Superkart 250

Superkart / Magny-Cours: Peter Elkmann en reconquête !

Superkart / Magny-Cours: Peter Elkmann en reconquête !

L’Allemand Andreas Jost (Anderson-VM) a coiffé l’an passé son compatriote Peter Elkmann (Anderson-VM) lors de la fin de saison du Championnat de France Superkart. Mais à Magny-Cours, pour l’ouverture 2019, le multiple Champion d’Europe a montré qu’il avait l’intention de montrer qu’il était bien le patron du peloton.

Jost devant Elkmann dans la Course 2, c'est une des images fortes du meeting. Mais Elkmann finira par l'emporter !

Jost devant Elkmann dans la Course 2, c’est une des images fortes du meeting. Mais Elkmann finira par l’emporter !

Elkmann s’est ainsi adjugé les meilleurs temps dans les deux séances de qualification, avant de remporter les deux courses. Dans la première, Elkmann a bouclé le premier tour en tête, tandis que Jost perdait quelques places aux dépens de Jason Dredge (Anderson-PVP), Alexandre Sébastia (Anderson-DEA) et Jaime Zuleta (MS Kart-VM).

Pendant que Elkmann filait vers la victoire en solitaire en réalisant le meilleur tour, Jost revenait très vite en 2e position, sans pouvoir inquiéter son rival. En bagarre pour le podium, le Français Sébastia devait hélas renoncer. Le Britannique Dredge permettait ainsi au moteur PVP de renouer avec le podium.

Le Colombien Zuleta prenait la 4e place devant Johan Lamalle (MS Kart-VM), Eric Confalonieri (PVP-DEA), Christophe Grenier (MS Kart-VM), Thierry Bethfort (PVP-PVP), issu du KZ, Laurent Ugo (PVP-FPE) et Geoffroy Rivet (Anderson-VM).

Dans la Course 2, Jost surprenait cette fois Elkmann et prenait la direction des opérations en début de course. Mieux, il allait tenir tête à Elkmann durant plusieurs tours. A deux tours de l’arrivée, Elkmann trouvait l’ouverture. Jost n’aura pas le temps de réagir, puisqu’il était trahi par son moteur…

Podium de la Course 2

Podium de la Course 2

Dredge montait ainsi sur la 2e marche du podium, tandis que Zuleta avait la satisfaction de compléter le top-3 ! Superbe 4e place de Rivet devant le Suisse Mario De Oliveira (MS Kart-VM) et Thierry Vandemeulebroucke (PVP-DEA). Ce n’était pas le bon week-end pour le Néerlandais Léo Kurstjens (MS Kart-VM) et le Français Julien Goullancourt (Anderson-VM). Quant à Sébastia, il a chuté dès le début de course.

A Magny-Cours, la bonne nouvelle pour le Superkart est d’avoir vu un nombre de pilotes français en hausse, avec de nouveaux arrivants ! On regrettera toutefois l’absence du talentueux Emmanuel Vinuales, pourtant annoncé. Prochain rendez-vous avec le Championnat de France Superkart les 22-23 juin à Nogaro.

Découvrez les résultats… QualificationsCourse 1Course 2

Photos Philippe Roux

Superkart-Magny-Cours-Peter Elkmann en reconquete-3

Prix de la meilleure décoration pour Yann Douvenot !

_________________________________________________________________________________

PAVE PKI-Aout-2018PAVE-2_4TEMPS-10-15

De bonnes nouvelles pour le Superkart version 2019

De bonnes nouvelles pour le Superkart version 2019

La baisse de fréquentation des pilotes français aux épreuves de Superkart constatée en 2018 montre que les concurrents préfèrent privilégier quelques beaux événements dans leur saison, tout en ayant davantage de chances d’accéder à la dotation sur la saison et en espérant être acceptés quel que soit leur matériel, homologué ou non auprès de la CIK-FIA.

De bonnes nouvelles pour le Superkart version 2019Les différentes parties prenantes et notamment la FFSA ont ainsi revu l’articulation de la saison sportive. Tout d’abord en resserrant le Championnat de France sur trois meetings. Le choix des très beaux circuits de Magny-Cours (19-20 avril), Nogaro (22-23 juin) et Dijon (13-14 juillet) devraient attirer les Tricolores autant que les étrangers.

Ce Championnat se disputera conjointement à la Coupe de France, ce qui permettra à utiliser des matériels 4-temps, 2-temps 250cc bicylindre d’ancienne génération ou 250cc monocylindre de participer à ces beaux meetings, tout en prenant part à un classement général 2019.

