revaltec

Superkart: 4 épreuves au Championnat de France, l’Europe en pointillé

Superkart: 4 épreuves au Championnat de France, l’Europe en pointillé

Comme beaucoup d’autres compétitions, le Superkart a dû composer avec la crise sanitaire et des calendriers allègrement modifiés. L’une des mauvaises nouvelles est venue de l’international, puisque les deux dernières éditions du Championnat d’Europe programmées au Mans ont dû être annulées. Une situation qui a un impact sur l’avenir, car aujourd’hui aucun circuit ni aucun organisateur ne s’est manifesté pour reprendre le flambeau.

Superkart-4 epreuves au Championnat de France l Europe en pointille-1Le milieu du Superkart travaille actuellement sur le dossier, en espérant trouver une solution pour voir réapparaître cette épreuve organisée sans interruption de 2004 à 2019. Le potentiel existe, puisque la prochaine édition du Dutch Grand Prix qui aura lieu le 7 août à Assen affiche déjà presque complet à 8 mois de l’événement ! 60 pilotes sont attendus.

En France, la FFSA et les responsables de la catégorie ont pu mettre sur pied un calendrier de 4 épreuves de fin avril à mi-septembre. Pau-Arnos ouvrira les hostilités les 30 avril et 1er mai, puis les pilotes iront à Magny-Cours du 4 au 6 juin.

Le circuit du Val de Vienne au Vigeant est planifié les 2 et 3 juillet, tandis que les titres seront décernés à Nogaro les 10 et 11 septembre. La succession de Peter Elkmann, sacré à de très nombreuses reprises en France et à l’international, est ouverte. L’Allemand a annoncé qu’il ne prendrait pas part au Championnat de France cette saison, mais qu’il se réservait la possibilité de venir sur une course, comme Magny-Cours par exemple.

Une révolution semble en marche, puisque la FFSA autorisera l’injection indirecte sur les épreuves de ce Championnat. Evidemment pas à l’aveuglette, mais sous forme d’un kit comprenant un boitier simple avec l’allumage et à coût comparable au double carburateur. Il devrait être mis à disposition par le manufacturier VM, sous la forme d’un boîtier adaptable à toutes les marques de moteurs et à tout demandeur sans privilège.

Le but recherché est notamment la fiabilisation et la facilité d’emploi. Une seule restriction sera imposée, chaque concurrent-utilisateur devra avoir un réservoir modifié ou vérifié par son constructeur ou par VM lui-même.

Le Championnat de France s’accompagnera toujours d’une Coupe de France en fonction du matériel utilisé. Les inscriptions, les détails techniques et les règlements seront ultérieurement précisés.

________________________________________________________________________________

revaltecPAVE_PUB_FEED_RACING_FEV-2020

Superkart: Un nouveau titre de Champion de France pour Peter Elkmann

Superkart: Un nouveau titre de Champion de France pour Peter Elkmann

Habitué à participer et à remporter le Championnat d’Europe, Peter Elkmann a fait chaque année du Championnat de France l’un de ses autres objectifs de sa saison sportive. L’Allemand est toujours la grande référence de la discipline et il l’a encore montré lors de la 3e et dernière épreuve organisée à Pau Arnos. Dans le sud-ouest, Elkmann a signé une magistrale pole position, avant de gagner avec brio les deux premières courses sur le magnifique et vallonné tracé du Béarn.

Les Superkarts dans le magnifique cadre du circuit de Pau-Arnos

Les Superkarts dans le magnifique cadre du circuit de Pau-Arnos

Assuré d’un nouveau titre de Champion de France, Elkmann a préféré ne pas participer à la Course 3, afin de préserver son matériel pour le Championnat d’Europe. Le Français Alexandre Sébastia n’a pas pu en profiter, puisqu’il cassait la chaîne dès le tour de formation ! Pourtant, Sébastia s’est encore montré performant. Deuxième des chronos, il a conservé cette place en Course 1, avant de chuter d’un cran en Course 2. C’est le Néerlandais Sven De Wardt qui fut l’autre grand animateur du meeting.

