Superkart 250

Superkart: Elkmann conserve son titre de Champion d’Europe

Superkart: Elkmann conserve son titre de Champion d’Europe

Peter Elkmann (Anderson-VM) n’est décidément pas rassasié ! Déjà titré de multiple fois au niveau européen, mais aussi en France à plusieurs reprises, l’Allemand n’a pas manqué son rendez-vous avec le Championnat d’Europe, disputé cette année sur une seule course.

Superkart-Elkmann conserve son titre de Champion d Europe-1En France, sur le circuit Bugatti au Mans, Elkmann a d’entrée atomisé ses adversaires en réalisant un temps en 1’32”319 dès la première séance d’essais chronométrés, avec plus d’une seconde d’avance sur le Britannique Liam Morley (Anderson-VM), ainsi que sur les deux autres anciens Champions d’Europe, le Français Emmanuel Vinuales (MS Kart-VM) et le Tchèque Adam Kout (MS Kart-DEA).

Ces quatre pilotes n’amélioraient pas leur chrono dans la deuxième séance et conservaient cette position pour la Course 1 du samedi. Kout tentait pourtant crânement sa chance en prenant la tête dans les premiers tours devant Vinuales. Il fallait attendre le 5e tour pour voir Elkmann reprendre son bien. Derrière lui, un incident dans la boucle suivante modifiait la hiérarchie. L’Allemand Andreas Jost (Anderson-VM) récupérait la 2e place devant Morley et Vinuales, alors que Kout devait renoncer (pneu détérioré). Les positions n’évoluaient plus, les Français Alexandre Sébastia (Anderson-DEA) et Nelson Bondier (MS Kart-VM) prenant de belles 5e et 8e places respectives.

Dimanche matin dans la Course 2, les pneus pluie étaient de sortie. Dans ces conditions, Kout s’offrait un incroyable retour depuis la 28e places. Au 7e tour, il subtilisait même la première place à Elkmann, en tête depuis le départ. Mais l’Allemand répliquait et gagnait une fois encore ! Jost lui emboîtait le pas, laissant Kout compléter le podium.

ELKMANN PETER, Superkart, D, Anderson / VM, Elkmann Peter, FIA Karting European Championship, LE MANS, International Race, © KSP Reportages

Photo CIK-FIA / KSP Reportages

Lee Harpham (MS Kart-VM) progressait en 4e position devant le Colombien Jaime Zuleta (MS Kart-VM) et un Bondier en progression. Julien Goullancourt (MS Kart-VM) rprenait la 8e place, tandis qu’on retrouvait un peloton de Français emmené par Cyril Vayssié de la 11e à la 15e position. Morley chutait 9e, tandis que Sébastia et Vinuales devaient renoncer à deux tours de l’arrivée, alors qu’ils pointaient respectivement 5e et 8e.

Coups de théâtre en Course 3 puisque Peter Elkmann ne prenait pas le départ, tout comme Emmanuel Vinuales. Mais cela ne changeait rien pour l’Allemand, puisque le classement était réalisé en comptabilisant les deux meilleurs des trois finales. Le voilà donc quadruple Champion d’Europe comme Martin Hines et Dave Buttigieg.

Toujours sur une piste humide, l’après-midi voyait un ultime rebondissement avec le dépassement de Morley sur Jost dans le dernier tour, alors que le Britannique comptait plus de six secondes de retard à la mi-course. Une manoeuvre synonyme de titre de vice Champion d’Europe pour Morley au détriment de Jost. Kout, qui pointait 2e, essuyait un nouvel abandon.

Alexandre Sébastia terminait sur une note positive en se classant 3e, ce qui lui offrait une magnifique 4e place finale au Championnat d’Europe. On notait la remontée de 26 places du Britannique Jason Dredge (Anderson-PVP) dans cette Course 3. Goullancourt se classait 6e devant Bondier, qui gagnaient ainsi leur place au classement final.