En outre, les concurrents de 45 ans et plus pourront prendre part à un classement spécifique réservé aux Gentlemen. C’est là encore une nouveauté. Enfin, une dotation “à la course” permettra de s’ouvrir à davantage de pilotes.

A l’international, le Championnat d’Europe aura désormais lieu sur un seul meeting de trois courses, les deux meilleurs étant prises en compte pour le résultat final. L’épreuve aura lieu les 26-27 octobre au Mans. Une chance pour les Français !

Et pour ceux qui veulent multiplier leurs sorties du territoire, les deux meetings de Donington en Grande-Bretagne (1-2 juin) et d’Assen aux Pays-Bas (17-18 août) devraient ravir tous les compétiteurs.

Ces deux épreuves seront intégrées dans le nouveau Championnat Eurosuperkart, qui comptera cinq rendez-vous avec les trois du Championnat de France. Rendez-vous sur ffsakarting.org avec un tarif privilégié pour ceux qui participent aux trois épreuves du Championnat ou Coupe de France.

Comme dans un restaurant, les pilotes pourront donc choisir en 2019 le menu complet ou un programme à la carte !

Communiqué officiel à retrouver à ce lien

Photo CIK-FIA / Agence KSP (Eric Severe)

_________________________________________________________________________________

pave-alfano-fun-and-race-jan-2018revaltec

Superkart: Deux Championnats dans une même série

Superkart: Deux Championnats dans une même série

Les épreuves de Superkart seront moins nombreuses en 2019, mais cette réduction devrait permettre un renforcement des plateaux à chaque rendez-vous. Concernant le Championnat d’Europe, il passe de trois à une seule course. Bonne nouvelle pour les Français, ce sera en France, sur le circuit Bugatti du Mans les 26 et 27 octobre.

Il aurait été dommage de voir Assen disparaître du calendrier !

Il aurait été dommage de voir Assen disparaître du calendrier !

Concernant les épreuves FFSA, la Coupe de France disparait, tandis que le Championnat de France ne comprendra plus que trois courses sur le sol français, sur les magnifiques circuits de Magny-Cours en avril, Nogaro en juin et Dijon en juillet.

En parallèle, une nouvelle série verra le jour, il s’agit du Championnat EuroSuperkart FFSA. Celui-ci se disputera sur cinq meetings et reprendra les trois manches du Championnat de France, en y ajoutant deux courses à l’étranger, en août à Assen aux Pays-Bas et en octobre à Donington en Grande-Bretagne.

Il s’agit d’ailleurs de courses très populaires, qui comptaient encore pour le Championnat d’Europe en 2018. Autant le dire, ce calendrier a fière allure et devrait contenter les adeptes de la catégorie, qu’ils souhaitent disputer une saison complète ou effectuer juste quelques apparitions.

Découvrez le calendrier ci-dessous ou en PDF à ce lien

Championnat d’Europe Superkart
26-27 octobre: Le Mans (72, Sarthe), meeting inter-écuries auto

Championnat EuroSuperkart FFSA
19-20 avril: Magny-Cours (58, France), Meeting GT *
1-2 juin: Donington (UK Grand Prix, Grande-Bretagne)
22-23 juin: Nogaro (32, Gers), Meeting Camions *
12-13 juillet: Dijon (21, Côte d’Or), Meeting Autos *
17-18 août: Assen (Dutch Grand Prix, Pays-Bas)

* Courses comptant pour le Championnat de France

Photo FIA Karting / Agence KSP (Eric Severe)

_________________________________________________________________________________

revaltecWK_KartMag_197.indd

Superkart: Classement final du Championnat de France

Superkart: Classement final du Championnat de France

Le 28 octobre au Mans, le Championnat d’Europe Superkart FIA Karting comptait aussi pour le Championnat de France. Depuis l’épreuve précédente au Vigeant, l’Allemand Andreas Jost s’est assuré le titre en succédant à son compatriote Peter Elkmann, mais de belles places d’honneur étaient encore à prendre.

Le Championnat de France s'est terminé au Mans, en même temps que l'Europe (Photo CIK-FIA / Agence KSP - Eric Severe)

Le Championnat de France s’est terminé au Mans, en même temps que l’Europe (Photo CIK-FIA / Agence KSP – Eric Severe)

Avec une victoire et une deuxième place, Elkmann a logiquement assuré le titre de vice Champion. Derrière, le Néerlandais Léo Kurstjens a marqué plus de points qu’Alexandre Sébastia, mais cela n’a pas suffi pour empêcher ce dernier de compléter le podium du Championnat.