Elkmann encadré par Sébastia (à g.) et De Wardt

Elkmann encadré par Sébastia (à g.) et De Wardt

En effet, De Wardt a terminé 3e puis 2e et 1er des trois courses. Le Colombien Jaime Zuleta a encore prouvé sa constance aux avant-postes (4e, 6e et 2e) en plus d’être le meilleur des Gentlemen du meeting. Mais la révélation du week-end fut assurément Christophe Marlière, qui a déjà brillé par le passé en KFS. Ce dernier a de qui tenir, car son père Jean-Pierre Marlière est un ancien ténor du Superkart. 5e de la Course 1, il s’est classé 4e dans les deux courses suivantes. Il espérait conquérir un podium en Course 3, mais un problème d’échappement l’en a privé au détriment de Léo Kurstjens.

A noter les 5e et 7e places des Français Johan Lamalle et Kevin Ranoarimanana dans la Course 3.

Elkmann réussit donc l’exploit de décrocher son 7e titre de Champion de France. Il est le second pilote le plus titré en Superkart après Damien Payart (10 titres). Alexandre Sebastia est vice-Champion devant Jaime Zuleta, qui confirme par ailleurs son leadership au classement final “Gentleman”. Le prochain rendez-vous du Superkart se tiendra au Mans les 23 et 24 octobre, mais il s’agira cette fois du Championnat d’Europe.

Découvrez les résultats… Essais chronosCourse 1Course 2Course 3

Photos Eric Severe / Mediasuperkart.com

________________________________________________________________________________

PAVE-MX-WORLD-FEV-20PAVE_PUB_FEED_RACING_FEV-2020

Deux jours d’essais pour préparer le Championnat de France à Pau

Deux jours d’essais pour préparer le Championnat de France à Pau

La dernière épreuve du Championnat de France de Superkart et la première des deux épreuves du Championnat de France Long Circuit se dérouleront les 11 et 12 septembre sur le circuit de Pau-Arnos. Celui-ci organisera deux journées de roulage pour les pilotes qui souhaitent préparer cette manifestation, le mardi 31 août et le mercredi 1er septembre. Voici les informations et le contact pour la réservation…

Deux jours d essais pour preparer le Championnat de France a Pau-1– Ouverture & accueil à partir de 8h00. Briefing + contrôle sonomètre
– Début du roulage à 9h00
– 6 sessions de roulage (15 minutes)
– Fin des sessions à 17h00
– Pass sanitaire ou test (PCR ou antigénique) obligatoires pour entrer dans l’enceinte du circuit
– Droit de piste à régler (85€ la 1/2 journée et 130€ la journée). Possibilité de louer un box lors de votre journée (32 m2 = 40 € ou 84 m2 = 100 €). Merci de prévenir en avance pour la réservation. Réservation à faire sur le site www.circuit-pau-arnos.fr – tous les détails de l’inscription sont à retrouver sur notre site internet www.circuit-pau-arnos.fr

Pour toute information complémentaire : 05.59.77.11.36

________________________________________________________________________________

pave-cpb-sport-fev-2018PAVE-MALEVAUT-SPORT-FEV-2020Deux jours d essais pour preparer le Championnat de France a Pau-2

Superkart: Elkmann reprend la main en Alsace face à Sébastia

Superkart: Elkmann reprend la main en Alsace face à Sébastia

Après Magny-Cours et sa météo tourmentée, les pilotes du Championnat de France de Superkart 2021 ont retrouvé une météo plus estivale les 18-19-20 juin sur le circuit de l’Anneau du Rhin, situé sur la commune de Biltzheim entre Colmar et Mulhouse dans la Ligue du Grand Est. Si Alexandre Sébastia est arrivé avec le dossard de leader au général après sa belle prestation dans la Nièvre, Peter Elkmann a voulu démontrer qu’il n’était pas multiple Champion d’Europe et de France pour rien.

Superkart-Elkmann reprend la main en Alsace face a SebastiaL’Allemand n’a rien laissé à ses adversaires, décrochant la pole position, puis les trois courses du meeting. Sébastia a bien essayé de réaliser de beaux débuts de course, parvenant même à prendre la tête devant Elkmann, mais ce dernier a toujours fini par faire la différence. Le Colombien Jaime Zulera a mis Sébastia dans la Course 3, mais le Français a pu enchaîner sur trois belles 2e places successives.

Plusieurs outsiders se sont mis en valeur en Alsace, parfois en dépit de quelques aléas. Dans la Course 1 par exemple, le Néerlandais Sven Van de Wardt a surpris le Colombien pour monter sur la 3e marche du podium, pendant que Mark Verhaar et Léo Kurstjens, deux autres Néerlandais, prenaient les 5e et 6e places devant Kevin Ranoarimanana, de retour.