Découvrez le résultats complets à ce lien

Photos Eric Severe / Mediasuperkart.com

Peter Elkmann (CIK-FIA / KSP Reportages)

Peter Elkmann (CIK-FIA / KSP Reportages)

_________________________________________________________________________________

revaltecPAVE-2_4TEMPS-10-15

Qui sera Champion d’Europe Superkart 2019 au Mans?

Qui sera Champion d’Europe Superkart 2019 au Mans?

En 2019, la CIK-FIA a réduit de 3 à 1 le nombre de meetings en Superkart. Pour autant, la compétition ne va pas se jouer sur une finale sèche, mais selon un format inédit. En effet, après les essais qualificatifs, les pilotes disputeront trois courses distinctes: 1 samedi 26 octobre et 2 dimanche 27. Seuls les deux meilleurs résultats seront comptabilisés.

Le Français Johan Lamalle

Le Français Johan Lamalle

Dans ce contexte, l’épreuve s’annonce très ouverte entre les principaux favoris de la discipline, quasiment tous engagés sur le circuit Bugatti au Mans. L’Allemand Peter Elkmann (Anderson-VM) remet son titre en jeu et retrouvera son adversaire habituel, le Tchèque Adam Kout (MS Kart-DEA), autre Champion d’Europe de la discipline, tout comme le Français Emmanuel Vinuales (MS Kart-VM), de retour depuis peu dans la discipline et toujours à surveiller.

L’Allemand Andreas Jost (Anderson-VM) fait également partie des pilotes qu’il convient de surveiller, tout comme le Français Alexandre Sébastia (Anderson-DEA).

L’effectif Tricolore sera important avec 15 pilotes sur un total de 33, soit 45% ! On retrouvera le spécialiste du KZ2 Long Circuit, Nelson Bondier, qui a apprécié ses précédentes prestations en Superkart. Ranoarimanana, Bethfort, Confalonieri, Ugo, Fleury (Marc et Marcel), Chapeau, Grenier, Goullancourt, Vandemeulebroucke, Vayssie et Lamalle seront aussi au départ.

Découvrez les horaires et la liste des engagés à ce lien…

Photo Stéphane Agnus (Karting-Sud.com)

_________________________________________________________________________________

pave-shop-racing-novembre-2018WK_KartMag_197.indd

Superkart: A Elkmann le Championnat, à Robbrecht la Coupe

Superkart: A Elkmann le Championnat, à Robbrecht la Coupe

Le Championnat de France Superkart 2019 s’est terminé à Dijon-Prenois le 13 juillet dernier. Comme on pouvait s’y attendre, l’Allemand Peter Elkmann (Anderson-VM) a conquis un nouveau titre, le 5e après ceux décrochés de 2014 à 2017. Déjà vainqueur des deux courses à Magny-Cours comme à Nogaro, il a parachevé son oeuvre en s’imposant encore par deux fois à Dijon.

Le Champion de France Elkmann encadré des vainqueurs en Gentleman (Grenier) et à la Coupe de France (Robbrecht)

Le Champion de France Elkmann encadré des vainqueurs en Gentleman (Grenier) et à la Coupe de France (Robbrecht)

Sous la chaleur, l’épreuve n’a pas été facile sur ce circuit toujours très agressif pour les pneumatiques. La Course 2 a d’ailleurs été raccourcie par sécurité.

Si Elkmann a décroché la pole position et s’est imposé à chaque fois avec une avance confortable, une belle lutte a eu lieu pour la 2e place entre Alexandre Sébastia et Nelson Bondier, le spécialiste du KZ2 Long Circuit qui remettait le couvert après un essai concluant en 2018.

Si Bondier parvenait à devancer son rival en Course 1, Sébastia prenait l’avantage à son tour dans la course suivante et s’assurait la place de vice Champion de France. Brillant 4e puis 6e, Christophe Grenier faisait une bonne opération en s’adjugeant le classement 2019 en Gentleman au détriment de Jaime Zuleta, contraint à l’abandon dans la Course 1 avant de revenir 8e dans la 2. Le Colombien se classe toutefois 3e du Championnat de France !