Le Colombien Jaime Zuleta arrive en 5e position devant Emmanuel Vinuales, lequel n’a pourtant disputé que deux meetings en fin de saison, et Johan Lamalle.

30 pilotes ont participé au Championnat de France 2018, mais beaucoup n’ont hélas pas été suffisamment assidus, surtout à Nogaro et au Vigeant.

Découvrez le classement final du Championnat à ce lien

_________________________________________________________________________________

Pave-Kartland-dec-2015revaltec

Superkart: Titre pour Elkmann, podium pour Vinuales

Superkart: Titre pour Elkmann, podium pour Vinuales

Les Championnats d’Europe et de France Superkart se sont terminés sur le circuit Bugatti au Mans lors d’un meeting commun. Si Peter Elkmann savait qu’il ne pouvait plus aller chercher un 5e titre de Champion de France consécutif, puisque son compatriote Andreas Jost a été sacré dès la manche précédente au Vigeant, l’Allemand avait la ferme intention de conserver sa couronne de Champion d’Europe et de décrocher ce titre pour la 3e fois de sa carrière.

Peter Elkmann

Peter Elkmann

En France, Elkmann (Anderson-VM) a pourtant été “bousculé” et ce dès les essais chronos où il se contentait de la 3e place derrière le Tchèque Adam Kout (MS Kart-DEA) et le Français Emmanuel Vinuales (MS Kart-VM).
Samedi après-midi, Kout gardait son avantage au départ de la Course 1, disputée dans des conditions difficiles avec une piste humide allant en s’asséchant. Rapidement, Elkmann démontrait qu’il était bien le plus rapide. Il passait son rival dès le 4e tour, s’offrait le meilleur tour et filait vers la victoire. Jamais très loin, le Français Vinuales complétait le podium.

Le duel pour la 4e place entre le Français Alexandre Sébastia (Anderson-DEA) et le Belge Yannick De Brabander (MS Kart-VM) a tourné à l’avantage du premier cité, alors que Jost (Anderson-VM) devait abandonner. Johann Lamalle (MS Kart-VM), Cyril Vayssié (PVP-VM) et Thierry Bethfort (MS Kart-VM) inscrivaient quelques points au Championnat d’Europe en rentrant dans le top-15.

La piste était de nouveau sèche le dimanche pour la Course 2, dans laquelle Elkmann se devait de rentrer dans le top-10 pour assurer le titre en cas de victoire de Kout. Confirmant sa pole du samedi matin, Kout s’imposait à son tour, après avoir creusé l’écart au fil des tours sur Vinuales, toutefois excellent quand on sait que le Français n’a décidé de revenir au Superkart qu’il y a quelques semaines !

Moins à son aise que d’habitude, Elkmann assurait la 3e place, synonyme de titre, en laissant De Brabander et Jost juste derrière lui. Dans le coup, Sébastia et Daniel Clark (Anderson-VM) ont dû renoncer. On notait la 7e place d’un habitué du Championnat de France, Jaime Zuleta (MS Kart-VM), devant Vayssié.

Découvrez les résultats complets à ce lien

Photos CIK-FIA / Agence KSP (Eric Severe)

Adam Kout

Adam Kout

_________________________________________________________________________________

Pave-KM196-ACTUELLEMENT-en-kiosquepub-shop-racing-1

Superkart: Andreas Jost sacré Champion de France

Superkart: Andreas Jost sacré Champion de France

Multiple Champion de France en titre et leader du Championnat, l’Allemand Peter Elkmann était absent, lors de la 4e épreuve disputée les 6 et 7 octobre sur le circuit du Val de Vienne au Vigeant, où le Superkart faisait son retour. Déjà régulièrement très proche de son compatriote en termes de performances cette saison, Andreas Jost en a profité pour remporter les trois courses du meeting.

Superkart-Andreas Jost sacre Champion de FranceDes succès qui lui permettent de s’assurer le titre de Champion de France avant même la dernière épreuve au Mans. Car même si Elkmann vient à s’imposer fin octobre dans la Sarthe, il ne pourra pas rejoindre Jost.