Autre bonne surprise, Christophe Marlière. le fils de l’ancien Champion de la discipline Jean-Pierre Marlière. 8e de la Course 1, il s’est hissé en 4e position derrière Zuleta, mais devant l’Irlandais Connie McCormack, Verhaar et Kurstjens. Van de Wardt et Ranoarimanana ont cette fois dû renoncer. Marlière a eu chaud, puisque son moteur a serré après la ligne, l’empêchant toutefois de prendre part à la Course 3.

Dans celle-ci, on retrouvait le trio Elkmann-Sébastien-Zuleta devant Van de Wardt et Kurstjens. Sixième, Eric Confalonieri ajoutait une nouvelle place d’honneur à son tableau de chasse en devançant les deux Fleury, Marc et Marcel. Week-end à oublier en revanche pour Johan Lamalle.

Découvrez les résultats… ChronosCourse 1Course 2Course 3Championnat (provisoire)

Photo FFSA Karting / Eric Severe (Mediasuperkart)

________________________________________________________________________________

PAVE PKI-Aout-2018PAVE-2_4TEMPS-10-15

Superkart / Magny-Cours: Sébastia gagne 2 à 1 face à Elkmann

Superkart / Magny-Cours: Sébastia gagne 2 à 1 face à Elkmann

11 pilotes, dont 7 Français, étaient au rendez-vous du premier rendez-vous de la saison du Championnat de France de Superkart à Magny-Cours. Les organisateurs espéraient la présence de concurrents Britanniques pour compléter cet effectif. Mais entre la saison internationale perturbée en 2020, les difficultés de déplacement ou encore le brexit, notre voisins d’outre-Manche se sont organisés et proposent également un Championnat de qualité.

Départ emmené par le poleman Peter Elkmann (1)

Tour de chauffe emmené par le poleman Peter Elkmann (1)

Le Superkart compte désormais sur l’amélioration de la situation sanitaire pour que les forces vives de la discipline puissent rejoindre les rangs de ce Championnat de France qui reste l’un des plus dynamiques en Europe. La prochaine épreuve sur l’Anneau du Rhin les 18-19-20 juin pourrait ainsi attirer des pilotes venant d’Allemagne ou des pays scandinaves.

En attendant, Peter Elkmann n’a pas tout dominé dans la Nièvre, comme sa magnifique pole position et sa large victoire dans la Course 1 auraient pu le laisser présager. Le multiple champion allemand a renoncé dans la Course 2 et c’est le Français Alexandre Sébastia, lui même contrait à l’abandon dans la course précédente, qui prenait le relais en haut de la hiérarchie.

2 victoires pour Alexandre Sébastia

2 victoires pour Alexandre Sébastia

Le Colombien Jaime Zuleta terminait à nouveau 2e, mais à seulement 3 secondes, tandis que Elkmann s’est classait 3e, devant Johan Lamalle, 3e de la Course 1.

Dans des conditions humides en pneus pluie, Sébastia enfonçait le clou dans la Course 3 avec un deuxième succès et un deuxième meilleur tour de manière consécutive. Elkmann échouait à 8 secondes du vainqueur et Zuleta à 13. Christophe Grenier s’est également mis en valeur avec des 4e, 5e et 4e places successives.

Outre les 9 karts bicylindre, deux pilotes étaient engagés dans la Coupe de France avec les moteurs Mega Rübig 2-temps de 700cc. Il a fallu attendre la Course 3 pour les voir couper la ligne d’arrivée, avec Jean-Pierre Marlière devant Joseph Hervé.

Un podium pour Johan Lamalle

Un podium pour Johan Lamalle

Découvrez les résultats… ChronosCourse 1Course 2Course 3Championnat (provisoire)

Photos Philippe Roux

________________________________________________________________________________

revaltecWK_KartMag_197.indd

Christophe Grenier

Christophe Grenier

Jaime Zuleta

Jaime Zuleta

Jean-Pierre Marlière et son moteur Rübig

Jean-Pierre Marlière et son moteur Rübig

Le Championnat de France Superkart s’apprête à redémarrer !

Le Championnat de France Superkart s’apprête à redémarrer !