Bagarre Bondier-Sébastia pour la 2e place

Bagarre Bondier-Sébastia pour la 2e place

L’Allemand Andreas Jost n’a cette fois pas eu les honneurs du podium. Non-partant dans la Course 1 suite à un problème mécanique, il est certes remonté 2e avec panache dans le dernier round, mais écopait d’une pénalité de 10 secondes lors du restart après un épisode du safety-car. Il s’est contenté de la 4e place finale devant le Suisse Mario De Oliveira. A noter aussi la 6e place de Kevin Ranaorimanana en Course 1.

S’ils étaient plusieurs engagés à Nogaro à la Coupe de France réservée aux anciens matériels ou aux 4-temps, ce ne fut hélas pas le cas à Dijon. Emmanuel Robbrecht en a profité pour se l’adjuger devant Laurent Ugo, cette fois absent.

Découvrez les résultats… ChronosCourse 1Course 2

Classements définitifs… Championnat de FranceCoupe de FranceTrophée Gentleman

Podium Course 1

Podium Course 1

_________________________________________________________________________________

pave-jpm-editions-tome-4-juillet-2018revaltec

Superkart: Peter Elkmann en passe d’être couronné à Dijon

Superkart: Peter Elkmann en passe d’être couronné à Dijon

La troisième et dernière épreuve du Championnat de France se disputera à Dijon ces 12 et 13 juillet. La compétition sera aussi le final de la Coupe de France réservée au matériel non homologué, ainsi que la quatrième des cinq meetings de la série EuroSuperkart. Invaincu à Magny-Cours et à Dijon, Peter Elkmann devrait logiquement coiffer à nouveau une 5e couronne de Champion de France, après celles obtenues de 2014 à 2017.

Peter Elkmann

Peter Elkmann

Il faudrait vraiment un concours de circonstances comme une exclusion pour que l’Allemand ne succède à son compatriote Andreas Jost. En revanche, la bagarre pour le titre de vice Champion s’annonce serrée.
On suivra également le classement Gentleman actuellement mené de main de maître par le Colombien Jaime Zuleta et bien sûr la Coupe de France.

Découvrez le communiqué officiel à ce lien

Découvrez les classements provisoires… Championnat de FranceSérie EuroSuperkartClassement Gentleman

_________________________________________________________________________________

pave-shop-racing-novembre-2018PAVE-KART-SHOP-FEV-2018

Superkart Nogaro: Peter Elkmann déjà Champion de France?

Superkart Nogaro: Peter Elkmann déjà Champion de France?

Déjà vainqueur des deux courses en avril à Magny-Cours, Peter Elkmann a encore exercé sa domination sur le peloton du Superkart lors de la 2e des trois épreuves du Championnat de France 2019. Il faudrait vraiment une exclusion mi-juillet à Dijon pour que l’Allemand ne récupère pas sa couronne, perdue l’an passé au détriment de son compatriote Andreas Jost.

Peter Elkmann

Peter Elkmann

Dans le cadre du Grand Prix Camion, Alexandre Sébastia a réalisé un petit tour en tête dans la Course 1, avant de connaître un problème et de renoncer. Le poleman Elkmann pouvait alors dérouler et s’imposer avec une large avance sur le Colombien Jaime Zuleta et le Suédois Ingvar Bjerge, qui ramenait un moteur FPE sur le podium ! Les Français arrivaient ensuite avec Christophe Grenier 4e devant Johan Lamalle et Eric Confalonieri.

Dans la Course 2, Sébastia renouait avec le podium en coupant l’arrivée en 2e position, intercalé entre Elkmann et Bjerge. Cette fois, c’est Zuleta qui devait abandonner.