Pourtant, c’est Emmanuel Vinuales qui marquait son retour dans la discipline par une magnifique pole position avec 8 dixièmes d’avance sur Jost. A cours de compétition, le Français va devoir laisser partir Jost dans la Course 1, tout en réalisant toutefois le meilleur tour. Alors qu’Alexandre Sébastia doit abandonner, Léo Kurstjens complète le podium.

La Course 2 est disputée en conditions de pluie. Vinuales ne peut éviter un tête à queue et ne pourra se mêler à la lutte en tête de la course. Leader en début de course, Sébastia finira par s’incliner face à Jost, avant de renoncer une nouvelle fois. Kurstjens se classe 2e devant Jaime Zuleta.

Le beau temps est revenu sur la Vienne pour la Course 3, qui confirme la domination de Jost. En terminant 2e à moins de 4 secondes avec un nouveau meilleur tour, Vinuales a prouvé qu’il faudrait à nouveau compter avec lui lors des prochaines courses. plus loin, Sébastia bute sur Kurstjens et doit se contenter de la 4e place.

A noter le faible plateau sur cette course, puisque seulement 11 pilotes étaient présents.

Découvrez les résultats… ChronosCourse 1Course 2Course 3

Photo FFSA / Eric Severe (Mediasuperkart)

_________________________________________________________________________________

PAVE PKI-Aout-2018revaltec

Suivez les lives du week-end des 6 et 7 octobre

Suivez les lives du week-end des 6 et 7 octobre

Championnat de France KZ2 à Varennes sur Allier, Championnat de France Superkart au Vigeant et Challenge Minarelli (dernière épreuve) à Laval: trois épreuves sont à suivre ces prochains jours. Voici tous les éléments pour suivre en direct ces meetings…

Suivez les lives du week-end des 6 et 7 octobreVarennes sur Allier

Live timing

Résultats au fil du meeting

Engagés et horaires

Laval Minarelli

Live timing

Horaires, engagés et infos

Superkart Val de Vienne

Live timing et résultats

HorairesEngagés

_________________________________________________________________________________

wernert-kart-nov-2010pave-alfano-fun-and-race-jan-2018

Superkart: Nouveau carton plein pour Elkmann à Nogaro

Superkart: Nouveau carton plein pour Elkmann à Nogaro

Après Le Castellet et Dijon en début de saison, suivi d’un intermède avec la Coupe de France et deux épreuves européennes, le Championnat de France Superkart était de retour avec le 3e des cinq meetings 2018 sur le circuit de Nogaro. Hélas, seuls 11 pilotes avaient répondu présent, dont deux avec des motorisations 4-temps de chez KTM.

Elkmann devant Jost à Nogaro: c'est l'image du week-end

Elkmann devant Jost à Nogaro: c’est l’image du week-end

Les étrangers venus dans le Gers ont fait la loi, à commencer par le favori Peter Elkmann. Malgré tous les efforts de son compatriote allemand Andreas Jost, le classement est resté le même dans les trois courses: Elkmann devant Jost.
Côté Français, Alexandre Sébastia a réalisé de bonnes qualifications, mais a d’entrée abandonné dans la Course 1. Il parvenait à compléter le podium dans la Course 2, mais sans avoir tenir le rythme des deux premiers.

Johan Lamalle est passé près du podium dans la première explication, mais une petite erreur a permis à Léo Kurstjens de le priver du top-3 en toute fin de course. Il terminait encore 4e dans la Course 3, cette place revenant au Colombien Jaime Zuleta dans la dernière course. A noter les performances en hausse du 4-temps de Teddy Legendre.

Au général, la compétition reste ouverte entre Elkmann (155 pts) et Jost (137 pts). Sébastia est plus loin avec 89 points.

Découvrez les résultats… Qualif 1Qualif 2Course 1Course 2Course 3

Photo Stéphane Agnus (Karting-Sud.com)

_________________________________________________________________________________

PAVE-KART-SHOP-FEV-2018pave-jpm-editions-tome-4-juillet-2018

Superkart: Elkmann et De Brabander gagnent à Assen

Superkart: Elkmann et De Brabander gagnent à Assen

La manche du Championnat d’Europe de Superkart à Assen (2/3) reste toujours un moment fort dans la saison, tant le circuit Néerlandais parvient à attirer une foule énorme pour ses traditionnels “Gamma Racing Days”. Les acteurs de la catégorie en ont encore profité les 18 et 19 août derniers.