Les amateurs du Superkart ont vécu une saison 2020 particulièrement frustrante ! Outre l’annulation du Championnat d’Europe, le Championnat de France n’a pu se dérouler que sur une seule et unique course, fin août sur le circuit du Val de Vienne au Vigeant. Cette nouvelle année est donc attendue avec impatience pour tous les possesseurs de ces karts surpuissants qui évoluent sur des circuits automobile.

Rendez-vous ce week-end à Magny-Cours pour la première épreuve...

Rendez-vous ce week-end à Magny-Cours pour la première épreuve…

Après l’annulation de l’épreuve du Vigeant du 11 avril, le Championnat de France Superkart 2021 aura l’honneur de lancer les hostilités de notre discipline sur le sol français, avec la première des trois épreuves organisées à Magny-Cours le week-end de l’Ascension (14-15-16 mai) dans le cadre de la série belge 100 Series by BGDC.

Les organisateurs espèrent réunir un beau plateau, avec des engagés susceptibles de venir du Royaume-Uni, du Benelux, d’Allemagne et d’autres pays européens, en plus des Français bien entendu. A cause de la situation sanitaire et des difficultés de déplacement, quelques forfaits ne sont toutefois pas à exclure.

Après Magny-Cours, le Superkart se déplacera sur l’Anneau du Rhin (18-19-20 juin) dans le Grand Est avec la série TTE, puis à Pau-Arnos les 10-11-12 septembre lors du Championnat de France KZ Long Circuit. Outre la présence des habituels superkarts bicylindre, d’autres machines équipées de moteurs 4-temps ou 2-temps plus homologués se battront quant à eux pour la Coupe de France.

Sans oublier le classement “Gentleman” pour les plus de 45 ans ! Le format des épreuves comprendra une séance de qualification et trois courses.

Ces trois épreuves du Championnat de France font à nouveau partie de la série Eurosuperkart qui intègre également la très populaire épreuve internationale d’Assen aux Pays-Bas (6-7-8 août).
Enfin, la saison prendra fin avec le Championnat d’Europe FIA Karting qui se déroulera en France les 22-23-24 octobre, sur le circuit Bugatti du Mans.

Rendez-vous tout au long de la saison sur le site Kartmag.fr et sur le magazine pour suivre l’actualité du Superkart au fil de ces meetings…

________________________________________________________________________________

revaltecPAVE-2_4TEMPS-10-15

Un nouveau moteur pour le Superkart au Vigeant en vue de 2021

Un nouveau moteur pour le Superkart au Vigeant en vue de 2021

Bien connu dans le milieu du karting (talentueux pilote de Superkart avant de devenir gestionnaire du circuit de karting à Cahors), Jean-Pierre Marlière a développé un moteur destiné au Superkart sur une base Mega Rübig. Il s’agit d’un moteur monocylindre 2-temps de 699cc avec arbre d’équilibrage. Certes moins puissant que les bicylindres de 250cc de la catégorie, mais plus performant que les habituels monocylindres utilisés notamment en Grande-Bretagne, il développera toutefois la puissance respectable de 85 ch, avec un couple de 10 mkg.

OLYMPUS DIGITAL CAMERALe moteur est équipé d’une valve développement et sera disponible avec ou sans démarreur, avec une boîte de vitesses de 4 ou 5 rapports. Ce Rubig vitaminé devrait constituer une solution pour courir en Superkart avec moins de contraintes, le bicylindre restant plus coûteux à l’entretien et plus pointu à faire fonctionner en terme de carburation.

Avant de lancer la commercialisation à partir de la saison prochaine, Jean-Pierre Marlière et Joseph Hervé s’engageront lors de l’épreuve du Championnat de France au Vigeant avec un ensemble MS Kart-Rubig, afin de poursuivre de le développement du moteur et de vérifier à la fois la puissance ainsi que la fiabilité.

Nous en profitons pour rappeler le calendrier du Superkart…

• Championnat de France (2 épreuves) *
28-30 août: Val de Vienne-Le Vigeant (86)
9-11 octobre à Lédenon (30)

* La série Eurosuperkart est maintenue en 2020 et comprendra ces deux épreuves du Championnat de France, avec un rendez-vous supplémentaire à Assen du 25 au 27 septembre dans le cadre du Dutch Grand Prix

• Championnat d’Europe (1 épreuve)
23/25 octobre: Superkart au Mans-Bugatti (72)

D’après communiqué Mediasuperkart.com

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

________________________________________________________________________________

pave-jpm-editions-moteurs de kart-juillet-2018revaltec