Nogaro fut l’occasion de retrouver en piste le multiple Champion d’Europe et de France Emmanuel Vinuales, arrivé 2e en Course 1 mais finalement déclassé au contrôle technique (utilisation d’une 3e moteur non pointé suite à deux casses). Autre ancien grand animateur de la catégorie, Jean-Pierre Marlière était engagé avec un moteur Mega Rübig monocylindre. Deux KTM 500cc 4-temps étaient également présents avec le team Kart Play, pilotés par Teddy Legendre et Joseph Hervé.

Découvrez les résultats… ChronosCourse 1Course 2

Retrouvez le communiqué officiel à ce lien

Photo Mediasuperkart / Eric Severe

Podium Course 2

Podium Course 2

_________________________________________________________________________________

pave-shop-racing-novembre-2018revaltec

Les Superkarts à Nogaro dans le cadre du G.P. Camion

Les Superkarts à Nogaro dans le cadre du G.P. Camion

Chaque année, le Grand Prix Camion organisé en juin sur le circuit de Nogaro connaît un grand succès populaire. Les Superkarts auront l’honneur de participer à cette grande fête. La course sera à la fois la 2e épreuve du Championnat de France, mais aussi la troisième de la nouvelle Série Eurosuperkart programmée sur cinq meetings en 2019.

Photo Claire Didier

Photo Claire Didier

Avec un Championnat d’Europe disputé sur un seul week-end et un Championnat de France comptant trois rendez-vous, cette série permet aux adeptes de la catégorie d’étoffer leur calendrier et de courir sur de magnifiques circuits. L’Allemand Peter Elkmann a gagné les deux courses à Magny-Cours, avant d’enchaîner avec un nouveau succès à Donington dans la Course 1. Mais dans la seconde, il a dû s’incliner face à Liam Morley très en forme. Revanche à Nogaro? Qui pour jouer les arbitres? A suivre…

On notera le retour de Romane Didier, qui n’a plus couru en Superkart depuis 2015 ! Notre collaboratrice (mais aussi attachée de presse, speakerine et promotrice de la Formule 20.000) sera engagée sur un MS Kart-VM du team Karting Paradise. Elle poursuivra sa campagne sur le don d’organes “tous concerné.e.s”.

Découvrez son communiqué à ce lien

_________________________________________________________________________________

revaltecPAVE-2_4TEMPS-10-15

Superkart / Magny-Cours: Peter Elkmann en reconquête !

Superkart / Magny-Cours: Peter Elkmann en reconquête !

L’Allemand Andreas Jost (Anderson-VM) a coiffé l’an passé son compatriote Peter Elkmann (Anderson-VM) lors de la fin de saison du Championnat de France Superkart. Mais à Magny-Cours, pour l’ouverture 2019, le multiple Champion d’Europe a montré qu’il avait l’intention de montrer qu’il était bien le patron du peloton.

Jost devant Elkmann dans la Course 2, c'est une des images fortes du meeting. Mais Elkmann finira par l'emporter !

Jost devant Elkmann dans la Course 2, c’est une des images fortes du meeting. Mais Elkmann finira par l’emporter !

Elkmann s’est ainsi adjugé les meilleurs temps dans les deux séances de qualification, avant de remporter les deux courses. Dans la première, Elkmann a bouclé le premier tour en tête, tandis que Jost perdait quelques places aux dépens de Jason Dredge (Anderson-PVP), Alexandre Sébastia (Anderson-DEA) et Jaime Zuleta (MS Kart-VM).

Pendant que Elkmann filait vers la victoire en solitaire en réalisant le meilleur tour, Jost revenait très vite en 2e position, sans pouvoir inquiéter son rival. En bagarre pour le podium, le Français Sébastia devait hélas renoncer. Le Britannique Dredge permettait ainsi au moteur PVP de renouer avec le podium.

Le Colombien Zuleta prenait la 4e place devant Johan Lamalle (MS Kart-VM), Eric Confalonieri (PVP-DEA), Christophe Grenier (MS Kart-VM), Thierry Bethfort (PVP-PVP), issu du KZ, Laurent Ugo (PVP-FPE) et Geoffroy Rivet (Anderson-VM).