Un nouveau succès à Assen pour Elkmann (ici au premier plan)

Un nouveau succès à Assen pour Elkmann (ici au premier plan)

Impérial en juin à Donington en Grande-Bretagne, Peter Elkmann (Anderson-VM) a débuté son meeting par une superbe pole position à plus de 170 km/h de moyenne ! L’Allemand confirmait par une victoire indiscutable dans la Course 1. Le suspense venait de derrière avec un beau duel entre le Tchèque Adam Kout (MS Kart-DEA), l’Allemand Andreas Jost (Anderson-VM) et le Belge Yannick De Brabander (MS Kart-VM).

Déchaîné, De Brabander prenait l’avantage sur ses rivaux, avant de contrôler de justesse Jost, lequel a fini par distancer Kout. Sur ses terres, le Néerlandais Marcel Maasmann (Anderson-VM) complétait le top-5 avec seulement 3 centièmes d’avance sur le Britannique Carl Hulme (Anderson-VM).

La Course 2 offrait encore son lot de spectacle et de dépassements entre les quatre premiers de la course précédente. Car cette fois, Elkmann ne parvenait pas à s’échapper. Et dans le 7e des 11 tours, l’Allemand était même trahi par son moteur. Après plusieurs tours passé en tête, Kout voyait De Brabander lui ravir la victoire de manière magistrale dans le dernier tour !

Victoire dans la Course 2 de Yannick De Brabander

Victoire dans la Course 2 de Yannick De Brabander (ici encadré par Kout, à g., et Jost).

Jost grimpait de nouveau sur le podium devant Maasmann. Une autre belle bagarre a eu lieu pour la 5e place entre le Néerlandais Leo Kurstjens (MS Kart-VM), le Colombien Jaime Zuleta (MS Kart-VM) – contraint à l’abandon dans la Course 1 – et Hulme, qui ont fini dans cet ordre.

Côté Français, coup dur pour Jean-Marchese (PVP-VM), à qui il a manqué moins de 3 centièmes pour se qualifier. Quant à Laurent Chapeau (PVP-DEA), il est remonté 17e dans les deux courses.
Au Championnat, Elkmann (75 pts) a déjà joué son joker et ne devra se méfier de Kout (73), Jost (64) et De Brabander (63).

Découvrez les résultats complets à ce lien…

Photos CIK-FIA / Agence KSP (Eric Severe)

_________________________________________________________________________________

MALEVAUT-SPORTpub-shop-racing-1

Superkart: Alexandre Sébastia remporte la Coupe de France

Superkart: Alexandre Sébastia remporte la Coupe de France

La Coupe de France de Superkart a la particularité de se disputer sur un seul meeting, à l’issue duquel le classement final est pris en compte en additionnant les deux finales, disputées après une séance chronométrée et une manche de classement. L’épreuve se déroulait sur l’Anneau du Rhin à Biltzheim les 23 et 24 juin. Hélas, le plateau n’était guère fourni, en comparaison aux habituelles courses du Championnat de France.

Superkart-Alexandre Sebastia remporte la Coupe de FranceAux chronos, Peter Elkmann améliorait le record du circuit de la catégorie avec un tour en 1’29”649, avant de confirmer dans la manche servant à définir l’ordre de départ de la première finale. Alexandre Sébastia et Andreas Jost livraient également de belles performances, tout comme le surprenant Thierry Bethfort en 4e position.

La première finale était marquée par un coup de théâtre avec l’abandon d’Elkmann. L’Allemand a cassé une fusée avant alors qu’il caracolait en tête. Sébastia tenait tête à Jost et s’imposait. Bethfort confirmait en complétant le top-3. Elkmann avait beau réaliser un festival dans la deuxième finale et s’imposer face à Jost, le Français Alexandre Sébastia s’adjugeait la Coupe de France en assurant une belle 3e place dans cet ultime confrontation.
Bethfort ayant renoncé, la troisième marche du podium revenait à Elkmann devant Jost.

Derrière, on a noté les performances encourageantes du MS Kart-KTM 4-temps superbement bien piloté par Franck Savouret, lequel s’est immiscé dans le duel entre deux bicylindres 2-temps traditionnels: Laurent Chapeau et l’Autrichien Clémens Teudloff.

Pour encourager les formules 4-temps en cours de développement, une Coupe a été remise à Joseph Hervé.

Découvrez les résultats de la Course 1 et de la Course 2

Photo FFSA / Mediasuperkart.com

_________________________________________________________________________________

pub-shop-racing-1pave-pki-fev-2018