Dans la Course 2, Jost surprenait cette fois Elkmann et prenait la direction des opérations en début de course. Mieux, il allait tenir tête à Elkmann durant plusieurs tours. A deux tours de l’arrivée, Elkmann trouvait l’ouverture. Jost n’aura pas le temps de réagir, puisqu’il était trahi par son moteur…

Podium de la Course 2

Podium de la Course 2

Dredge montait ainsi sur la 2e marche du podium, tandis que Zuleta avait la satisfaction de compléter le top-3 ! Superbe 4e place de Rivet devant le Suisse Mario De Oliveira (MS Kart-VM) et Thierry Vandemeulebroucke (PVP-DEA). Ce n’était pas le bon week-end pour le Néerlandais Léo Kurstjens (MS Kart-VM) et le Français Julien Goullancourt (Anderson-VM). Quant à Sébastia, il a chuté dès le début de course.

A Magny-Cours, la bonne nouvelle pour le Superkart est d’avoir vu un nombre de pilotes français en hausse, avec de nouveaux arrivants ! On regrettera toutefois l’absence du talentueux Emmanuel Vinuales, pourtant annoncé. Prochain rendez-vous avec le Championnat de France Superkart les 22-23 juin à Nogaro.

Découvrez les résultats… QualificationsCourse 1Course 2

Photos Philippe Roux

Superkart-Magny-Cours-Peter Elkmann en reconquete-3

Prix de la meilleure décoration pour Yann Douvenot !

_________________________________________________________________________________

PAVE PKI-Aout-2018PAVE-2_4TEMPS-10-15

De bonnes nouvelles pour le Superkart version 2019

De bonnes nouvelles pour le Superkart version 2019

La baisse de fréquentation des pilotes français aux épreuves de Superkart constatée en 2018 montre que les concurrents préfèrent privilégier quelques beaux événements dans leur saison, tout en ayant davantage de chances d’accéder à la dotation sur la saison et en espérant être acceptés quel que soit leur matériel, homologué ou non auprès de la CIK-FIA.

De bonnes nouvelles pour le Superkart version 2019Les différentes parties prenantes et notamment la FFSA ont ainsi revu l’articulation de la saison sportive. Tout d’abord en resserrant le Championnat de France sur trois meetings. Le choix des très beaux circuits de Magny-Cours (19-20 avril), Nogaro (22-23 juin) et Dijon (13-14 juillet) devraient attirer les Tricolores autant que les étrangers.

Ce Championnat se disputera conjointement à la Coupe de France, ce qui permettra à utiliser des matériels 4-temps, 2-temps 250cc bicylindre d’ancienne génération ou 250cc monocylindre de participer à ces beaux meetings, tout en prenant part à un classement général 2019.

En outre, les concurrents de 45 ans et plus pourront prendre part à un classement spécifique réservé aux Gentlemen. C’est là encore une nouveauté. Enfin, une dotation “à la course” permettra de s’ouvrir à davantage de pilotes.

A l’international, le Championnat d’Europe aura désormais lieu sur un seul meeting de trois courses, les deux meilleurs étant prises en compte pour le résultat final. L’épreuve aura lieu les 26-27 octobre au Mans. Une chance pour les Français !

Et pour ceux qui veulent multiplier leurs sorties du territoire, les deux meetings de Donington en Grande-Bretagne (1-2 juin) et d’Assen aux Pays-Bas (17-18 août) devraient ravir tous les compétiteurs.

Ces deux épreuves seront intégrées dans le nouveau Championnat Eurosuperkart, qui comptera cinq rendez-vous avec les trois du Championnat de France. Rendez-vous sur ffsakarting.org avec un tarif privilégié pour ceux qui participent aux trois épreuves du Championnat ou Coupe de France.

Comme dans un restaurant, les pilotes pourront donc choisir en 2019 le menu complet ou un programme à la carte !

Communiqué officiel à retrouver à ce lien

Photo CIK-FIA / Agence KSP (Eric Severe)

_________________________________________________________________________________

pave-alfano-fun-and-race-jan-2018revaltec

Superkart: Deux Championnats dans une même série

Superkart: Deux Championnats dans une même série

Les épreuves de Superkart seront moins nombreuses en 2019, mais cette réduction devrait permettre un renforcement des plateaux à chaque rendez-vous. Concernant le Championnat d’Europe, il passe de trois à une seule course. Bonne nouvelle pour les Français, ce sera en France, sur le circuit Bugatti du Mans les 26 et 27 octobre.

Il aurait été dommage de voir Assen disparaître du calendrier !

Il aurait été dommage de voir Assen disparaître du calendrier !

Concernant les épreuves FFSA, la Coupe de France disparait, tandis que le Championnat de France ne comprendra plus que trois courses sur le sol français, sur les magnifiques circuits de Magny-Cours en avril, Nogaro en juin et Dijon en juillet.

En parallèle, une nouvelle série verra le jour, il s’agit du Championnat EuroSuperkart FFSA. Celui-ci se disputera sur cinq meetings et reprendra les trois manches du Championnat de France, en y ajoutant deux courses à l’étranger, en août à Assen aux Pays-Bas et en octobre à Donington en Grande-Bretagne.

Il s’agit d’ailleurs de courses très populaires, qui comptaient encore pour le Championnat d’Europe en 2018. Autant le dire, ce calendrier a fière allure et devrait contenter les adeptes de la catégorie, qu’ils souhaitent disputer une saison complète ou effectuer juste quelques apparitions.

Découvrez le calendrier ci-dessous ou en PDF à ce lien

Championnat d’Europe Superkart
26-27 octobre: Le Mans (72, Sarthe), meeting inter-écuries auto

Championnat EuroSuperkart FFSA
19-20 avril: Magny-Cours (58, France), Meeting GT *
1-2 juin: Donington (UK Grand Prix, Grande-Bretagne)
22-23 juin: Nogaro (32, Gers), Meeting Camions *
12-13 juillet: Dijon (21, Côte d’Or), Meeting Autos *
17-18 août: Assen (Dutch Grand Prix, Pays-Bas)

* Courses comptant pour le Championnat de France

Photo FIA Karting / Agence KSP (Eric Severe)

_________________________________________________________________________________

revaltecWK_KartMag_197.indd

Superkart: Classement final du Championnat de France

Superkart: Classement final du Championnat de France

Le 28 octobre au Mans, le Championnat d’Europe Superkart FIA Karting comptait aussi pour le Championnat de France. Depuis l’épreuve précédente au Vigeant, l’Allemand Andreas Jost s’est assuré le titre en succédant à son compatriote Peter Elkmann, mais de belles places d’honneur étaient encore à prendre.

Le Championnat de France s'est terminé au Mans, en même temps que l'Europe (Photo CIK-FIA / Agence KSP - Eric Severe)

Le Championnat de France s’est terminé au Mans, en même temps que l’Europe (Photo CIK-FIA / Agence KSP – Eric Severe)

Avec une victoire et une deuxième place, Elkmann a logiquement assuré le titre de vice Champion. Derrière, le Néerlandais Léo Kurstjens a marqué plus de points qu’Alexandre Sébastia, mais cela n’a pas suffi pour empêcher ce dernier de compléter le podium du Championnat.

Le Colombien Jaime Zuleta arrive en 5e position devant Emmanuel Vinuales, lequel n’a pourtant disputé que deux meetings en fin de saison, et Johan Lamalle.

30 pilotes ont participé au Championnat de France 2018, mais beaucoup n’ont hélas pas été suffisamment assidus, surtout à Nogaro et au Vigeant.

Découvrez le classement final du Championnat à ce lien

_________________________________________________________________________________

Pave-Kartland-dec-2015revaltec